information critique pour lutter contre l'Empire USSioniste du Chaos
GUERRE DE L'INFORMATION

La Manipulation «Humanitaire» Des Evénements Syriens Par La Turquie Sera-T-Elle L’Etincelle Embrasant Tout Le Moyen Orient ?

A l'évidence le gouvernement turc soutient les opposants au régime d’Assad mêlés aux réfugiés/transfrontaliers en Turquie et dans l’extrême Nord de la Syrie et s’implique activement dans «l’aide humanitaire » y compris dans la zone tampon. Un « incident » transfrontalier peut survenir à tout moment ouvrant la voie à une opération militaire turque contre la Syrie et une intervention de l’OTAN/Israël



La Manipulation «Humanitaire» Des Evénements Syriens Par  La Turquie Sera-T-Elle L’Etincelle Embrasant Tout Le Moyen Orient ?

Le rôle dévolu à la Turquie par l’US/OTAN/ Israël dans la prochaine guerre cette fois régionale au Moyen Orient est entrain de se préciser.

Les motifs derrière cette coopération turque sont principalement les velléités d’hégémonie régionale du gouvernement d’Erdogan - dans l’ombre bien sûr du régime sioniste et de son « Parrain » américain- pour contrer la montée en puissance de l’Iran et l’asservissement turc à l’OTAN qui y possède des bases militaires dont la plus importante - où sont stockées des ogives nucléaires US - se trouve non loin de la Syrie à Incirlik.(Voir photo ci-dessous).

La Syrie est en proie depuis plusieurs semaines à une véritable insurrection armée fomentée de l’étranger appuyée par une violente campagne de propagande médiatique qui voudrait faire passer des insurgés armés tirant sans discrimination sur les manifestants et les forces de sécurité pour des manifestants pacifiques en niant totalement que le régime syrien de Bashar Al Assad bénéficie d’un soutien populaire important.

Face au peu d’enthousiasme de la majorité des Syriens à participer à une « révolution du printemps arabe » - ces derniers ont vite compris les manipulations des US/OTAN/Israël pour remodeler le Moyen Orient selon leurs propres intérêts et surtout ceux de l’entité américano sioniste - la junte militaro politique US/OTAN/Israël est passée au plan B qui implique directement et publiquement la Turquie qui a pris fait et cause pour les opposants soutenus par cette junte.

Manipulation politico humanitaire des réfugiés/transfrontaliers.

La Turquie a déjà participé au Plan A consistant à armer les rebelles notamment ceux appartenant aux Frères Musulmans de la ville de Jisr al Shughour à l’extrême Nord à une vingtaine de Km de la frontière turque contre lesquels l’armée syrienne a du livrer bataille afin de libérer cette ville. Les civils de cette ville pris entre deux feux ont fui inclus les membres des familles des insurgés se réfugiant pour partie en Turquie d’autres choisissant la zone tampon entre la Turquie et la Syrie pour attendre de pouvoir retourner chez eux. Des habitants de Jisr al Shughour sont déjà rentrés depuis que l’armée syrienne en a repris le contrôle.

La Turquie qui avait autorisé la tenue d’une conférence d’opposants syriens vivant majoritairement en exil dont les Frères Musulmans apporte son soutien à l’opposition au régime d’Assad en acceptant de facto de placer sous sa protection à la frontière turco-syrienne un groupe d'opposants qui a annoncé la formation d'un «Conseil national» pour renverser le régime de Damas. Le porte-parole de ce groupe, Jamil Saïb, a précisé que ce «Conseil national» regroupe des opposants dont selon lui Abdallah Trad el Moulahim, qui est solidaire des opposants syriens réunis début juin à Antalya (Turquie), Mamoun el-Homsi, Cheikh Khaled al-Khalaf, Haitham el-Maleh, Souhair al-Atassi et Aref Dalila, ces trois derniers étant en Syrie. Jamil Saib et son groupe ont tenu cette conférence de presse dans le village de Kharbet al-Joz, dans l'extrême Nord de la Syrie tout prés de la Turquie. Jamil Saïb est régulièrement cité par les médias israéliens comme un « militant » source de leurs informations en provenance de Syrie.

L’armée syrienne continue de ratisser les villages au Nord en bordure de la frontière avec la Turquie pourchassant les insurgés à la solde des US/OTAN/Israël. Certains de ces Syriens vivant prés de la frontière avec la Turquie sont habitués à faire des vas-et viens entre les deux pays vivant de trafics en tout genre y compris d’armes. Les médias parlent de 10 000 réfugiés syriens côté turc mais qui est vraiment réfugié et qui est en fait transfrontalier faisant l’allé retour pour se ravitailler trafiquer ou payé pour faire croire à un afflux de « réfugiés » en Turquie ? Dans les témoignages recueillis par les médias occidentaux certains de ces « réfugiés » évoquent d’ailleurs ces allés et venues. Les Turcs qui vivent à proximité de la frontière syrienne parlent eux de « réfugiés » de la misère autrement dit de Syriens qui profitent de l’occasion pour tenter d’émigrer pour des raisons économiques.

Ces «réfugiés» montrés non stop à la TV ont eu la chance ce weekend d’avoir la visite d’Angela Joli. Une pipolisation médiatique à l’initiative de l’ONU de cette guerre de propagande anti syrienne qui montre à quel point la junte militaro politique US/OTAN/Israël et leur complice Ban Ki Moon à l’ONU sont prêts à tout pour renverser le régime d’Assad.

