information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
Propagande

Une Vie Israélienne vaut-elle plus qu’une Vie Palestinienne pour les Medias ?

La couverture médiatique de l’offensive israélienne dans la bande de Gaza est des plus mensongère. Inutile de comptabiliser méthodiquement le nombre de mots dans la presse écrite, ou de secondes de TV et radio consacrées à ce qui se passe dans la Bande de Gaza comparativement à la capture du soldat israélien montée en épingle par la Hasbara (propagande) des services de communication des ministères de la défense et des affaires étrangères israéliennes, relayée par leurs officines (ambassades et consulats) et leurs agents d’influence ici.



Garçon palestinien mortellement blessé Beit Lahiya 6 juillet Copyright Ma'anImages/Mohamed al-Zanon
Garçon palestinien mortellement blessé Beit Lahiya 6 juillet Copyright Ma'anImages/Mohamed al-Zanon

Une vie israélienne vaut-elle plus qu’une vie palestinienne pour les medias ?

La couverture médiatique de l’offensive israélienne dans la bande de Gaza est des plus mensongère. Alors qu’en une seule journée l’armée d’occupation israélienne a tué plus d’une vingtaine de palestiniens dont des civils, ces nouvelles n’ont pas fait la une. Par contre quand un soldat israélien est capturé par des résistants palestiniens les medias de masse à la botte de l’occupant en rajoute.

Pauvre petit caporal Shalit !

Inutile de comptabiliser méthodiquement le nombre de mots dans la presse écrite, ou de secondes de TV et radio consacrés à ce qui se passe dans la Bande de Gaza comparativement à cette capture montée en épingle par la Hasbara (propagande) des services de communication des ministères de la défense et des affaires étrangères israéliennes relayée par leurs officines (ambassades et consulats) et leurs agents d’influence ici.

Il est clair que tout un roman photo « made in Hollywood » a été largement diffusé sur Shalit (le sourire hollywoodien ! Un montage qui rappelle celui réalisé lors de l’évacuation des colons), soldat tankiste rattaché à une base militaire israélienne près du kibboutz Kerem Shalom à la frontière sud de Gaza qui pilonne sans arrêt la Bande de Gaza, sans mentionner bien sûr, que la veille de sa capture, un commando israélien était venu kidnapper deux frères palestiniens, Mustafa et Osama Muamar à Rafah. Quotidiennement, c’est environ 150 obus qui «pleuvent» (6000 au total ) depuis le 29 mars dernier sur la Bande de Gaza tirés par l’artillerie mobile de terre, ou celle de la marine israélienne occupant la côte, sans compter les tirs aériens de missiles (80 attaques aériennes) qui ont provoqué la mort de civils et résistants palestiniens.

Cette offensive israélienne contre Gaza, avait bel et bien commencé depuis des semaines.

Mais les medias serviles continuent de faire référence à la capture de Shalit, alors que la vérité c’est que l’offensive israélienne sur Gaza n’a rien à voir avec elle, le gouvernement israélien sait qu’il ne peut militairement le libérer, car probablement détenu dans un des camps de réfugiés palestiniens où les « vaillants » soldats israéliens ne s’aventurent pas. Cette offensive était prévue depuis longtemps (voir notre article *"alerte l'armée israélienne sur le point d'attaquer les villes palestiniennes"), et a pour but de renverser le gouvernement Hamas, tuer et capturer un maximum de résistants palestiniens et achever ce qui reste de l’autorité palestinienne.

Rien n’a été dit ou presque sur les revendications de ceux qui détiennent Shalit : libération des femmes prisonnières et adolescents palestiniens ainsi que des plus anciens détenus. Aucun travail d’investigation sur ces milliers de palestiniens prisonniers dont 1000 en détention administrative, qui comme les détenus de Guantanamo, sont emprisonnés des mois voire des années sans avoir droit à un procès, sur des charges « secrètes » que leurs avocats n’ont même pas le droit de consulter.

Silence aussi sur les rafles quasi quotidiennes de l’armée israélienne souvent de nuit, qui disloquent les familles palestiniennes, sèment la terreur, et voit le nombre de prisonniers palestiniens grossir de jour en jour.

Silence sur les tortures infligées aux prisonniers palestiniens dont les tortionnaires américains de Guantanamo et en Irak se sont inspirés. Il est vrai que le Shin Bet (Shabak, le KGB israélien) a derrière lui des dizaines d’années de pratiques et de « professionnalisme », il peut « exporter » son savoir faire auprès des apprentis tortionnaires.

