information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
Propagande

Shimon Peres Se Lance Dans Une Campagne Mondiale De Propagande Pour Blanchir Le Gouvernement D'extrème Droite Netanyahou Lieberman Barak



Shimon Peres le chevalier Sioniste menteur et blanchisseur
Shimon Peres le chevalier Sioniste menteur et blanchisseur

Le régime Sioniste craint l'isolement de son nouveau gouvernement d'extrême droite sur la scène politique internationale. Son roi des menteurs, le président Shimon Peres, a démarré une opération de propagande pour faire accepter l'inacceptable et servir une nouvelle fois de feuille de vigne aux agissements racistes fascistes de Tel Aviv.

Le Président de l'état Sioniste, Shimon Peres, a lancé une vaste campagne de propagande il y a quelques jours pour convaincre la communauté internationale que le gouvernement Netanyahou, Lieberman Barak fera avancer le "processus de paix" avec les Palestiniens. Si Obama s'est montré très discret jusqu'à présent sur la prochaine composition du gouvernement Sioniste, l'Union européenne a déjà fait savoir à Netanyahou, que le refus par ce dernier d'adopter la solution " à deux états" auraient pour conséquences le gel de l'amélioration des relations Israël UE prévu l'année dernière lors de la présidence de Sarkozy, fidèle valet du Sionisme, à la tête de l'UE.

La coalition autour de Netanyahou, notamment le ralliement du dirigeant du parti Travailliste, Ehud Barak, s'est faite grâce à des négociations secrètes initiées par Peres, entre Barak et Netanyahou. De nouveau, le parti travailliste va servir de feuille de vigne à un gouvernement d'extrême droite, mais Barak est prêt à tout pour rester ministre de la défense y compris vendre son parti qu'il a d'ailleurs largement contribuer à détruire de l'intérieur. A l'évidence, il n'y a désormais plus de différence entre la politique de ces différents partis si tant est qu'il y en ait eu une par le passé. Leur politique de nettoyage ethnique vis à vis des Palestiniens reste inchangée, les Travaillistes l'enrobant de "pacifisme". Mais chacun sait désormais que c'est Barak lui-même qui a fait capoter les "négociations" de paix avec Arafat à Camp David, et propager le mensonge qu'il n'y avait pas de "partenaire" côté palestinien.

Comme d'habitude, Shimon Peres, l'arrière garde Sioniste, active son réseau pour essayer de blanchir le gouvernement Netanyahou. Il a téléphoné au président égyptien Osni Moubarak, la semaine dernière pour marquer le 30ème anniversaire du traité de paix entre l'Egypte et Israël et pour rassurer Moubarak mal à l'aise après la nomination du fasciste raciste Lieberman comme ministre des affaires étrangères. Peres lui a dit que les accords signés par Israël contiennent une obligation de promouvoir un accord de paix régional de même que des accords séparés avec ses voisins. Peres a également rappelé à Moubarak qu"en plus "le nouveau gouvernement est obligé d'honorer tous les accords internationaux qui ont été signés". Peres a également transmis des messages identiques dans ses discussions avec plusieurs dirigeants étrangers, et va continuer de le faire après l'investiture du nouveau gouvernement mardi.

Mais on connaît la façon dont Israël traite les accords signés, les résolutions de l'ONU...., en les manipulant, les dénaturant, les violant à longueur de décennies.

Peres ne recule devant rien pour blanchir le gouvernement d'extrême droite de Netanyahou. Il va rendre visite au ministre des affaires étrangères tchèque, un prosioniste pur et dur, qui assure actuellement la présidence tournante de l'UE. La République Tchèque a actuellement d'autres chats à fouetter, car elle traverse une crise politique intérieure profonde. Mais Peres, en bon VRP de la cause Sioniste, a l'intention de présenter les accords passés entre les différents partis de la coalition Netanyahou, et de mettre l'accent sur le fait que ce nouveau gouvernement est sérieusement attaché au processus de paix. Ce n'est pas la première fois que Peres mentira, il a passé toute sa carrière politique à mentir pour couvrir les crimes du régimes Sioniste, y compris ceux commis quand lui- même était premier ministre.

En plus de ces démarches, selon la presse israélienne, Peres à prévu de lancer une Blitz Krieg Mediatique auprès des médias étrangers par le biais d'interviews visant à blanchir ce gouvernement fasciste raciste.

Il est grand temps que Shimon Peres soit poursuivi pour les crimes de guerre qu'il a commis ou couverts, seul moyen de contrer le flot de propagande Sioniste qu'il déverse à longueurs d'années sur la scène politique internationale pour essayer de noyer par ses mensonges la vérité sur les agissements criminels, racistes du régime colonial Sioniste.

Source de l'illustration : le blog de l'arabe frustré

Dimanche 29 Mars 2009
Myriam Abraham



Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Humour Les Folles D'Allah | Terrorisme Islamo-fascisme | International | Immigration clandestine | France XXI | Communautarisme Islamisation racialisation | Europe | Empire USioniste du Chaos | LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | COLONIALISME JUDEO SIONISTE | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | PALESTINE | FRANCE | MONDE ARABE | ASIE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2