information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
archives Armement Sécurité Stratégies Militaires

Nucléaire Militaire Français : Inspection Citoyenne du CEL Septembre 2007 dans les Landes

APPEL AUX CITOYENS ! Vous aussi, devenez Inspecteurs Citoyens, et participez à l'inspection citoyenne du CEL (Centre d'Essai des Landes) en Septembre 2007. Quelques informations sur le Missile M51, et ses mini bombes nucléaires, sur les depenses pharaoniques pour ce "gadget mortel" inutile, le M45 faisant tout à fait l'affaire. A qui profite cet argent, pris des poches des citoyens contribuables, et amputant les budgets de services publics comme l'éducation et la santé ?



Nucléaire Militaire Français : Inspection Citoyenne du CEL Septembre 2007 dans les Landes

Inspection Citoyenne du CEL Septembre 2007 dans les Landes - Présentement, Interpellation des candidat(e)s sur le nucléaire militaire

La course aux armements nucléaires reprend ! Et les soi disant coupables sont tout désignés: Corée du Nord, Iran… Mais silence total sur les programmes de modernisation des pays dotés d’armes nucléaires, États-Unis Grande Bretagne et France en tête, qui enfreignent le Traité de Non-prolifération et représentent une menace pour le monde... Comment s’étonner que «l’élimination totale des armes nucléaires » (article VI du TNP) soit aujourd’hui bloquée? Quelle catastrophe faudra-t-il pour que les grandes puissances consentent à relancer un processus de désarmement nucléaire international?

Sans aucun débat public, la France a lancé un programme ambitieux d’adaptation et de recherche pour les armes nucléaires du futur: le laser Mégajoule, un quatrième sous-marin, de nouveaux avions (Rafale), de nouvelles têtes nucléaires (TNO-Tête nucléaire océanique), et enfin de nouveaux missiles, les M51.

La France bloque les négociations internationales en cours à Genève sur le désarmement nucléaire.

D’autres choix sont nécessaires !

Aux citoyens de le faire savoir !

Agir : Des Inspections Citoyennes

L’idée des «inspections citoyennes» est née à la veille de la seconde guerre d’Irak 1997/98. Alors que les inspecteurs de l’ONU cherchaient des armes de destruction massive en Irak, des militants pour la paix firent remarquer qu’au même moment, plusieurs grandes puissances relançaient de lourds programmes de réarmement nucléaire, de manière indépendante ou dans le cadre de l’OTAN, et violaient de ce fait le Traité de Non-Prolifération. Les cinq membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU (la Chine, la France, la Russie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis) étaient occupés à déployer dans la plus grande discrétion et en toute illégalité, des ADM, et des puissances nucléaires militaires non déclarées et non signataires du TNP (Inde Pakistan, Israël) continuaient, en toute impunité, de développer leur programme d’armement nucléaire.

Pour une raison mystérieuse, les inspecteurs des agences de l'ONU ne sont jamais aller chercher les armes de destruction massive illégales là où elles se trouvent.

Du coup, les pacifistes décidèrent de mener leurs propres « inspections citoyennes » pour faire respecter le droit international, et notamment le Traité de Non Prolifération. Faute de débat démocratique sur la pertinence de ces programmes de réarmement, et en l’absence d’inspections de l’ONU auprès des grandes puissances nucléaires, des citoyens américains, belges, britanniques, turcs, etc. prirent la responsabilité de mener ces «inspections citoyennes» sur les sites nucléaires de leurs pays.

Des actions similaires ont été organisées en France. L’inspection de septembre 2007 contre le Missile M51 et ses mini bombes nucléaires, en est une (Une action identique avait déjà eu lieu l’année dernière au même endroit et à la même époque).

Plus d’infos




Quelques Informations sur le Missile 51

Le développement du Missile M51 a été Initié en 1992 et confirmé en 1996, le M51 est un missile balistique à tête nucléaire de la nouvelle génération destiné à équiper les sous-marins de la force stratégique nucléaire océanique dite de « dissuasion ». Cette force a été rénovée, les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins créés à l'origine ont été peu à peu remplacés par des sous-marins de la nouvelle génération (SNLE-NG). Des six sous-marins de l'ancien modèle, Le Redoutable, Le Terrible, Le Foudroyant, et Le Tonnant ont été mis à l'arrêt. L'Indomptable et L'Inflexible sont les seuls de cette première génération à rester en service.

Le premier sous-marin de la nouvelle génération, Le Triomphant, est entré en service en mars 1997. Le second, Le Téméraire a été mis en service à la fin de l'année 1999. Le Vigilant a été mis en service en 2004, afin de remplacer l'Indomptable mis à l'arrêt à cette date. Un quatrième sous-marin de nouvelle génération, Le Terrible, entrera en service en 2010. Sur ces sous-marins les missiles M4 avec ogives TN70/71 ont été remplacés par les missiles M45 avec ogives TN75. A partir de 2010, les M45 seront remplacés par des missiles M51. Les missiles M51 seront d'abord équipés d'une ogive TN 75 *. Puis, vers 2015, celles-ci seront remplacées par des ogives TNO*. Par ailleurs, si le 4ème SNLE-NG sera directement équipé du M 51, les trois premiers SNLE-NG feront l'objet à compter de 2010 d'une adaptation pour accueillir le nouveau missile.

