information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
MONDE ARABE

Les Démons De L'Antisémitisme Et Les Anges Du Racisme - Nasri Sayegh - Assafir

" Nous et l'Occident nous somme sur deux rives" a écrit Nasri Sayegh, analyste politique libanais de renom. Traduction de son analyse suite au discours du Président iranien Ahmadinejad à la Conférence de Durban II à Genève 20/04/09



Les Démons De L'Antisémitisme Et Les Anges Du Racisme - Nasri Sayegh - Assafir

Nous avons notre point de vue sur le racisme et ils ont leur propre mode d'expression. La dispute est chronique et les causes divergent. Ils ont leurs raisons et nous avons les nôtres. Quand ils s'attaquent au racisme, ils excluent Israël : quand nous nous préoccupons du racisme nous commençons à partir du fait de la création d'Israël. Ils choisissent de condamner l'antisémitisme et le racisme et excluent Israël et le Sionisme; une exclusion irrévocable qu'aucun occidental " sain d'esprit" n'oserait outrepasser. Cependant, nos choix de condamner le racisme englobe Israël et quiconque le soutient.

C'est comme si nous avions vécu sur deux planètes depuis longtemps.

Ce qu'a dit le président (Mahmoud) Ahmadinejad lors de la conférence contre le racisme à Genève, accusant Israël de racisme, répression et cruauté, était en harmonie avec la description non officielle arabe.Nous acceptons également et nous endorsons ce qu'il (Ahmadinejad) a annoncé sur l'exploitation de l'Holocauste Nazi pour justifier l'agression et les colonies. Et ce qu'il a fait remarquer, que l'Europe avaient poussé les Juifs en Palestine, était juste et nous avons été brûlés par cela.

De même, par conséquent, s'en est suivi une réaction âcre, insultante et malveillante de la planète occident qui a pris la forme d'un départ des 23 états européens (de la conférence). La raison c'est que, pour eux, Israël est un ange démocratique, sans racisme et innocent de toute cruauté et violence.

Pourquoi un tel profond désaccord ?

il n'y a jamais eu dans l'histoire arabe une telle chose appelée "la question juive" jusqu'à la création d'Israël. Ce problème est une spécialité occidentale, européenne en particulier.

Jacques Attali, conseiller de l'ancien Président français François Mitterrand signale deux trajectoires juives dans son livre ( Les Juifs, Le Monde et l'Argent); l'une dans le monde arabe et l'autre sur le continent européen. Les Juifs, avec les musulmans arabes et chrétiens, ont vécu leur époque dorée. Ils avaient été depuis le Caliphat Omar jusqu' a la chute de l'Andalousie, des responsables financiers, monétaires, de caravanes de commerce, des philosophes et même des commandants d'armées musulmanes, comme le commandant juif de l'armée musulmane qui avait battu les princes chrétiens en Andalousie en 18 jours, et quand il est mort son fils lui a succédé.

Par contraste, l'histoire des Juifs en Europe, du Moyen Age à l'Holocauste, a été totalement marquée par le racisme.

Par exemple, témoin de cette époque sanglante de la persécution juive, ce sont les princes, les eglises qui considéraient les Juifs comme les démons de la terre. Si une épidémie de choléra se répandait, ils accusaient les Juifs, si un prince perdait une bataille ils tuaient les Juifs, si une certaine communauté faisait faillite ils chassaient les Juifs. Ainsi, le nombre d'habitants en Europe a augmenté d'année en année exceptée celle des Juifs dont le nombre a baissé à cause de génocides épisodiques.

L'histoire moderne enregistre que les Juifs en Irak par exemple, après que les Britanniques l'aient occupée, avaient été des dirigeants de révolutions, de partis, d'imprimeries, de journaux, et de commerces. Ils avaient été Arabes avant la création d'Israël. Les Juifs à l'époque Ottomane avaient contrôlé le commerce et les caravanes allant de Kandahar en passant par Tangers jusqu'à l'Atlantique.

L'Occident a versé à l'excès le sang des Juifs, tandis que dans les états arabes ils faisaient partie du mouvement scientifique, culturel, religieux, bien qu'ils (Juifs) aient excélé dans la gestion de l'argent et l'usure, ce qui a conduit certains a adopter une attitude négative car l'argent et l'éthique sont dissociés.

Le problème des Arabes c'est avec Israël sioniste, pas avec les Juifs.

Les commentaires racistes arabes, qui sont condamnés, ne sont pas comparables aux colonies, la guerre, ou l'obligation irrévocable de reconnaître qu'Israël est un état juif, donc que les Palestiniens s'en aillent dans le désert ou la mer.

L'Occident et nous...Nous ne sommes pas du même monde.
La principale raison c'est Israël.
Israël est la pénitence pour leurs fautes. C'est notre punition pour notre faiblesse et naïveté.

Pas de neutralité sur ce sujet.

L'Europe qui est anti raciste avec ses peuples est typiquement raciste avec les Arabes de par son attitude immorale et politique sur la légitimité de l'entité (sioniste), la pureté du sionisme et les guerres sionistes innocentes contre les Arabes.

C'est pourquoi ce qu'a dit Ahmadinejad n'était pas suffisant et ce qu'on fait les Européens était très normal...et très raciste.

Nasri Sayegh - Assafir -20/04/09

Article en anglais : http://www.almanar.com.lb/NewsSite/ArticlePrintPage.aspx?id=82726



Mercredi 22 Avril 2009
Traduction introduction Mireillle Delamarre

Dans la même rubrique :
1 2 3

Humour Les Folles D'Allah | Terrorisme Islamo-fascisme | International | Immigration clandestine | France XXI | Communautarisme Islamisation racialisation | Europe | Empire USioniste du Chaos | LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | COLONIALISME JUDEO SIONISTE | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | PALESTINE | FRANCE | MONDE ARABE | ASIE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2