Mais pauvre petit caporal Shalit !

Enfin silence aussi sur la situation catastrophique, la crise humanitaire et sanitaire en cours dans la bande de Gaza et contre laquelle les ongs montent au créneau dans l’indifférence quasi générale, et pour cause :

La complicité de génocide des médias français.

Matraquage médiatique, collaboration médiatique avec l’occupant israélien !

Ce peut-il que pour ces scribouilleurs et autres médiateux une vie palestinienne ne soit rien comparativement à une vie israélienne ?

Que les prisonniers politiques palestiniens torturés dans les prisons israéliennes comptent pour rien, et que le prisonnier de guerre israélien soit tout ?!

Pauvre petit caporal Shalit !

Le caporal Shalit a accepté de servir dans l’armée israélienne sachant ce qui l’attendait, encouragé d'ailleurs par sa famille. Il aurait pu, comme certains jeunes israéliens, refuser de servir dans une armée d’occupation qui commet des crimes de guerre contre une population civile palestinienne occupée depuis des décennies.

Il ne l’a pas fait, il est parti prenante de ces crimes de guerre. Qu'il en assume les conséquences.

Dans ce tissu de mensonges et de malhonnêteté journalistique quotidien, il y a quelques voix, rares, de journalistes intègres qui osent dire la vérité. Dans un Editorial * sur LCI mardi dernier, Pierre Luc Séguillon a dit la vérité au grand dam des sionistes et de leurs soutiens ici.

Il conclue ainsi :

«Mensonge et violence sont aujourd’hui les deux axes de la politique israélienne en Palestine. La communauté internationale, curieux euphémisme, se contente d’aimablement demander à Israël de faire preuve de davantage de retenue. Elle regrette le terrorisme palestinien, mais elle se garde bien d’appeler par son nom celui que pratique l’Etat hébreu : le terrorisme d’Etat.«


*Editorial de Pierre Luc Seguillon LCI

Témoin gênant : un photographe palestinien de l’agence de presse Ma’an de Gaza grièvement blessé par l’armée d’occupation israélienne

Mohammad Az Zanoun jeune photographe palestinien de 20 ans de l’agence de presse Ma’an à Gaza, témoin des crimes commis par les forces d’occupation israélienne samedi matin dans le quartier Zeitoun près de Gaza, voulait transmettre au monde la souffrance de son peuple à travers ses photos, pensant qu’elles toucheraient les cœurs et la conscience du monde. Il a été grièvement blessé par des soldats israéliens à l’estomac alors que, déjà touché à la bouche et sur le corps par des éclats de projectiles, il continuait à travailler. Transporté à l’hôpital Shifa’a de Gaza il a du subir une opération chirurgicale. Il avait déjà échappé miraculeusement aux attaques israéliennes jeudi, alors qu’il couvrait l’attaque sur Beit Lahiya, où il a pu prendre de nombreuses photos des victimes dont la photo de cet article.

Au cours de cette offensive israélienne à l’est de Gaza, une femme et ces deux enfants ont été tué par un obus tombé sur leur maison. Mais là aussi silence médiatique. L’armée israélienne a démenti être responsable.

Depuis quand croit-on les criminels de guerre impunément laissés en liberté et dont la propagande de guerre inonde les médias collaborateurs ?

Photo un palestinien transportant le corps sans vie d’un garçon palestinien tué par des tirs d’artillerie de l’armée israélienne à Beit Lahiya dans le nord de la bande de Gaza jeudi 6 juillet 2006 - Copyright MaanImages/Mohamed al-Zanon - Source electronicintifada


*Alerte, l'armée israélienne sur le point d 'attaquer les villes palestiniennes

Urgent Action Alerte Gaza

Mohamed al-Zanon blessé sur son lit d'hôpital Copyright Ma'anImages
Mohamed al-Zanon blessé sur son lit d'hôpital Copyright Ma'anImages

Dimanche 9 Juillet 2006
Mireille Delamarre

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Humour Les Folles D'Allah | Terrorisme Islamo-fascisme | International | Immigration clandestine | France XXI | Communautarisme Islamisation racialisation | Europe | Empire USioniste du Chaos | LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | COLONIALISME JUDEO SIONISTE | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | PALESTINE | FRANCE | MONDE ARABE | ASIE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2