information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
Impérialisme US

Les Etats Unis Crient Au Loup Chinois



Les Etats Unis Crient Au Loup Chinois

Le 25 Mars, le Département de la Defense a présenté au Congrès l'édition publique de son rapport annuel 2009 " Pouvoir Militaire de la République Populaire de Chine"

C'est un document qui fournit des informations explicites sur l'actuel développement des forces armées de la Chine. Mais, si cela était supposé être un cri d'alarme sur la menace posée par les forces armées chinoises, c'est un échec. Nous devons l'en remercier pour cela.

Depuis la fin de l'Union Soviétique, de nombreux membres du secteur politico militaro industriel US ont cherché un pays de remplacement, ne serait-ce que pour justifier les énormes budgets en matière militaire et de sécurité des Etats Unis votés chaque année. Et, par défaut, compte tenue de sa taille réelle, sa population, et son importance croissante économique, La Chine est considérée comme la nouvelle menace type. Effectivement, actuellement la Chine fournit au moins 1/4 de la justification du budget du Pentagone.

Pourtant, à la différence de l'époque de la Guerre Froide, quand le Pentagone, sous l'Administration Reagan, publiait son rapport annuel sur la puissance militaire soviétique, fournissant une estimation sur sa puissance militaire et sa stratégie, la version chinoise de 66 pages est plus nuancée et bien moins alarmiste. Et même les passages qui alertent sur les développements militaires chinois menaçants ne semblent pas convaincants.

Bien que la publication du rapport arrive après une recrudescence des tensions entre les US et la Chine suite au harassement par des bateaux chinois en début de mois d'un navire de surveillance de l'US Navy, l'USNS Impeccable, dans les eaux internationales dans le sud de la mer de Chine, il est difficile d'y voir autre chose qu'un récapitulatif de cette modernisation des forces que toute puissance importante effectue habituellement.

Effectivement, lors de la conférence de presse du Pentagone pour présenter ce rapport, un haut fonctionnaire de la Défense a dit : " La Chine semble poursuivre un ensemble de priorités stratégiques que nous identifions dans ce rapport pour, principalement perpétuer le rôle du Parti Communiste Chinois, continuer le développement économique, assurer une stabilité intérieure, protéger la souveraineté nationale et l'intégrité territoriale, et obtenir le statut de grande puissance."

Mis à part la protection du Parti Communiste Chinois, ce sont les mêmes objectifs que ce qui se trouve sur les listes des Etats Unis dans ses propres documents stratégiques annuels.

Pour Taïwan, le rapport note que la Chine continue de produire des armes qui pourraient menacer l'île et augmente le nombre de missiles de courte portée en face de l'île, mais il note également que la situation sécuritaire dans son ensemble dans le Détroit de Taïwan s'est amélioré l'année passée.

Tandis que le rapport mentionne le développement par la Chine de capacités de longue portée, il reconnaît que certaines de ces capacités lui ont permis de contribuer aux responsabilités de la communauté internationale dans des domaines tels que le maintien de la paix, l'aide humanitaire, le secours en cas de catastrophe, et la contre piraterie.

Concernant les dépenses militaires le rapport dit que le budget officiel militaire de la Chine a augmenté de près de 18% en 2008, atteignant les 60.1 milliards de $, bien que cela ne représente pas la totalité de ses dépenses militaires. Le Pentagone estime les dépenses militaires de 105 à 150 milliards de $.

Le rapport note que la Chine a repris sa déclaration de dépenses militaires auprès de l'ONU. Mais sa décision d'utiliser le formulaire simplifié suggère que les dirigeants chinois ne se sont pas encore entièrement fait à l'idée d'une transparence militaire comme mesure pour bâtir la confiance. Pourtant, les données publiquement disponibles montrent en général que les dépenses militaires des Etats Unis éclipsent celles de la Chine.

Selon le " Stockholm International Peace Research Institute", en 2007, l'estimation totale des dépenses militaires de la Chine s'élevait à 506 milliards de Yuan, soit 58.2 milliards de $. La Chine a seulement dépensé 2.1% de son produit interieur brut (GDP) pour son armée en 2006 ( les données de l'année dernière n'étaient pas disponibles).

