information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
Iran

Propositions Iraniennes Pour Des Négociations Constructives

Le mois dernier l’Iran a présenté des propositions pour résoudre les crises qui secouent le monde, que ce soit au niveau de l’énergie, de l’économie, de la pauvreté, de la sécurité, mais aussi du nucléaire. Ces propositions ont été accueillies par un silence assourdissant médiatico-politique, l’Axe américano sioniste + l’UE, étant trop occupé à diaboliser l’Iran, menacer ce pays de nouvelles sanctions politico économiques et même d’une attaque militaire.



Propositions Iraniennes Pour Des Négociations Constructives

Propositions Iraniennes Pour Des Négociations Constructives

Le 13 mai 2008, l’Iran a présenté des propositions pour des discussions avec le groupe 5+1 (US, Grande Bretagne, France, Russie Chine + Allemagne). Le document intitulé « "The Islamic Republic of Iran's Proposed Package for Constructive Negotiations," (voir document en pièce jointe) a d’abord été présenté aux Russes et aux Chinois, puis ensuite à l’ONU, l’UE. Ce document fait des propositions pour résoudre les principaux problèmes auxquels le monde doit faire face aujourd’hui afin d’y mettre un terme par le biais de la discussion et de la coopération.

Contrairement à ce qu’en attendait certains analystes, ce document ne cherche pas à obtenir de garantie de sécurité pour l’Iran de la part des US. Il rejette l’actuelle politique du bâton et de la carotte du groupe des 5+1. A la place, il propose une palette étendue de négociations raisonnables dans le but de trouver des solutions mutuellement bénéfiques de collaboration sur :

(1) des problèmes politiques et de sécurité
(2) des problèmes économiques
(3) sur le problème du nucléaire.

Dans son introduction il affirme la nécessité du respect de la justice, de la souveraineté des nations, de la paix, de la démocratie et des différentes cultures, et propose ensuite une liste de champs possibles de coopération, tels que « les problèmes de sécurité, le développement régional et international, l’énergie nucléaire, le terrorisme, la démocratie… » .L’Iran propose également des négociations sur d’autres problèmes : coopération sur les problèmes de drogues, d’environnement, d’économie, de technologie, et surtout d’énergie, mettant l’accent sur le fait que « le principal objectif de la République Islamique d’Iran c’est de trouver un accord raisonnable, un accord basé sur une volonté collective qui aidera à établir une coopération à long terme entre les parties, et contribuera à la sécurité régionale et internationale, durable et renforcée, ainsi qu’à une paix juste.»

L’Iran affirme être prêt à commencer des négociations sur les problèmes suivants : la protection des droits et de la dignité humaine et le respect de la culture des autres peuples ; de faire avancer la démocratie et les droits des nations et de la souveraineté nationale. Sur ce dernier point, le document fait explicitement référence à la nécessité de trouver des solutions à certains problèmes régionaux pressants. Une telle coopération est nécessaire pour résoudre les problèmes de certaines régions telles «plus spécialement le Moyen Orient, les Balkans, l’Afrique et l’Amérique Latine. Développer une coopération pour aider le peuple palestinien à trouver un plan raisonnable - - un plan qui soit faisable, démocratique et juste - - pour résoudre le problème palestinien vieux de 60 ans ». Le document iranien prône également d’organiser des efforts communs pour affronter différentes menaces sécuritaires telles que le terrorisme, le trafic de drogues, le crime organisé …

Pour ce qui est des problèmes économiques, l’Iran fait des propositions sur la coopération sur les ressources énergétiques, le commerce et les investissements, la lutte contre la pauvreté et « la réduction des variations exacerbées des prix, et redéfinir des outils pour le système monétaire international et les arrangements financiers pour que cela bénéficie à toutes les nations du monde. »

Le dernier paragraphe se penche plus particulièrement et de façon détaillée sur le problème du nucléaire. L’Iran y réitère son engagement vis-à-vis de l’AIEA et du TNP, et appelle « à la création de consortiums d’enrichissement d’uranium et de production de combustible nucléaire dans différents endroits du monde dont en Iran. » L’Iran réaffirme également sa position qu’il ne suspendra pas ses activités d’enrichissement d’uranium, un droit inaliénable, ses activités étant entièrement contrôlées par l’AIEA. L’Iran y exprime sa volonté d’appliquer un régime amélioré et plus strict de contrôle par l’AIEA. Il propose également la création d’un comité de suivi de désarmement nucléaire comme exigé par l’Article VI du Traité de Non Prolifération nucléaire.

Bien évidemment, ce document n’a reçu aucune publicité des médias à la botte des Bush Sarkozy et Cie, alors qu’il fait, comme on peut le constater en le lisant attentivement, des propositions raisonnables. Mais peut être est-ce pour cela qu’il n’a pas été mentionné, pour ne pas dévier de la Grande Messe médiatico politique de diabolisation de l’Iran.


Une version non officielle traduite en anglais du document a été obtenu par CASMII (Campaign Against Sanctions and Military Intervention Against Iran) d’ISIS et se trouve en pièce jointe.

Le site du CASMII (en anglais) fournit des informations sur les problèmes auxquels l’Iran est confronté et fait campagne pour que cesse les sanctions économiques à l’encontre de l’Iran et contre toute intervention militaire.

Source des informations CASMII


Propagande américano sioniste contre l'Iran

Responsabilité des journalistes en temps de guerre

iran_package_for_constructive_negotiations.pdf iran_package_for_constructive_negotiations.pdf  (32.01 Ko)


Samedi 14 Juin 2008
Mireille Delamarre

Dans la même rubrique :
1 2 3

Iran