information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
Sarkozie

Sarkofric : Vente D'Armement A L'Irak

Sarkozy en bon VRP du complexe militaro industriel français part à l'assaut du marché irakien avec l'aide du PDG "d'Ingérence et Cie" , Kouchner. C'est leur conception de l'aide "humanitaire" à fournir pour reconstruire l'Irak ravagé par 5 ans d'une guerre qui a déjà fait plus d'un million de morts et plusieurs millions de déplacés internes et exilés, et qui se poursuit sans qu'aucun retrait ne soit envisagé.



Sarkofric : Vente D'Armement A L'Irak

Sarkofric : Vente D'Armement A L'Irak
Pour la première fois depuis presque deux décennies des pourparlers sont en cours entre responsables français et irakiens pour une reprise des livraisons d'armes à l'Irak. La France n'a pas de pétrole mais elle a des armes à exporter. Autrefois, l'un des principaux fournisseur d'armes de Saddam Hussein, La France sous domination de la Sarkozie est de retour sur un marché militaire très lucratif dominé par les Etats Unis depuis l'invasion occupation de 2003.

Selon certains responsables, la "marchandise" militaire offerte comprend notamment des hélicoptères et des pièces détachées en remplacement pour des équipements militaires vendus par la France à l'Irak dans les années 80.

Le porte parole de l'embassade d'Irak à Paris, Jawad Vashara, interviewé par l'AP, a dit : " l'Irak a besoin de renouveler ses capacités militaires, et a besoin d'avoir plusieurs fournisseurs, pas seulement un état."

Toujours d'après Bashara, une délégation avec à sa tête le chef de l'armée de l'air irakienne, est attendue en France dans les jours qui viennent, pour finaliser un contrat portant sur l'achat de 30 hélicoptères de surveillance et de sauvetage, avec l'option d'en acheter 20 de plus. Les responsables français et irakiens discutent également de la possibilité que l'armée française entraînent les troupes irakiennes. Un responsable français au ministère de la défense a confirmé que des discussions étaient en cours depuis plus d'une année pour renouveler les liens militaires entre la France et l'Irak. D'après celui-ci, la France n'a pas vendu d'armes à l'Irak depuis 1990, à cause de l'embargo imposé par l'ONU suite à l'invasion du Koweît par l'armée de Saddam Hussein.

Un diplomate français quant à lui a révélé que la France est prête à équiper militairement l'Irak car cela fait partie du soutien de Sarkozy pour que les irakiens reprennent en main le contrôle de leur pays à la place des américains.

La plupart des équipements militaires achetés par l'Irak ces dernières années le sont des Etats Unis et de la Grande Bretagne, bien que le gouvernement irakien ait aussi acheté des hélicoptères à la Russie.

Selon Bashara, l'accord pour l'achat des hélicoptères a vu le jour lors de la visite du ministre des affaires étrangères, Bernard Kouchner, en Mai dernier. Kouchner s'est montré très actif pour reconstruire les liens avec l'Irak, qui se sont dégradés depuis l'invasion américaine de 2003, à laquelle s'était fermement opposé l'ex Président Chirac. L'Irak a étudié plusieurs types d'hélicoptères proposés par différents pays et a choisi ceux proposés par la France à cause des liens militaires étroits qui existaient par le passé entre les deux pays, a affirmé Bashara.

D'après certains analystes militaires ces accords pourraient porter sur des hélicoptères fabriqués par Eurocopter, qui fait partie du groupe franco allemand AIDS, actuellement la seule entreprise à fabriquer des hélicoptères en France. Eurocopter s'est refusé à commenter cette information.

Source de certaines informations AP 10/10/08


Mardi 14 Octobre 2008
Mireille Delamarre

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Special Présidentielle Sarkozy Dégages Hollande Ecoutes | Sarkozie