information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
ASIE

Myanmar: » Bouddha versus le Canon d’un Fusil » de P. Escobar

«…Voilà Bush qui s’engage dans une autre «libération de la tyrannie et de la violence» cette fois en Asie …La conception de Bush des « droits de l’homme » cela veut dire «pétrole et gaz». Bush a aussi prétendu à l’ONU que le Liban, l’Afghanistan et l’Irak avaient «demandé notre aide». Etant donné les précédents, même le peuple isolé du Myanmar devrait avoir peur, très peur.



Myanmar: » Bouddha versus le Canon d’un Fusil » de P. Escobar

Bouddha versus le Canon d’un Fusil de P. Escobar

Quelque part dans l’impondérable Nirvana, peut être que le Bouddha montre le plus évanescent des sourires. Le fait-il vraiment ? Quelle vue divine – ces moines de Myanmar, anciennement Birmanie, discrets, pieds nus, habillés de safran et marron, capables d’affirmer publiquement leur autorité morale suprême et leur vertu, soutenus par une population exténuée et maltraitée, contre les ravages d’une junte militaire de 45 ans sans merci et pitoyable.

Mais le Bouddha, dont l’infinie sagesse inclut également la connaissance des guerres énergétiques, dirait que comme tout est provisoire, la répression viendra. La question c’est comment.

Peu nombreux sont ceux qui resteront de marbre en voyant les images exaltantes de la « révolution safran » - des milliers de moines chantant « démocratie, démocratie » ou récitant le Matta Sutta – le sermon de Bouddha sur la bonté d’amour, tandis que des manifestants civils, demandait aussi, au niveau pratique, la libération de centaines de prisonniers politiques et une réduction du prix du carburant (qui a augmenté de 500% le mois dernier, et à la racine des protestations).

La Commission des Droits de l’Homme Asiatique, a rapporté comment les moines, lors d’une cérémonie précédent la manifestation de lundi, avaient solennellement refusé d’accepter des dons de quiconque était lié à la junte, des gens qu’ils ont catalogué comme « rois soldats sans pitié. » Cet acte très sérieux n’est rien moins qu’une forme bouddhiste d’excommunication.

Mais maintenant la peur menace. Le prix Nobel de la paix de 1991 et l’icône de la démocratie Aung San Suu Kyi – que tout le monde appelle avec amour The Lady – a été transférée de sa maison en bordure du lac sur l’Avenue de l’Université à Yangon, à la sinistre prison Insein, selon une dépêche de Reuters. La junte a imposé un couvre feu total dans Yingon et Mandalay.

Des troupes anti-émeutes en tenue de combat encerclent maintenant les six plus grands monastères dans Yangon. Les moines courent le risque au moins d’être attaqués au gaz lacrymogène – certains reportages indiquent que cela est déjà arrivé- L’accès à internet (il n’y a qu’un fournisseur appartenant à l’état) a été interrompu. Des activités – et même quelques moines – ont été arrêtés. Pendant le mouvement de protestation de 1988 – précurseur au Myanmar du Tiananmen en Chine – on dit que le régime a tué plus de 3000 personnes sans arme.

Jour Birman de Bush

Le mystère entourant le fait que le président des US George W. Bush a occupé le centre de la scène lors de l’Assemblée Générale de l’ONU à New York mardi sans faire la promotion de la prochaine guerre néo con contre l’Iran, ce mystère a été résolu quand il est devenu évident que le boulot était dévolu à son nouveau caniche européen, le président français Nicolas Sarkozy, qui dans son discours a de nouveau assumé l’inévitabilité d’une bombe nucléaire iranienne.

Au lieu de cela, Bush a annoncé de nouvelles sanctions économiques contre la junte au Myanmar et a pressé le monde de « faire pression diplomatiquement pour aider le peuple birman à retrouver sa liberté ». Voilà Bush qui s’engage dans une autre « libération de la tyrannie et de la violence » cette fois en Asie, tandis qu’il essaie encore de démarrer une autre guerre, comme d’habitude, au Moyen Orient.

Le lien est clair : la conception de Bush des « droits de l’homme » cela veut dire « pétrole et gaz ». Bush a aussi prétendu à l’ONU que le Liban, l’Afghanistan et l’Irak avaient « demandé notre aide ». Etant donné les précédents, même le peuple isolé de Myanmar devrait avoir peur, très peur.

Myanmar a été en fait tenue hors du radar de la communauté internationale pendant des années. Pourquoi ce nouvel intérêt soudain de l’Administration Bush pour un changement de régime à Myanmar ? Si les US et l’Occident sont si obsédés par les « droits de l’homme », pourquoi ne pas mettre la pression sur les pratiques horribles de la Maison de Saud ? (Arabie Saoudite ndlt) Ou la répression à peine déguisée sous le clinquant dans les pétromonarchies du Golfe Persique ? Ou la dictature sanglante d’Islam Karimov en Uzbekistan ?

