information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
FRANCE

Sarkozy Convaincu D’Une Nouvelle Guerre Au Moyen Orient

Sarkozy ne fait plus confiance à son ami Bibi et réclame des garanties pour les troupes françaises stationnées au Liban. Alerte : 11 navires de guerre US accompagnés d’un navire de guerre israélien viennent de traverser le Canal de Suez direction la Mer Rouge et le Golfe Persique.



Sarkozy Convaincu D’Une Nouvelle Guerre Au Moyen Orient

Attaque israélienne contre le Liban ?

Selon une information publiée dans le quotidien libanais As-Safir et reprise par Al Manar, Sarkozy a demandé au premier ministre israélien lors de sa récente visite à Paris le 28 Mai de le prévenir avant de lancer une guerre contre le Liban et de garantir la sécurité des troupes françaises stationnées au Liban au sein de l’UNIFIL.

C’est sur les dires d’une source à Paris qu’As - Safir affirme que Sarkozy a fait pression sur Netanyahou pour ne pas s’en prendre au contingent français intégré aux forces de l’UNIFIL et pour faire en sorte de respecter la neutralité de ces troupes en cas d’agression contre le Sud Liban. Selon As-Safir cela reflète le manque de confiance de Paris vis-à-vis de Netanyahou.

Sarkozy est convaincu que Netanyahou a déjà décidé de lancer une nouvelle guerre au Moyen Orient mais qu’il attend le moment opportun pour le faire.

Ce pourrait être lors d’une nouvelle tentative de briser le blocus de Gaza cette fois par une flottille libanaise comprenant un navire le «Mariam» avec à son bord une cinquantaine de femmes dont 30 libanaises. Aucune date de départ n’a encore été fixée.

D’autres navires affrétés par deux ONG The « Free Palestine Movement » et le groupe « Journalists Without Limits » basé à Beyrouth ont également l’intention de briser le blocus maritime de Gaza. Thaer Ghandour du groupe « Journalists Without Limits » a dit que le navire transporterait 50 journalistes et 25 activistes européens dont des députés européens et devrait quitter le port de Beyrouth la semaine prochaine.

Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak s’est fait menaçant Jeudi en déclarant que le Liban serait responsable de toute «confrontation violente et dangereuse» avec cette flottille.

«Je le dis clairement au gouvernement libanais : vous êtes responsable des bateaux qui quittent vos ports avec l’intention clairement déclarée de briser le blocus naval de Gaza… Le gouvernement libanais… a sous sa responsabilité d’empêcher le chargement d’armes, de munitions, d’explosifs et d’autres choses de ce type qui pourraient mener à une confrontation violente et dangereuse si le bateau refuse de venir à Ashdod».

Le porte parole du ministère israélien des affaires étrangères, Yigal Palmor a quant à lui surenchéri et menacé les activistes libanais et iraniens (deux navires iraniens chargés d’aide et de personnel humanitaire du Croissant Rouge Iranien, sont en route ou en partance - les iraniens sont restés très discrets à ce sujet - pour briser le blocus de Gaza). Palmor a dit que briser le blocus de Gaza ne serait pas seulement «considéré comme une provocation et comme illégal mais comme un acte hostile car les navires et leurs cargaisons proviennent d’états ennemis…

« Ils viennent d’un état ennemi et cela veut dire que, bien sûr, le traitement est différent, car légalement ils sont différents »
a-t-il ajouté.

L'ambassadrice d’Israël aux Nations Unies, Gabriella Shalev*, avec l’arrogance propre aux Sionistes, a envoyé une lettre au secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon, accusant les femmes du «Mariam» d’avoir des liens avec le Hezbollah.

«Israël se réserve le droit en conformité avec la législation internationale d'avoir recours à tous les moyens nécessaires pour empêcher ces bateaux de violer le blocus maritime imposé à la bande de Gaza.

"Il semble que quelques bateaux ont prévu de partir du Liban pour naviguer jusqu'à la bande de Gaza qui est sous le contrôle du régime "terroriste" du Hamas.

"Alors que ceux qui organisent cette opération affirment qu'ils veulent (...) apporter une assistance humanitaire au peuple de Gaza, la véritable nature de ces actions reste douteuse".


Il semblerait que Shalev ait volontairement oublié le caractère illégal de ce blocus maritime de Gaza par Israël, sa condamnation par l’ONU, et la Croix Rouge Internationale qui a déclaré qu’il s’agissait d’une punition collective donc un crime de guerre. Mais la représentante du régime sioniste à l’ONU, pourtant elle-même juriste, n’en est pas à une contradiction près.

Après l’attaque barbare, sanglante du Mavi Marmara de quoi est donc capable l’armée israélienne ?

De bombarder les ports libanais d’où vont partir ces navires ?

