information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
DICTATURE UE

UE /Sanctions Contre L’Iran : C’est NON - Grand Show De Récupération Sioniste De l’Holocauste En Europe

Le secrétaire d’Etat français aux Affaires européennes, l’agent sioniste Pierre Lellouche, vient de subir une cuisante défaite malgré son lobbying intense auprès des ministres des affaires étrangères des pays membres pour faire adopter des sanctions par l'UE contre l’Iran. Netanyahou, Lieberman, Ayalon, dans les pays de l’Europe de l’Est pour faire pression, Peres à Berlin au Bundestag, pour le Grand Show de récupération sioniste de l’Holocauste. On déterre Auschwitz, on enterre Gaza.... avec la complicité de l'ONU.



UE /Sanctions Contre L’Iran : C’est NON - Grand Show De Récupération Sioniste De l’Holocauste  En Europe

Soutenus par les deux autres agents sionistes, celui de l’Elysée et celui du Quai d’Orsay - Lellouche qui représentait la France à la réunion des chefs de la diplomatie des 27 pays européens en l'absence de Bernard Kouchner - a invité ses partenaires de l'UE à préparer de nouvelles sanctions contre l'Iran.

Inféodé à Tel Aviv, et au gouvernement de Netanyahou qui fait le tour du globe pour obtenir de nouvelles sanctions «paralysantes» contre l’Iran, Lellouch a tenté de les convaincre que ces nouvelles sanctions étaient nécessaires, affirmant que l’Iran avait refusé les propositions faites par le P5+1 en ce qui concerne son programme d’enrichissement d’uranium notamment celui à 20% lui permettant d’alimenter son centre de recherche médicale à Téhéran pour la production d’isotopes servant à traiter les malades iraniens atteints de cancer.

L’Iran, contrairement à ce qu’affirme l’agent sioniste Lellouch, n’a pas rejeté ces propositions mais simplement demandé des garanties quant au transfert de son LEU à l’étranger et fait une contre proposition de transfert par étape en échange de LEU à 20%.

Lellouch a ainsi déclaré :

"Nous souhaitons que les Européens travaillent ensemble à la préparation de sanctions parce que nous pensons qu'il faut que nous soyons en mesure d'accompagner le processus de sanctions vers lequel nous devons aller, compte tenu du refus de l'Iran de toutes les offres de solution"

"Nous sommes en négociation avec l'Iran depuis six ans, la totalité des propositions des Occidentaux ont toutes été repoussées et maintenant, si on écoute les porte-parole iraniens, il est question de passer à un enrichissement de 20%" de l'uranium en Iran, qui correspond au "seuil de militarisation".


Cette dernière affirmation en dit long sur les connaissances de ce Pierre Lellouch, « secrétaire d’Etat aux Affaires européennes » en matière d’enrichissement d’uranium. Pour pouvoir être utilisé à des fins militaires l’uranium doit être enrichi à 90%.

Aujourd’hui, les ministres des affaires étrangères des états membres de l’Union européenne ont annoncé qu’ils ne décideraient pas de nouvelles sanctions contre l’Iran si le Conseil de Sécurité de l’ONU ne prenait pas une telle décision.

Hors, Il est quasi improbable que le CSONU décide de nouvelles sanctions, la Russie et surtout la Chine sont contre et l’ont encore réaffirmé clairement tout récemment.

Lors de la réunion des ministres à Bruxelles lundi, ces derniers ont passé beaucoup de temps sur la question du programme nucléaire de l’Iran et en particulier sur son activité d’enrichissement d’uranium, affirmant qu’ils ne soutiendraient des sanctions que si les principales puissances siégeant au Conseil de Sécurité de l’ONU en décidaient ainsi.

Cette décision est un recul par rapport aux déclarations faites par le Conseil de l’Europe la semaine dernière appelant à œuvrer à l’échelon européen à la programmation de telles sanctions contre le régime de Téhéran.

« Les sanctions, sont un outil brutal on doit l’utiliser avec une extrême précaution… » a déclaré le ministre suédois des affaires étrangères, Carl Bildt, à son arrivé à la réunion.

« Avec l’Iran, les sanctions fonctionneront si les membres permanents du Conseil de Sécurité sont d’accord… L’Union européenne est prête à le faire mais pour que les sanctions marchent nous avons besoin que les grands acteurs de la scène politique mondiale soient unis derrière cette décision » a dit le ministre estonien des affaires étrangères, Urmas Paet.

Les VRP Sionistes en tournée en Europe pour l’Opération Récupération de l’Holocauste

Le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, est en visite en Pologne après s’être rendu récemment en Allemagne pour rappeler à la chancelière allemande, Angela Merkel, acquise à 200% à la cause sioniste, les obligations de l’Allemagne vis-à-vis du régime sioniste notamment en ce qui concerne l’Iran. Le ministre des affaires étrangères israélien, le raciste Avigdor Lieberman se rend en Hongrie, et son vice ministre, devenu célèbre en humiliant l’ambassadeur de Turquie tout récemment, Danny Ayalon, va quant à lui en Slovaquie. Ces visites font suite à des visites effectuées par de hauts responsables de ces pays à Tel Aviv.

« Nous essayons de rendre les embrassades de ceux qui nous embrassent » a déclaré un haut responsable diplomatique israélien décrivant ces visites comme une opération pour courtiser certains pays d’Europe Centrale.