Une vaste opération de blanchiment d’argent lié à la drogue, plus une totale coopération asiatique – de l’ordre de milliards de dollars – ont aidé la junte de Myanmar à construire sa nouvelle capitale Naypyidaw, au milieu de la jungle, à 350 Kms au nord de Yangon, utilisant à la base le travail esclavagiste pour cela. Les dix pays de l’Association du Sud Est Asiatique, dont Myanmar est membre, ont été pour le moins très laxistes avec les généraux répugnants, au nom de la politique de « non ingérence ». La Thaïlande – pour des raisons historiques complexes – préférait plutôt coexister avec un voisin faible. L’Inde ménage les généraux pour obtenir des accords sur le gaz naturel – tel un accord récent pour investir 150 millions de dollars US pour l’exploitation de gaz à l’Ouest du pays.

Entrée du Dragon

Mais Myanmar est avant tout un pion stratégique de la Chine. Non seulement comme marché captif pour les biens de consommation civils, en plus des armes, mais un pion pour maintenir l’Inde sous contrôle, et assurer à la Chine un accès stratégique à l’Océan Indien. Tout comme la Grande Bretagne – qui a envahi deux fois la Birmanie, nom de Myanmar jusqu’en 1989 – le plus grand intérêt de la Chine ce sont les ressources naturelles. Le pétrole et le gaz, bien sûr, mais aussi les pierres précieuses et le bois d’œuvre : les forêts, autrefois intouchées, sur la frontière Myanmar- Chine ont été pratiquement décimées. Selon le groupe défenseur des droits Global Witness, Myanmar a exporté pas moins de 350 millions de dollars de bois d’œuvre vers la Chine pour la seule année 2005, et la majorité des exportations était illégale.

Selon Earth Rights International, un projet crucial de multinationales chinoises établies au Myanmar cela a été la construction d’un pipeline de pétrole et gaz de 2340 Km de la côte d’Arakan à la province du Yunnan en Chine. La Chine a besoin de ce pipeline et d’un port d’intérêt vital au Myanmar pour ses importations croissantes d’énergie du Moyen Orient, d’Afrique et du Venezuela.

Myanmar et la Chine sont intimement liés par un projet conjoint high tech de guerre électronique du dirigeant de la junte, un spécialiste de la guerre psychologique le général Than Shwe, 74 ans, très apprécié à Beijing. Il porte sur la surveillance de guérillas de minorités ethniques au Myanmar – les Karen, les Chan, les Wa, parmi d’autres. Il porte sur la surveillance de compétiteurs stratégiques en Inde. Et il porte sur la surveillance de tout le trafic maritime dans l’Océan Indien, inclus les navires de guerre US, sans mentionner le Détroit crucial de Malacca. Des informations précieuses sur ce sujet peuvent être trouvées dans le livre de l’australien Desmond Ball : Burma’s Military Secrets ( White Lotus Press, Bangkok).

Les sanctions US sont justes pour la consommation interne ; elles n’auront absolument aucun impact. Pour commencer, le Myanmar n’est pas sous embargo militaire. Ce serait une autre histoire, par exemple, si l’administration Bush disait aux chinois de laisser tomber la junte, autrement on ne verra pas les athlètes US l’été prochain aux jeux olympiques de Beijing. Les spéculateurs de Londres ne démarreront même pas un pari là-dessus. Les français de leur côté disent qu’ils craignent une terrible répression – mais en fait ils craignent ce qui peut arriver aux affaires pétrolières juteuses du géant de l’énergie français Total. L’UE devrait avoir une position unifiée, mais pour le moment, c’est plus brumeux que le lever du soleil à la Pagode sublime de Shwe-Dagon au coeur de Yangon.

Insomnie à Beijing

Cette année la Chine a mis son veto à une résolution du Conseil de Sécurité condamnant les violations des droits de l’homme par la junte. C’est pratiquement impossible que la direction collective de Beijing laisse l’un de ses voisins, un pion clé dans les guerres de l’énergie du XXI ème siècle, débordé par des bouddhistes non violents et des étudiants pro démocratie – car cela constituerait un précédent audacieux pour les aspirations des Tibétains, des Uigurs, dans le Xinjiang, et, surtout pour les militants Falun gong partout en Chine, l’embryon d’une vraie poussée révolutionnaire arc en ciel défiant le monopole du parti communiste chinois.

Donc ceci semble la question à mille milliards de Yuan (devise nationale chinoise ndlt) : est ce que le président chinois Hu Jintao sanctionnera un remixage de Tienanmen – avec des sous titres bouddhistes – moins d’un an avant les jeux olympiques, qui signalerait au monde entier le renouveau de la puissance et de la gloire du Royaume du Milieu ? Si seulement Bouddha envisageait une intervention directe.

Pepe Escobar 27/09/07 Copyright Asia Times Online www.atimes.com

Pepe Escobar est l’auteur de “Globalisation: How the Globalized World is Dissolving into Liquid War ( Nimble Books, 2007). On peut lui écrire à pepeasia@yahoo.com

Traduction bénévole pour information à caractère non commercial Mireille Delamarre pour www.planetenonviolence.org

Le Darfour, c'est une affaire de pétrole, idiot !

Ce n'est pas la Chine le problème

Irak: partage du butin entre conglomérats US et français




Lundi 1 Octobre 2007
Mireille Delamarre

Dans la même rubrique :
1 2

Humour Les Folles D'Allah | Terrorisme Islamo-fascisme | International | Immigration clandestine | France XXI | Communautarisme Islamisation racialisation | Europe | Empire USioniste du Chaos | LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | COLONIALISME JUDEO SIONISTE | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | PALESTINE | FRANCE | MONDE ARABE | ASIE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2