information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
archives Armement Sécurité Stratégies Militaires

non-violence infos – La guerre USA - Iran a déjà commencé - Vaste plan d'attaque aérienne conventionnelle et nucléaire en préparation

Tandis que la logistique militaire américaine se déploie en Azerbaijan sur la frontière nord de l'Iran, prélude à d'éventuelles attaques massives sur Téhéran, Le vice- président américain Dick Cheney a ordonné la préparation d'un vaste plan d'attaque aérienne avec armes conventionnelles et nucléaires notamment en cas de nouvel attentat du type 11 septembre aux Etats Unis quels que soit les responsables.



Cheney a ordonné la préparation d'un plan d'attaque aérienne massive avec armes conventionnelles et nucléaires sur l'Iran

non-violence infos – La guerre USA - Iran a déjà commencé - Vaste plan d'attaque aérienne conventionnelle et nucléaire en préparation
Un article de Philip Giraldi, ex agent du contre terrorisme à la CIA paru dans the American Conservative du 1/8/05 fait clairement état de l'existence d'un tel plan. Philip Giraldi qui travaille comme expert aupres de Cannistrato Associates écrit explicitement:

"A Washington ce n'est un secret pour personne que les mêmes personnes au sein et dans l'entourage de l'administration qui vous ont concocté l'Irak se prépare à faire de même pour l'Iran. Le Pentagon, sur ordre du bureau du vice président Dick Cheney, a confié au STRATCOM ( United State Strategic Command - Commandement Stratégique des Etats Unis) pour parer aux imprévus, la tâche d'établir un plan pour répondre à une éventuelle attaque du type de celle du 11 septembre sur les Etats Unis. Le plan comprend une attaque aérienne de grande ampleur sur l'Iran utilisant à la fois des armes conventionnelles et nucléaires. A l'intérieur de l'Iran il existe plus de 480 cibles stratégiques particulièrement importantes comprenant notamment de nombreux sites suspectés de travailler au développement d'armes nucléaires. La plupart de ces cibles sont bétonnés ou souterrains difficiles à détruire avec des armes conventionnelles, d'où l'option nucléaire. Comme dans le cas de l'Iraq, la réponse n'est pas liée au fait que l'Iran soit ou non impliqué dans une attaque terroriste dirigée directement contre les Etats Unis. Il est dit que plusieurs officiers supérieurs de l'armée de l'air qui travaillent sur ces préparations sont effarés de ce qu'ils sont entrain de faire - monter un plan pour une attaque nucléaire contre l'Iran sans que celui-ci n'ait fait quoi que ce soit- mais aucun d'entre eux n'est prêt à risquer sa carrière en y objectant"

Giraldi note également que les néoconservateurs ne cachent pas que l'Iran est la prochaine cible à attaquer et qu'ils veulent une "guerre totale des civilisations". Une attaque nucléaire sans provocation de la part de l'Iran par les Etats Unis ou par Israel comme l'a suggeré Dick Cheney pour l'Inauguration Day est le moyen le plus sûr d'en déclencher une.

Un rapport des services secrets américains qui vient d'être porté à la connaissance du public indique que l'Iran, s'il décide de construire des armes nucléaires en a encore pour 10 ans avant d'être capable de produire l'élément essentiel à la fabrication de telles armes alors qu'auparavant ces mêmes services estimaient à 5 ans ce délai.

Azerbaijan - Activités militaires américaines préparatoires à de vastes opérations contre l'Iran

non-violence infos – La guerre USA - Iran a déjà commencé - Vaste plan d'attaque aérienne conventionnelle et nucléaire en préparation
Alors que l’attention des medias et du public se focalise essentiellement sur les négociations en cours entre l’ UE et l’Iran à propos du programme nucléaire de celui-ci, le président américain G.W. Bush a déjà commencé sa prochaine guerre avec l’Iran.