Pour les Etats Unis, le chiffre était de 578 milliards de $ soit 546 milliards en dollars constants. Cela repésente 4% de son GDP. Bien sûre cela n'inclue pas les dépenses militaires pour les guerres menées en Irak et en Afghanistan, ou les dépenses militaires pour la sécurité intérieure.

De même, lors de la conférence de presse, le fonctionnaire de la Défense a noté que " je pense- yeah, il y a eu - il y a eu dans l'ensemble une tendance à des améliorations modestes et cumulées en matière de transparence."

En relevant qu'à la conférence de presse le fonctionnaire de la Défense a dit " la Chine dépense actuellement pour son armée bien plus que les autres dans la région", il est important de noter que la part de GDP dépensée pour son armée ne représente que 0.1 point de plus en pourcentage que ce que dépense Taiwan. Et c'est 0.6 point de moins en pourcentage que ce que l'Inde dépense pour son armée.

Ce que le rapport semble trouver de plus menaçant c'est la capacité future de la Chine à projeter son pouvoir pour s'assurer l'accès aux ressources ou renforcer ses prétentions sur des territoires disputés. Le rapport a noté que " là dessus, nous voyons que l'accent est mis continuellement sur la construction d'une capacité anti accès par mer et par terre et d'opérations de déni aériens. Et comme exemple , dans le domaine maritime, les capacités anti accès maritime et le déni aérien de la Chine semblent de plus en plus s'orienter vers des opérations coordonnées pour interdire à distance de l' Ouest du Pacifique les avions cargos militaires ou les corps expéditionnaires de frappe ".

C'est une façon à peine voilée de dire que la Chine a une capacité croissante à contrer les forces militaires US dans de futures crises. Mais il faut plus que de l'armement pour combattre efficacement. L'expérience américaine depuis 2001, montre que l'armement sophistiqué, même contre des opposants qui n'ont pas de navires de guerre, d'armées, de forces aériennes et de défenses aériennes, peuvent avoir des conséquences stratégiques couteuses et surprenantes.

L'organisation et l'entraînement des forces est aussi si ce n'est plus importante.

Pourtant, la réponse à une question lors de la conférence de presse, indique que le potentiel militaire futur de la Chine n'est pas une ardente préoccupation du Pentagone.

Question : au delà de la région, avez vous tous examiné, par exemple, dans combien d'années ou de décennies la Chine sera capable de défier militairement les US ?

Haut fonctionnaire de la Défense : nous n'avons pas en fait mener une telle estimation dans ce rapport. Donc nous ne portons pas de jugement.

En fait, le rapport déclarait, : " les capacités de projection des forces de l 'Armée Populaire de Libaration (PLA) resteront limitées pour la décennie à venir car la PLA remplace des avions et des navires de guerre désuets et ajuste sa doctrine opérationnelle pour intégrer de nouvelles capacités. Ces changements nécessiteront un équipement logistique adapté et un entraînement prenant du temps et des financements pour se développer. Bien que l'équipement produit à l'étranger ou dans le secteur civil, et la maintenance des pièces détachées puissent aider à combler le fossé à court terme, la dépendance continue à des produits extérieurs feront obstacles aux capacités de la PLA à supporter des opérations d'envergure".

David Isenberg 31/03/09 www.atimes.com

David Isenberg est chercheur à l'International Peace Research Institute, Oslo. Il est chercheur au Cato Institute, et au Independent Institute, un vétéran de l'US Navy, et l'auteur d'un nouveau livre : Shadow Force: Private Security Contractors in Iraq. Le point de vue exprimé est le sien . Son email : sento@earthlink.net.

(Copyright 2009 Asia Times Online (Holdings) Ltd.

Mardi 31 Mars 2009
Traduction Mireille Delamarre

Dans la même rubrique :
1 2 3

TERRORISME | Impérialisme US | OTAN | changements stratégiques géopolitiques | archives Impérialisme Américain 2005-2008