information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
archives histoire traditions 2004-2008

Non -violence hommage – A la mémoire de Sir Joseph Rotblat (1908-2005) scientifique anti-nucléaire et anti-guerre.

La paix en héritage. Joseph Rotblat etait le dernier survivant du Manifeste Russel-Einstein de 1955, l’un des plus importants documents du XXème siècle et il citait souvent son dernier paragraphe : " Il dépend de nous de progresser sans cesse sur la voie du bonheur, du savoir et de la sagesse. Allons-nous, au contraire, choisir la mort parce que nous sommes incapables d'oublier nos querelles? L'appel que nous lançons est celui d'êtres humains à d'autres êtres humains : rappelez-vous que vous êtes de la race des hommes et oubliez le reste. Si vous y parvenez, un nouveau paradis est ouvert; sinon, vous risquez l'anéantissement universel."



La paix en héritage

Non -violence hommage  – A la mémoire de Sir  Joseph Rotblat (1908-2005) scientifique anti-nucléaire et anti-guerre.
Joseph Rotblat fut l’un des grands hommes du 20ème siècle. Homme de Science et de Paix. Né à Varsovie, Pologne en 1908, il fut l’une de ses rares personnes qui, comme Rosa Parks ou Nelson Mandela se sont trouvées à la croisée des chemins historiques et ont courageusement forgé une nouvelle voie. Pour Joseph, ceci c’est passé en 1944, alors qu’il travaillait au Projet Manhattan, le projet américain de développement de la bombe atomique.

Joseph a travaillé comme scientifique à la création d’une arme atomique d’abord en Grande Bretagne, à l’université de Liverpool puis à Los Alamos au Nouveau Mexique. Quand il a appris fin 1944 que l’Allemagne n’arriverait pas à développer une bombe atomique, il ne vit plus aucune raison de continuer à travailler à la création de la bombe américaine. Pour lui, il n’y avait qu’une seule raison de créer une arme atomique, c’était pour dissuader l’Allemagne d’utiliser une telle arme pendant la seconde guerre mondiale. Si les allemands ne pouvaient avoir d’arme nucléaire, il n’y avait aucune raison que les alliés en aient une. Joseph fut le seul scientifique à quitter le projet Manhattan pour des raisons morales.

Il etait le dernier survivant du Manifeste Russel-Einstein de 1955, l’un des plus importants documents du XXème siècle et il citait souvent son dernier paragraphe :

" Il dépend de nous de progresser sans cesse sur la voie du bonheur, du savoir et de la sagesse. Allons-nous, au contraire, choisir la mort parce que nous sommes incapables d'oublier nos querelles? L'appel que nous lançons est celui d'êtres humains à d'autres êtres humains : rappelez-vous que vous êtes de la race des hommes et oubliez le reste. Si vous y parvenez, un nouveau paradis est ouvert; sinon, vous risquez l'anéantissement universel."


Il était convaincu que les nations doivent abolir les armes nucléaires, et il a consacré sa vie à cet objectif, de même qu’à celui de mettre fin à la guerre comme institution humaine. Avant de fêter son 90ème anniversaire, il disait qu’il avait deux buts importants dans la vie : « mon but à court terme c’est d’abolir les armes nucléaires, mon but à long terme c’est d’abolir la guerre. »


Joseph fut pendant de longues années le Secrétaire Général de la Conférence de Pugwash sur la Science et les affaires mondiales, et plus tard servit comme président des Conférences de Pugwash. Dans ses activités menées dans le cadre de Pugwash, il prenait soin de réunir des scientifiques de l’Ouest et de l’Est, afin qu’ils puissent trouver un terrain d’entente pour mettre fin à la guerre froide, et sa folle course aux armements nucléaires. En 1955, Joseph et les Conferences de Pugwash reçurent le Prix Nobel de la Paix.

Il débuta son discours de reception du Prix Nobel en disant : « En ce moment si important de ma vie... je veux parler en tant que scientifique, mais aussi en tant qu’être humain. Depuis mes plus jeunes années j’ai eu une passion pour la Science. Mais la Science, l’exercice du pouvoir suprême de l’intelligence humaine, a toujours été liée dans mon esprit comme devant profiter à l’être humain. Je voyais la Science comme devant être en harmonie avec l’humanité. Je n’imaginai pas que la deuxième partie de ma vie je la consacrerai à empêcher un danger mortel crée par la science et menacant l’humanité.