La poursuite du développement du M51 a été confié pour un marché global forfaitaire de 2,85 milliards d'euros aux deux sociétés : l'EADS Launch Vehicles et le G2P (Groupement pour la propulsion à poudre). Seul EADS Space Transportation a obtenu en 2004 un contrat de production de M51 en tant que maître d'oeuvre unique du programme. Le contrat de production s'élève à 3 milliards d'euros. Le contrat forfaitaire couvre la production en série du système d'arme M51 sur une période de dix ans. Le coût global de ce programme M51, développements compris, se montera à 8 milliards d'euros. EADS ST, en tant que maître d'oeuvre, s'appuie sur un réseau de sous-traitants tels que Snecma, SNPE, DCN ainsi que Thales et Sagem.

Responsable du développement et de la production, EADS ST s'est vu aussi attribué la responsabilité du système de mise en oeuvre à la base opérationnelle de l'Ile-Longue et à bord des sous-marins SNLE-NG. Enfin, elle sera responsable du maintien en condition opérationnelle du M51 durant toute la durée de vie des missiles balistiques. La production industrielle a été lancée vers fin 2005. Le premier tir d'essai est intervenu fin 2006, depuis la terre, sur un pas de tir construit au centre d'essais des Landes (CEL). La phase sous-marine du vol sera validée ultérieurement, lors d'un tir effectué à partir d'un tube de lancement immergé dans un bassin lui aussi construit au CEL. L'arrivée du M 51 nécessite également d'importants travaux d'adaptation de la base maritime de l'Ile Longue.

Les missiles M51 remplaceront à partir de 2010 les missiles M45 et seront embarqués sur les quatre SNLE-NG de la Force océanique stratégique. Il sera mis en service sur le Terrible, puis sur le Vigilant, le Triomphant et le Téméraire. Le nombre de missiles produits n'est pas connu, mais chaque sous-marin peut embarquer 16 missiles, auxquels s'ajoutent des lots de rechange.

Dans une tribune publiée le 27 avril 2005 dans Le Figaro, le Général Etienne Coppel, membre du Haut Comité Français pour la Défense Civile, faisait un aveu de taille : "Il est tout à fait possible de supprimer le programme de missiles nucléaires M 51 (...) Les missiles M 45 qui sont en train d'équiper nos sous-marins nucléaires sont de véritables bijoux. Ils bénéficient de toutes les aides à la pénétration les plus modernes, leur portée est telle qu'un seul sous marin pourrait menacer, en même temps, à la fois New York, Alger et Moscou, leur fiabilité est excellente."

Outre le fait que cette production de missiles M51, mini bombes nucléaires, contrevient au TNP, à ses directives prévoyant le désarmement à terme des grandes puissances nucléaires, les investissements pharaoniques pour le missile M51 sont totalement injustifiés, car en restant sur l'argumentaire dissuasion nucléaire, les M45 font l'affaire, c'est le Gl Etienne Coppel qui l'a dit, non ?!

Alors qui bénéficie de ces milliards d'euros qui pourraient servir à l'éducation, la recherche civile, la santé, la protection de l'environnement, le développement de services publics de qualité pour tous, la concrétisation d'une justice sociale depuis longtemps passée par pertes et profits dans les comptes de TOUS les partis politiques sans exception ?

Les sociétés impliquées dans la conception et la fabrication du missile M51:

DGA : Maîtrise d'ouvrage,
EADS SPACE Transportation : Chef de projet,
SNECMA Propulsion Solide et SNPE (G2P) : Propulsion,
Sagem, Thales (Electronique), CNIM, DCN : Principaux sous-traitants,
Egalement, les actionnaires : Mercedès et Lagardère pour EADS, notamment...


Les têtes nucléaires en service et en développement

* TN75

Type : tête pour des missiles SSBS des SNLE-NG
Spécifications : thermonucléaire ; puissance de 100 kt
En service : depuis 1996
Déploiement : 288 têtes portées par les missiles M45, à six ogives MIRV. Selon le CEA, la TN75 est caractérisée " par sa légèreté, sa furtivité, sa vitesse de rentrée (CEARa 93 et 94; www.obsarm.org 04). Tout comme le M4, le missile M45 a une portée de 4000 km.

*TNO (océanique)- en projet

Type : tête nucléaire pour les missiles des SNLE-NG
Spécifications : thermonucléaire ; puissance non connue
En service : 2015
Déploiement : ces ogives seront portées par les missiles M51, qui atteindraient une portée de 6000 km. Les ogives doivent être mises en service sur les SNLE-NG en 2015 (Barrillot 00).

Armes Nucléaires US en Europe

Moyen Orient : La seule puissance nucléaire militaire c'est Israël

Samedi 7 Avril 2007
Mireille Delamarre

Dans la même rubrique :
1 2 3

Humour Les Folles D'Allah | Terrorisme Islamo-fascisme | International | Immigration clandestine | France XXI | Communautarisme Islamisation racialisation | Europe | Empire USioniste du Chaos | LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | COLONIALISME JUDEO SIONISTE | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | PALESTINE | FRANCE | MONDE ARABE | ASIE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2