Chacun de ces voyages a été minutieusement programmé par le service de propagande et de manipulation de l’Holocauste sioniste, afin de coïncider avec des évènements commémorant le jour international de l’Holocauste

Ces visites sont également couplées à des rencontres officielles avec de hauts responsables politiques dans chacun des pays. C’est le cas notamment pour Netanyahou qui rencontrera plusieurs dirigeants politiques polonais.

« Ce qui est unique dans la visite de Netanyahou ce n’est pas seulement sa visite à Auschwitz, mais aussi sa visite à Varsovie avec une focalisation sur les relations bilatérales. Beaucoup de dirigeants israéliens vont à Auschwitz puis reviennent directement à Tel Aviv sans discussions bilatérales. Cela ennuie les Polonais » selon ce qu’a déclaré une source israélienne.

Disons plutôt que Netanyahou en bon VRP et manipulateur de l’Holocauste fait d’une pierre deux coups. D’abord une série d’entretiens avec les dirigeants polonais pour leur rappeler leur culpabilité et faire du chantage pour obtenir sur le dossier Iran un appui inconditionnel à la position de Tel Aviv. Pour se faire, à Varsovie Netanyahou doit rencontrer le président polonais, Lech Kaczynski, le premier ministre, Donald Tusk, et le ministre des affaires étrangères, Radoslaw Sikorski.

Puis, Mercredi il effectuera une visite pour la PhotoOps pour immortaliser une nième fois l’attachement ombilical des Sionistes au passé mortifère qui les rattache à Auschwitz. Lors de la cérémonie de commémoration du 65 ème anniversaire de la libération de ce camp par les troupes soviétiques, Netanyahou fera un discours en hébreu devant un parterre de dirigeants européens venus pour l’occasion y faire leur mea culpa annuel.

Auschwitz a servi sous le régime nazi à exterminer des centaines de milliers de prisonniers de toutes nationalités, actuellement il sert à faire allégeance au régime sioniste qui extermine lentement dans le Ghetto de Gaza 1.5 millions de Palestiniens dont plus de 50% sont des enfants.

La PhotoOps c’est à Gaza qu’il faut la faire pas à Auschwitz. Mais Gaza est interdite aux journalistes et diplomates étrangers.

On déterre Auschwitz, on enterre Gaza.

La Pologne, la Hongrie et la Slovaquie sont tous trois des pays d’Europe de l’Est qui ont apporté au sein de l’UE un soutien considérable à Israël depuis qu’ils ont rejoint l’UE il y a une décennie. D’ailleurs, en général, l’élargissement de l’UE à ces pays d’Europe de l’Est a été tout bénéfice pour Israël. Autre pays à se montrer de fervents défenseurs de la cause sioniste à Bruxelles, la République Tchèque et la Roumanie.

Ces pays ont soutenu Israël lors de l’Opération Plomb Durci contre la population palestinienne enfermée dans le Ghetto de Gaza et ont critiqué le rapport Goldstone qui accuse Israël d’y avoir commis des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. Israël n’a rien trouvé de mieux ces derniers jours que de condamner ce rapport en disant qu’il était antisémite et que toute critique des actions d’Israël était antisémite.

De plus ces pays d’Europe de l’Est membres de l’UE ont également œuvré tout récemment pour faire échouer l’initiative suédoise de résolution sur le Moyen Orient qui aurait déclaré Jérusalem Est comme capitale d’un futur état palestinien.

Lieberman, quant à lui, va passer trois jours en Hongrie où il rencontrera le premier ministre Gordon Bajnai, le ministre des affaires étrangères, Peter Balaz, et d’autres hauts responsables politiques hongrois. Lieberman a déclaré que la Hongrie est « un pays ami et important » qui a voté avec Israël contre le rapport Goldstone à l’ONU, et a aussi voté contre la résolution suédoise sur Jérusalem Est à l’UE.

Ayalon lui doit rencontrer le ministre des affaires étrangères slovaque, Miroslav Lajak, mercredi à Bratislava.

N’oublions pas bien sûr la visite de Shimon Peres en Allemagne, une Allemagne de plus en plus inféodée à Tel Aviv depuis qu’Angela Merkel a accédé au poste de chancelière au point qu’on peut se demander qui gouverne l’Allemagne : les Sionistes ou les Allemands élus démocratiquement au Bundestag ?

Shimon Peres est en visite de trois jours en Allemagne et pour réceptionner ce criminel de guerre les rues de Berlin sont ornées du drapeau sioniste, de celui de l’Allemagne et de l’UE de l’aéroport jusqu’en ville. Aujourd’hui il était reçu par la chancelière Merkel et le président allemand Horst Koehler.

Mais le Jour J de la récupération sioniste de l’Holocauste a lieu ce mercredi. Peres doit prononcer un discours en hébreu au Bundestag lors d’une cession spéciale du parlement allemand, à laquelle assisteront outre Merkel et Koehler, d’autres dignitaires allemands.

Le Show de la récupération sioniste de l’Holocauste cette année a planté son décor au Parlement Allemand et sera visible dans tous les médias occidentaux en prime time passé en boucle tel l’effondrement des tours jumelles.

Charognard, le terrorisme sioniste se nourrit de 6 millions de cadavres juifs.



Mardi 26 Janvier 2010
Myriam Abraham

Dans la même rubrique :

Fascisme Financier - 14/11/2011

1 2 3

Humour Les Folles D'Allah | Terrorisme Islamo-fascisme | International | Immigration clandestine | France XXI | Communautarisme Islamisation racialisation | Europe | Empire USioniste du Chaos | LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | COLONIALISME JUDEO SIONISTE | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | PALESTINE | FRANCE | MONDE ARABE | ASIE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2