Dans son discours, il argumenta en faveur d’un monde sans arme nucléaire, plus sûr qu’un monde avec, bien que l’existence d’un danger d’une « catastrophe ultime » continuerait d’exister. Il conclut que la guerre doit être abolie : « à la base de la quête d’un monde sans guerre : la survie. Mais si cette quête est entreprise par amour plutôt que par crainte, par gentillesse plutôt que contrainte, si nous apprenons à joindre l’utile à l’agréable, ce qui est approprié et ce qui est éclairé, ce qui est pratique et ce qui est beau, ceci servira de stimulant supplémentaire pour se lancer dans cette noble démarche. »

Quand Joseph est venu à Santa Barbara en 1997, pour recevoir le prix de the Nuclear Age Peace Fondation le récompensant pour ses entreprises pacifiques menées toute sa vie, je lui ai demandé :

« qu’est qui vous donne de l’espoir pour la futur ? «

Il répondit : « mon espoir est fondé sur la logique. En fait il n’y a pas d’autre alternative. Si nous ne le faisons pas ( éliminer les armes nucléaires et développer plus de responsabilité chez les scientifiques et les citoyens en général ) alors nous sommes perdus. L’existence même de l’humanité est en danger. Actuellement, nous sommes une espèce en danger, et nous devons agir pour éviter la disparition de l’espèce humaine. Nous nous devons de faire allégeance à l’humanité. Puisqu’il n’y a pas d’autre voie, nous devons suivre celle là. Donc si nous devons le faire alors on peut espérer que ce sera fait ».

Au début de l’année Joseph a lançé un appel aux délégués de la conférence pour la revision du Traité de Non-Prolifération qui s’est tenue en mai aux Nations Unies à New York.

De la « Morale » dépend l’issue sur le nucléaire :
« allons nous baser notre monde sur une culture de paix ou sur une culture de guerre ? Les armes nucléaires sont fondamentalement immorales, leurs effets touchent aussi bien les civils que les militaires, les innocents comme les agresseurs, tuant les personnes vivantes et les générations à venir. Et la conséquence de leur utilisation peut provoquer la fin de l’espèce humaine. « Il termina son appel par sa demande habituelle « souvenez vous de votre humanité »


J’ai rendu visite à Joseph chez lui à Londres il y a de cela quelques mois. Ses activités avaient été ralenties à cause d’une attaque cardiaque et il était préoccupé par le fait qu’il ne pouvait pas être aussi actif qu’il avait l’habitude de l’être. Mais son moral était fort et il souriait et regardait vers l'avenir comme à l’accoutumée. Il était tout aussi engagé à poursuivre son double objectif : un monde sans arme nucléaire et sans guerre, objectif auquel il avait consacré toute son énergie, son intelligence et sa sagesse.

Joseph a laissé derrière lui un important héritage pacifique. C’est notre tâche maintenant de prendre le relai, et continuer la tâche à laquelle il s’est entièrement dévoué avec une telle passion, et pendant si longtemps, et de transmettre cet héritage.

David Krieger 2/09/2005

Président de The Nuclear Age Peace Fondation (www.wagingpeace.org) et membre du International Networ of engineers and Scientists for global Responsability (www.inesglobal.org)

Traduction bénévole pour Planete Non-Violence MD

En pièce jointe le Manifeste Russel Einstein

A lire

Einstein portrait d'un pacifiste anti militariste

Témoignage d'une Hibakusha survivante d'Hiroshima

Le_manifeste_Russell_Einstein.doc Le manifeste Russell Einstein.doc  (30.5 Ko)


Dimanche 4 Septembre 2005
David Krieger



Dans la même rubrique :
1 2 3

Humour Les Folles D'Allah | Terrorisme Islamo-fascisme | International | Immigration clandestine | France XXI | Communautarisme Islamisation racialisation | Europe | Empire USioniste du Chaos | LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | COLONIALISME JUDEO SIONISTE | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | PALESTINE | FRANCE | MONDE ARABE | ASIE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2