information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
ASIE

Tibet : des Actes de Violence Racistes Anti Chinois et Anti Musulmans par des Gangs de Tibétains à l’Origine des Echauffourées.

Les médias et ONG sont entrain de nous la rejouer style « révolution colorée », « sauvez le Darfour », à 5 mois des Jeux Olympiques, cette fois avec le Tibet. Personne n’a parlé de l’origine raciste des violences. Il faut briser le Mythe du Tibet, déboulonner la statue hollywoodienne du Dailaï Lama, qui n'est après tout qu'un simple citoyen chinois.



Tibet : des Actes de Violence Racistes Anti Chinois et  Anti Musulmans par des Gangs de Tibétains à l’Origine des Echauffourées.

Selon des touristes, des chinois battus sans merci

Des jeunes Tibétains vandales ont lancé des pierres et battu des Chinois dans la capitale du Tibet et mis le feu à des magasins, mais le calme est maintenant revenu après la répression des militaires, selon les dires de touristes venant de la région de l’Himalaya.

« C’était une explosion de colère contre les Chinois et les Musulmans par les Tibétains » a dit un Canadien de 19 ans, John Kenwood, décrivant l’orgie de violence qui a balayé l’ancienne ville de Lhasa.

Mr Kenwood et d’autres touristes, qui sont arrivés par avion dans la capitale népalaise de Kathmandu hier, ont été témoin de l’agitation, qui a atteint son pic vendredi quand, selon leurs dires, les Chinois Han, de même que des Musulmans ont été visés.

Ils ont décrit des scènes au cours desquelles des gangs de Tibétains ont sans arrêt battu, donner des coups de pieds, à des Chinois d’origine ethnique Han, dont l’afflux dans la région altèrent la culture unique et le mode de vie, selon les accusations portées par les Tibétains.

Mr Kenwood a dit qu’il avait vu vendredi quatre ou cinq Tibétains ont « impitoyablement « lancé des pierres et donner des coups de pieds à un Chinois en motocyclette.

« En fait ils l’ont jeté à terre, ils l’ont frappé sur la tête avec des pierres jusqu’à ce qu’il perde conscience. » « Je crois que ce jeune homme est mort » a dit Mr Kenwood, mais il a ajouté qu’il ne pouvait pas en être sûr.

Il a dit qu’il n’avait pas vu de Tibétains morts.

Le gouvernement du Tibet en exil a « confirmé « hier qu’il y avait eu 99 morts tibétains au cours de cette semaine d’agitation.

La Chine a dit que « 13 civils innocents » sont morts et qu’elle n’avait pas utilisé de force létale pour réprimer les bagarres.

Les Tibétains lançaient des pierres sur tout ce qui se déplaçait » a dit Mr Kenwood.

« Les jeunes étaient impliqués et les vieux les soutenaient en criant – hurlant comme des loups. Quiconque avait l’air chinois était attaqué » a dit un touriste suisse de 25 ans Claude Balsiger.

« Ils ont attaqué un vieux Chinois sur une bicyclette ». Ils l’ont frappé à la tête vraiment fort avec des pierres (mais) certains vieux Tibétains sont rentrés dans la foule pour faire en sorte qu’ils arrêtent » a-t-il dit.

Mr Kenwood a raconté une autre opération courageuse de secours alors qu’un Chinois implorait la pitié de Tibétains lanceurs de pierres.

« Ils lui donnaient des coups de pieds dans les cotes et il saignait du visage » a-t-il dit. « Mais alors un homme blanc a marché vers lui…et l’a relevé. Il y avait une foule de Tibétains tenant des pierres, il tenait le chinois tout près de lui, il a agité sa main en direction de la foule et ils l’ont laissé emmené l’homme en lieu sûr. »

Réagissant aux propos des touristes, Thubten Samphel, un porte parole du gouvernement tibétain en exil dans la ville montagneuse de Dharamshala au nord de l’Inde a dit de la violence qu’elle était « très tragique ».

« On a dit au Tibétains de maintenir leur lutte non –violente » a-t-il dit.

L’agitation a commencé après que les Tibétains eurent commémoré le 10 mars le 49 ème anniversaire de leur soulèvement, qui a échoué, en 1959 contre la domination chinoise. A la suite de ce soulèvement, le dirigeant spirituel bouddhiste du Tibet, le Dalaï Lama, a traversé l’Himalaya et franchi la frontière de l’Inde faisant de Dharamshala sa base après la révolte.

