information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
Nucléaire

Sécurité Insuffisante sur les Sites de Stockage d’Armes Nucléaires US en Europe

Certains pays européens ne sont pas eux -mêmes des puissances nucléaires. Pourtant, en hébergeant sur certaines bases des bombes atomiques US pouvant être utilisées par leur aviation, ils le deviennent. De plus, ils mettent la vie des populations civiles en danger car la sécurité laisse à désirer sur ces sites.



Sécurité Insuffisante sur les Sites de Stockage d’Armes Nucléaires US en Europe

Sécurité Insuffisante sur les Sites d’Armes Nucléaires US en Europe

Une enquête de l’armée de l’air américaine a conclu que « la plupart des sites » utilisés pour le déploiement d’armes nucléaires en Europe ne répondent pas au minimum de sécurité requis par le Département de la Défense, selon la Fédération des Scientifiques américains.

Un résumé de ce rapport a été publié en février, mais des détails déclassifiés obtenus par la Fédération révèlent que «un problème de sécurité nucléaire beaucoup plus important existe en Europe » que ce qui était connu auparavant, selon ce qu’à écrit le groupe sur son site.

Conséquence de cette situation, l’armée américaine projette de retirer une unité de personnel de surveillance nucléaire de l’une des bases et probablement de consolider le reste des sites en les regroupant sur un nombre plus restreint de bases.

Les bases européennes en question sont des endroits où des armes nucléaires sont entreposées pour une possible utilisation par l’aviation du pays hôte.

Les armes nucléaires US sont stockées dans des abris souterrains dans des bases en Belgique, en Allemagne, en Hollande, en Italie, en Turquie et en Grande Bretagne selon la Fédération, la plupart du temps sur des bases de l’armée de l’air US. La Belgique, l’Allemagne, la Hollande et l’Italie ont chacun des armes nucléaires stockées sur leurs propres bases aériennes nationales.

Les armes stockées sur chacune des bases nationales sont sous contrôle de l’armée de l’air US en période de paix, mais, à réception de l’autorisation adéquate du commandement national US, elles seraient placées sous contrôle de l’armée de l’air de la base du pays hôte en période de guerre pour être transportées et larguées par l’aviation de celui-ci, selon ce qu’écrit la Fédération.

Le BRR ( Blue Ribbon Review) a été effectué après que l’armée de l’air US ait perdu la trace de six têtes nucléaires pendant plus de 24 heures l’année dernière alors qu’elles étaient transportées par voie aérienne au dessus des US.

La Fédération des Scientifiques Américains fait pression pour que des détails du rapport soient rendus accessibles au public.

Le BRR a trouvé que « la sécurité des unités nucléaires des pays hôtes outremer varie d’un pays à l’autre, en termes de personnel, d’installations, et d’équipement, « selon ce qu’a cité la Fédération, reprenant les termes du rapport.

Il y avait des lacunes en matière de sécurité pour «les fondations des bâtiments, les clôtures, l’éclairage, et les systèmes de sécurité » selon les dires du rapport.

Un exemple cité c’est celui des jeunes recrues depuis à peine 9 mois, qui étaient en charge de la protection des armes nucléaires contre le vol.

Le nombre et la localisation des armes nucléaires en Europe sont tenus secrets, mais la Fédération estime qu’il y a entre 200 et 350 bombes nucléaires américaines B 61 stockées en Europe.

Source DPA Agence de Presse.

http://www.deutsche-welle.de/dw/article/0,2144,3428362,00.html

Introduction, Traduction Mireille Delamarre www.planetenonviolence.org

Plus d'information
Armes nucléaires US en Europe

Mardi 24 Juin 2008
Mireille Delamarre

Dans la même rubrique :
1 2

Nucléaire