information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
Sarkozie

Sarko Le NéoCon Sioniste Considère La Position D'Obama Sur L'Iran Comme ' Complètement Immature'

Sarko, le croisé néocon-sioniste, exige des US une position super agressive vis à vis de l'Iran. L'éventualité d'un dialogue US Iran sous la Présidence d'Obama l'irrite au point qu'il a fait savoir à ce dernier que cela serait "très problématique". Il prévoit de faire pression dans ce sens dés le résultat de l'élection connu.



Sarkozy considère la position d'Obama sur l'Iran comme complètement immature

Sarko Le NéoCon Sioniste Considère La Position D'Obama Sur L'Iran Comme ' Complètement Immature'
Selon un article du quotidien israélien www.haaretz.com du 26/10/08,lors de discussions privées Sarkozy se serait montré trés critique vis à vis du candidat à la présidentielle américaine, Barak Obama, concernant la position de ce dernier sur l'Iran.

Selon une source haut placée au gouvernement de Tel Aviv, les rapports transmis par les services sionistes de Paris indique que Sarkozy considère la position d'Obama comme " complètement immature", s'appuyant sur des "formulations vides de contenu". Cela parait donc contraire au soutien affiché publiquement et avec enthousiasme par Sarkozy au probable prochain Président des US.

Obama a rencontré Sarkozy en Juillet à Paris et au coeur des discussions entre les deux hommes il y avait bien entendu la question du programme nucléaire iranien. Selon ces rapports transmis aux responsables politiques israéliens, Sarkozy a dit à Obama que si le nouveau Président américain élu en Novembre changeait la politique de l'Amérique concernant l'Iran, ce serait " très problématique".

Sarkozy craint qu'Obama puisse ignorer "avec arrogance" la position commune jusqu'à présent maintenue entre les membres permanents du Conseil et Sécurité + l'Allemagne, de faire pression par le biais de sanctions pour obliger l'Iran à cesser ses activités d'enrichissement d'uranium, légalement son droit, puisqu'elles se font sous le stricte contrôle de l'AIEA. 3 résolutions contraignantes de sanctions ont déjà été votées à l'ONU sans succés, et la quatrième est pour l'instant bloquée à cause de l'opposition de la Russie et de la Chine, et ce malgré les fortes pressions Sarko Bushites.

Selon la même source israélienne, depuis sa rencontre avec Obama en Juillet, Sarkozy aurait exprimé à plusieurs reprises dans des cercles de discussions privées sa deception des positions d'Obama sur l'Iran, concluant qu'elles n'étaient pas " concrètes et que par conséquent bien des questions restent en suspens". Des conseillers de Sarkozy qui se sont entretenus avec des conseillers d' Obama auraient eu les mêmes impressions et exprimé la même deception. Il semble donc que l'attitude pro néocon sioniste ne soit pas l'apanage exclusif du Président mais aussi de certains dans son entourage politique proche.

Toujours selon la source israélienne, Sarkozy prévoit de négocier avec la prochaine administration américaine quelle soit dirigée par Obama ou McCain, avant même que le nouveau Président s'installe à la Maison Blanche, avec pour objectif de le persuader de continuer l'actuelle politique vis à vis de l'Iran.

Cependant, toujours selon le quotidien israélien Haaretz, Sarkozy serait pessimiste sur la possibilité de maintenir vis à vis du nucléaire de l'Iran une position intransigeante non seulement compte tenu des positions de Barak Obama mais aussi de la communauté internationale, et particulièrement l'incapacité de cette dernière à s'accorder pour décider d'un quatrième vote de sanctions au CSONU contre la République Islamique d'Iran. Sarkozy est persuadé qu'à cause de cela les Iraniens ne vont pas changer leur politique nucléaire, et soutiendrait implicitement une attaque israélienne contre les installations nucléaires iraniennes.

L'article mentionne également que les services secrets français seraient persuadés que l'Iran aurait déjà produit 40% d'uranium enrichi nécessaire à la production d'une bombe - bien que la production d'uranium enrichi en Iran soit sous le stricte contrôle de l'AIEA et à un taux seulement compatible avec la production d'energie selon cette agence, qui a réitéré dans son dernier rapport son constat d'un non détournement à des fins militaires - et que le reste serait obtenu dès l'été 2009, mais qu'ils sont partagés sur le fait de dire si les Iraniens fabriqueront immédiatement cette bombe ou s'ils continueront l'enrichissement jusqu'à ce qu'ils puissent en fabriquer plusieurs. Ces informations sur le soit disant programme nucléaire militaire iranien correspondent, comme par hasard, aux positions des responsables des services secrets israéliens tapageusement disséminées dans la presse israélienne, dont le Haaretz, ces derniers temps.

Alors qui tuyaute qui ?

Une telle convergence de vue au niveau des services secrets n'est t-elle pas plutôt révélatrice d'une collaboration très étroite, voire d'une symbiose entre eux en matière de propagande, qui remonte jusqu'à l'échelon le plus élevé en l'occurence pour la France jusqu'à Sarkozy. Preuve, s'il en fallait encore une, que lorsqu'il s'agit de politique étrangère, notamment vis à vis de l'Iran, Sarkozy fait passer les intérêts sionistes avant même ceux de la France.

Sarko un agent du Mossad ?

Allons donc !

Vous êtes antisémite ou quoi ?


Mercredi 29 Octobre 2008
Myriam Abraham

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Special Présidentielle Sarkozy Dégages Hollande Ecoutes | Sarkozie