Avec en représailles des tirs de missiles du Hezbollah pour défendre la souveraineté maritime du Liban visant également les ports israéliens de Haïfa, Ashdod, Askelon comme la promis le secrétaire général du Hezbollah, Nasrallah, disant que si Israël attaque les ports libanais les ports israéliens seraient attaqués idem pour l’aéroport international, les infrastructures civiles …?

Berlin se désengage de l’UNIFIL, La Syrie sonne l’alerte contre une nouvelle guerre au Moyen Orient

Berlin a-t-il été mis au parfum d’une prochaine attaque israélienne contre le Liban ?

Le gouvernement d’Angela Merkel, après un vote du parlement allemand, vient de décider de réduire sa participation à l’UNIFIL. Depuis 2006, la participation militaire allemande se concentre dans le domaine maritime. Il y a actuellement 256 marins allemands déployés au large des côtes libanaises surveillant les cargaisons maritimes à la recherche d’armement et munitions à destination du Hezbollah. Au total l’Allemagne veut réduire sa participation de troupes à l’UNIFIL de 800 à 300.

Le Liban depuis la guerre de l’été 2006 s’est politiquement rapproché de la Syrie avec notamment des visites officielles à Damas de hauts responsables politiques libanais dont le Président Michel Suleiman, le Premier Ministre Saad Hariri. Ce dernier a condamné conjointement avec son homologue égyptien, Ahmed Nazif, en visite à Beyrouth les menaces israéliennes contre le Liban disant que cela pourrait avoir des «conséquences très sérieuses « pour Tel Aviv. « [« Le gouvernement israélien continue de menacer le Liban… Il y a des flottilles venant d’Europe »] à propos desquelles Hariri s’est alors demandé si Ehud Barak allait menacer l’Europe ou d’autres pays qui envoient de l’aide à Gaza ?

Ahmed Nazif a lui aussi mis en garde Israël des conséquences d’une attaque de commandos israéliens contre le «Mariam» qui transportera exclusivement des femmes.

Le Président syrien, Bachar al-Assad, a accusé le gouvernement "pyromane" d'Israël d'avoir accru les risques de guerre dans la région dans une interview à la BBC diffusée Jeudi à cause de son abordage illégal et sanglant dans les eaux internationale de la Freedom Flotilla.

Il a affirmé que Le raid meurtrier au cours duquel huit civils turcs et un civil américano turc ont été tués le 31 mai a "détruit toute chance de paix dans un avenir proche" et "prouve que ce gouvernement (israélien) est un autre gouvernement pyromane, et qu'on ne peut parvenir à la paix avec un tel gouvernement".

Comme on lui demandait si le raid augmentait les risques de guerre, le président syrien a répondu: "sans aucun doute". Même avant le 31 mai, a poursuivi M. Assad, la Syrie ne considérait pas le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu comme un partenaire pour parvenir à la paix.

Alerte : Des navires de guerre US et israélien se dirigent vers le Golfe Persique

Selon le journal al-Quds al -Arabi basé à Londres, 11 navires de guerre américains et 1 navire de guerre israélien viennent de traverser le Canal de Suez en direction de la Mer Rouge et du Golfe Persique. Parmi les navires US, un porte avion, et sur plusieurs d’entre eux un nombre important de troupes d’infanterie américaines ont été vues de même que des véhicules blindés et des munitions.

Toutes les activités sur et aux abords du Canal ont été stoppées et un important déploiement de militaires égyptiens organisé pour assurer la sécurité du convoi.

Le général ( ret) égyptien, Amin Radi, Secrétaire de la Commission de la sécurité nationale a déclaré à «Al Quds Al Arabi», que «la décision de déclarer la guerre à l'Iran n'est pas facile, sauf qu’Israël est réputé pour sa débauche et sa crapulerie, il déclenchera une guerre afin de maintenir son leadership dans la région en tant que seul et unique force de dissuasion nucléaire ".

Il a également prévenu qu’ « Il faut déraciner le fléau israélien : ne pas laisser Israël les mains libres il faut que la communauté internationale le force à démanteler son arsenal nucléaire avant qu’il ne frappe l'Iran."

* Actualisation 20/06/2010 21h33

Gabriella Shalev vient de donner sa démission du poste d'ambassadrice d'Israël à l'ONU. Elle fait bien elle est d'une incompétence affligeante pour une juriste.

Samedi 19 Juin 2010
Myriam Abraham

Dans la même rubrique :
1 2 3

Humour Les Folles D'Allah | Terrorisme Islamo-fascisme | International | Immigration clandestine | France XXI | Communautarisme Islamisation racialisation | Europe | Empire USioniste du Chaos | LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | COLONIALISME JUDEO SIONISTE | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | PALESTINE | FRANCE | MONDE ARABE | ASIE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2