D’aprés Scott Ritter ex-inspecteur en armements ayant exercé en Irak entre 1991 et 1998 pour l’ONU et qui a publié recemment un article d’opinion sur le site d’Aljazeera, le territoire iranien est sous surveillance/espionnage permanent par le survol de drones américains ainsi que l’utilisation de méthodes plus sophistiquées.

De plus, le président américain grâce aux pouvoirs spéciaux obtenus apres l’attaque du 11 septembre 2001, a commandité des actions clandestines sur le sol iranien même. Parmi ces actions qui sont téléguidées par la CIA, celles entreprises par le groupe de mudjahadeen el-Khalq ou MEK, un groupe d’opposition iranien autrefois dirigé par les services de renseignements de Saddam Husseim et maintenant passé sous contrôle de la direction des opérations de la CIA. Ce groupe qui a été entraîné aux assassassinats à la bombe par Saddam utilise actuellement son savoir faire pour perpetrer des attentats à la bombe en Iran même.

Les américains s’activent actuellement en Azerbaijan, pays situé au nord de l’Iran, pour établir des bases pour pouvoir lancer de là de vastes opérations terrestres contre la ville de Téhéran. Les liens qui lient les Azeris du nord de l’Iran et ceux d’Azerbaijan sont actuellement exploités par des groupes paramilitaires dirigés par la CIA ainsi que des unités de forces spéciales américaines qui s’entraînent avec les forces d’Azerbaijan. Le but est de former des unités spéciales pouvant opérer à l’intérieur même de l’Iran pour des opérations de renseignements, d’actions directes et de mobilisation des iraniens mécontents du régime de Téhéran.

Les américains ont également prévu d’utiliser les bases aériennes du pays pour y stationner les avions de l'US Air Force qui pourront le moment venu aller frapper Téhéran et se maintenir présent 24h sur 24 au dessus du territoire iranien et de cette ville une fois les hostilités déclanchées. La logistique concernant le déploiement de forces aériennes et terrestres américaines en Azerbaijan est prête. Pour atteindre Téhéran, l’autoroute azerie longeant la cote de la mer caspienne est un raccourci hautement stratégique, une fois que les attaques aériennes massives auraient eu raison de la résistance armée iranienne.

D'autre part, Washington encourage et finance le renforcement des capacités des forces navales de ce pays, de même que celles de son voisin le Kazakhstan. Ces deux pays bordent, comme l'Iran, la mer caspienne riche en pétrole. Les Etats Unis ont également financé la construction de deux stations radars en Azerbaijan.

De même que la guerre contre l’Irak avait été décidée bien avant le 19 mars 2003 en fait en juillet 2002, la guerre contre l’Iran a déjà commencé avec les attentats à la bombe du MEK, les préparatifs militaires en Azerbaijan, le plan d'attaque massive aérienne conventionnelle et nucléaire en préparation, et la vaste offensive diplomatique contre le nucléaire iranien avec le soutien de l'Union Européenne. Le même scénario qui avait été utilisé contre l'Irak, ses armes de détruction massive (jamais trouvées) son programme nucléaire (abandonné), est réactivé cette fois contre l'Iran. Mais l'administration Bush n'en n'est pas à un mensonge prés pour imposer sa dictature économique militaire et chrétienne fondamentaliste, et voler les ressources en pétrole des pays les plus riches en or noir.

Apres l'Irak, l'Iran ?

sources site américain www.antiwar.com

Lire notre article: l'enjeu du nucleaire iranien et de celui des pays en voie de développement

A Lire aussi : point de vue israélien sur le nucléaire iranien

Samedi 6 Août 2005
Mireille Delamarre

Dans la même rubrique :
1 2 3

Humour Les Folles D'Allah | Terrorisme Islamo-fascisme | International | Immigration clandestine | France XXI | Communautarisme Islamisation racialisation | Europe | Empire USioniste du Chaos | LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | COLONIALISME JUDEO SIONISTE | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | PALESTINE | FRANCE | MONDE ARABE | ASIE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2