Samedi dernier les forces de sécurité chinoises avaient bouclé la capitale tibétaine.

L’armée chinoise a ordonné aux touristes de rester dans leurs hôtels, d’où ils ont dit avoir entendu des coups de feu et des bombes lacrymogènes exploser.

Lundi, les touristes ont été autorisés à faire quelques déplacements mais devaient montrer leurs passeports à de fréquents points de contrôle.

« Les boutiques étaient entièrement brûlées – toute la marchandise était dans la rue et brûlait. De nombreux bâtiments étaient ravagés » a dit Serge Lachapelle, un touriste de Montréal, Canada.

« Le quartier musulman était complètement détruit – chaque boutique a été détruite » a dit Mr Kenwood.

« J’ai pu me rendre pour manger dans un restaurant (en dehors de l’hôtel) ce matin (hier). Les Tibétains ne souriaient plus « a –t-il dit.

Sam Taylor Kathmandu 19/03/08 www.heraldsun.com.au

Traduction Mireille Delamarre pour www.planetenonviolence.org

Briser le Mythe du Tibet

Le gouvernement chinois a accusé le Dailaï Lama d’être derrière les violences, qui, coïncidence troublante, ont éclaté 5 mois avant les Jeux Olympiques qui doivent se dérouler dans la capitale chinoise. Le «Pape » tibétain, en appelle à la Communauté Internationale. Sa démarche ressemble à une tentative pour internationaliser le conflit qui l’oppose au gouvernement chinois depuis des décennies. Mais la Chine n’est pas la Serbie, et le Tibet n’est pas le Kosovo, du moins l’espère t-on (cette région serbe est tombée aux mains de gangs mafieux avec le soutien de l’UE et des USA). Les ONG, dont Reporters Sans Frontières – une officine de la CIA - qui se sont vite empressées de soutenir ces actes de « rébellion » violents décrits plus haut, nous la rejouent « révolution colorée », « sauvez le Darfour », mais cette fois pour l’indépendance du Tibet, avec comme revendication principale pour faire pression: le boycott des Jeux Olympiques, probablement de connivence avec le « Guide Suprême ». Ironie de l’histoire, il y a de cela plusieurs siècles, le premier Dalaï Lama a été installé par l’armée chinoise, voir document en pièce jointe.

Faut-il soutenir l’indépendance du Tibet, une province que la Chine revendique comme lui appartenant depuis des siècles, et plonger cette région dans l’obscurantisme théocratique et la servitude que cherchent à réimposer les moines tibétains, pour leur profit et celui de leur « Pape » ?

Et si tout le tapage fait autour du Tibet visait à mobiliser l'opinion publique mondiale sur un conflit mineur, pour la détourner de la réalité des préparatifs de guerre USionistes de la Troisième Guerre Mondiale: première cible Téhéran ?

Quel enjeu stratégique géopolitique représente cette région qui comprend la plus haute chaîne montagneuse du monde ?

Imaginez un peu l’œil de Big Brother au sommet de l’Himalaya.

Pour briser le Mythe du Tibet, « havre de paix et de non violence » à lire attentivement en pièce jointe ce document, Le « Mythe du Tibet », de Michel Parenti publié sur le site du journaliste belge Michel Collon

En pièce jointe à lire, pour déboulonner la statue hollywoodienne du Dalaï Lama, la traduction d'un article qui circule beaucoup en Italie ces jours-ci, publié en 2003 sur la revue en ligne L'Ernesto. Rivista communista (rien à voir avec le quotidien il manifesto), "La Chine, le Tibet et le Dalaï Lama" de Domenico Losurdo.

Dessin d’actualité de Snut pour la cérémonie au cours de laquelle le Dalai Lama a reçu des mains de Georges Bush la médaille d'or de la défense des droits de l'homme, devant le Congrés à Washington 17/03/08

le_mythe_du_Tibet.pdf le mythe du Tibet.pdf  (119.49 Ko)
La_Chine,_le_Tibet_et_le_Dalai_Lama.doc La Chine, le Tibet et le Dalaï Lama.doc  (51 Ko)


Mercredi 19 Mars 2008
Mireille Delamarre



Dans la même rubrique :
1 2

Humour Les Folles D'Allah | Terrorisme Islamo-fascisme | International | Immigration clandestine | France XXI | Communautarisme Islamisation racialisation | Europe | Empire USioniste du Chaos | LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | COLONIALISME JUDEO SIONISTE | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | PALESTINE | FRANCE | MONDE ARABE | ASIE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2