information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
Impérialisme US

Propos Obscènes D'Obama En Irak : Une "Réussite Extraordinaire"



Propos Obscènes D'Obama En Irak : Une "Réussite Extraordinaire"

Difficile de savoir par où commencer à propos des remarques faites par Obama lors de sa visite d'hier en Irak, visite inutilement qualifiée par notre presse comme une "surprise" puisque c'est le seul type de visite qu'un Président US peut faire en Irak. Qu'est ce qui est le plus choquant ? L'obcènité occasionnelle d'un président US appelant une nation que les US ont vaincue, brutalisée, et violée - ceci quand ils ne l'ont pas utilisée comme un pion dans des jeux géopolitiques - pendant des décennies à "assumer sa propre responsabilité" ou le fait qu'il n'a absolument aucune idée, en faisant de telles remarques, que celles ci résonnent amplement comme celle d'un criminel sociopathe ?

Ce n'est pas la faute d' Obama. Il est, après tout, le produit de la Voie Impériale et par conséquent n'a jamais été confronté à une quelconque approche réaliste... à tout ce qui se trouve en dehors de l'opinion autorisé sur l'Irak. Celle-ci va de la croyance dingue de la droite qui s'imagine toujours que l'Irak était derrière le 11 Septembre et qu'elle avait des Armes de Destruction Massive mais qu'elles ont juste été transportées en Syrie... a l'opinion de la gauche que la guerre d'Irak, bien que combattue pour des raisons nobles et avec de bonnes intentions, était la mauvaise guerre au mauvais moment, mais puisque que "nous" y sommes "nous" devons en tirer le meilleur parti.

Pas un seul instant nous ne sommes confrontés à la terrible réalité de l'Irak : que Washington DC, en notre nom, a apporté meurtre, souffrance et misère à des millions d' Irakiens, pour remplir des agendas opaques égoïstes qui n'avaient ni bonnes intentions, ni raisons nobles derrières eux, et qu'ils nous haïssent, car ayant une bonne et juste raison pour cela, et veulent qu'on quitte complètement leur pays.

Je veux que ceci soit bien clair. Les remarques faites par Obama hier en Irak n'étaient ni extraordinaires ni atypiques pour un politicien américain, un responsable , un commandant en chef de l'armée. Plutôt, elles font partie de stupéfiantes affirmations de types narcissiques et sociopathes.

Dans la rhétorique de notre Voie Impériale concernant l'Irak on trouve des suppositions telles que les Irakiens devraient remercier les Etats Unis d'avoir envahi leur pays sur la base de faux prétextes, détruisant ses infrastructures et transformant leur nation en zone de combat pour mener une guerre grotesque utilisant une tactique faisant référence à une organisation en grande partie mythique définie vaguement selon ce qui arrange.

Et ce n'est pas notre faute si, bien qu'ils ne se soient pas "tuer les uns les autres pendant des milliers d'années" comme le prétend le discours américain idiot et faux sur l'histoire sectaire de l'Irak, ils le font maintenant. Non. Nous n'avons rien à voir avec la création de ce chaudron d'horribles violences sectaires en Irak existant jusqu'à se jour - et qui proportionnellement au ratio du 11 Septembre, produit en Irak une ou deux fois plus de victimes par semaine - et ce quand l'une de ces centaines d'attaques aériennes US sur des zones urbaines irakiennes non rapportées dans les médias, ne le font pas.

Obama a aussi qualifié la guerre d'Irak de " réussite extraordinaire".

La "réussite extraordinaire" dont parle Obama c'est un pays où les hauts responsables américains ne peuvent se rendre en visite que sans l'annoncer.

C'est une "réussite extraordinaire" avec un chiffre du nombre de victimes civiles "inconnu" - à ce propos, l'armée US considérant que cela ne valait pas la peine de compter le nombre de civils tués.

C'est une "réussite extraordinaire" avec 4 millions de personnes (presque 20% de la population) soit déplacées à l'intérieur, soient réfugiées.

C'est une "réussite extraordinaire" alors que la capitale est enfermée derrière des murs - comme une ancienne ville assiégée - coupée du reste du pays, avec seulement 4 points d'accès autorisés.

C'est encore une " réussite extraordinaire" après six ans d'occupation, d'avoir un pays dont l'accès à l'eau potable est pire que ce qu'il était avant.

Mais pour Obama, il est temps pour ce pays, l'Irak - ce pays ingrat qui a eu la chance d'être sanctifié par la présence de nos soldats à la moralité irréprochable, sélectionnés parmi la crème de notre société, qui n'éprouvent pour sa population et sa culture que du respect - de se renforcer et d'"assumer sa propre responsabilité" parce que nous en avons marre de faire ce boulot à leur place.

Christopher Dowd 09/04/09

Source : www.examiner.com/x-3665-Boston-Libertarian-Examiner~y2009m4d8-Obamas-obscene-rem

Information complémentaire

Lire en pièce jointe l'article : "Obama et la réforme de la guerre" publié dans El Manifesto du 12/04/09 et traduit par Marie Ange Patrizio

obama_et_la_reforme_de_la_guerre.doc Obama et la réforme de la guerre.doc  (5.26 Ko)


Samedi 11 Avril 2009
Traduction Mireille Delamarre

Dans la même rubrique :
1 2 3

TERRORISME | Impérialisme US | OTAN | changements stratégiques géopolitiques | archives Impérialisme Américain 2005-2008