Cet objectif est d’ailleurs ouvertement affiché par la secrétaire d’état US Hillary Clinton relayé par les supplétifs européens et le ministre de la défense israélien Ehud Barak alors qu’Israël avait jusqu’à présent fait croire pour manipuler l’opinion publique qu’il s’y opposait.

On comprend aussi maintenant pourquoi la Turquie s’est abstenue de participer militairement à la guerre de Libye s’évertuant de propager médiatiquement dans le monde l’image d’un pays non belliqueux se concentrant principalement sur l’aide humanitaire à apporter aux « réfugiés » libyens et aux travailleurs africains en Libye ces derniers aussi pris entre deux feux. L’utilisation de ses troupes est prévue semble-t-il ailleurs.

Dans le cadre des interventions US/OTAN/ISRAËL le rôle militaire de la Turquie n’est pas en Libye mais en Syrie.

C’est donc sous cette couverture médiatico humanitaire que la Turquie a enclenché les hostilités pour le compte de la junte US/OTAN/Israël contre la Syrie qui vise à provoquer une guerre régionale incluant l’ennemi N° de la junte, l’Iran. Car derrière la Syrie c’est l’Iran qui est visé.

L’afflue de « réfugiés » à la frontière turco syrienne « affole » Ankara au point que le gouvernement turc envisage de déployer ses soldats dans le cadre d’une mission humanitaire si possible grâce à une Résolution de l’ONU à visée exclusivement humanitaire : par exemple escorter et participer à l’aide humanitaire apportée aux « réfugiés » dans la zone tampon entre la Syrie et la Turquie. C’est sur une telle résolution que travaillent actuellement les US et leurs supplétifs européens faisant pression sur la Russie et la Chine pour qu’elles n’y mettent pas leur veto.

Les « bottes au sol » humanitaires de l’OTAN essentiellement turques au départ pour sécuriser l’aide humanitaire pourraient ainsi être déployées en Syrie. L’armée turque a déjà violé l’espace aérien syrien aujourd’hui en envoyant un hélicoptère de reconnaissance au dessus de la zone tampon entre les deux pays. Pour sa part le Croissant Rouge turc une agence officielle a été chargé de faire passer des produits de première nécessité sans toutefois pénétrer pour l’instant sur le territoire syrien agissant seulement au « point 0 ». Cette opération constitue cependant un acte d’ingérence humanitaire qui risque d’avoir de sérieuses répercussions sur les relations avec Damas.

L’armée syrienne s’est déployée tout prés de la frontière avec la Turquie et a installé des barrages pour empêcher ces vas et viens incessants de « refugiés »/transfrontaliers.

Le régime syrien a enfin compris le jeu de la Turquie : le déstabiliser sur sa frontière Nord pour le compte des US/OTAN/Israël.

Les opposants armés mêlés aux quelques 5000 refugiés vont pouvoir mener à partir de cette zone tampon entre la Turquie et la Syrie devenue leur base arrière des expéditions sanglantes en territoire syrien pour harceler le régime d’Assad.

Un « incident » dans cette zone tampon est plus que probable par exemple des opposants armés se faisant passer pour des soldats syriens tirant sur des soldats turcs.

La Turquie fait partie de l’OTAN et peut donc faire appel à cette dernière en cas de conflit. Israël qui a conclu un accord de coopération à la fois avec l’OTAN et la Turquie sera automatiquement intégré aux opérations menées contre la Syrie qui a un accord de coopération militaire avec l’Iran.

La prochaine guerre au Moyen Orient sera régionale dévastatrice et aura des implications mondiales dont nous sommes loin d’imaginer les conséquences catastrophiques politiques économiques et surtout humanitaires.

La Turquie vat-elle en ayant recours à l’ »humanitaire » provoquer la plus grande catastrophe humanitaire planétaire en embrasant le Moyen Orient ?

Information complémentaire

L'OTAN prévoit de transférer ses forces terrestres d'une base militaire située en Allemagne du Sud Ouest à Heidelberg et d'un autre avant poste en Espagne sur la base aérienne d'Izmir dans l'Ouest de laTurquie selon le Journal of Turkish Weekly.

Cette base est la plus ancienne de l'OTAN en Turquie et héberge actuellement 400 troupes opérationnelles et techniques.

La Turquie quant à elle a établi un important camp militaire prés de la frontière avec la Syrie ce qui corrobore ses intentions belliqueuses vis à vis du régime de Damas et l'information circulant sur internet comme quoi les insurgés syriens bénéficieraient de l'aide militaire de la Turquie en armes et entraînement.Le chef d'état major de l'armée de terre turque a fait récemment le tour des positions militaires le long de la frontière turco syrienne dans le cadre de préparatifs pour l'instant tenus secrets.

Lundi 20 Juin après le discours du président syrien Bashar Al Assad le président américain Obama s'est empressé de téléphoner au premier ministre turc Erdogan une preuve de plus qu'Ankara coordonne directement ses actions vis à vis de la Syrie avec Washington.

L'ancien empire colonial ottoman agit comme supplétif de l'empire américain.

La Manipulation «Humanitaire» Des Evénements Syriens Par  La Turquie Sera-T-Elle L’Etincelle Embrasant Tout Le Moyen Orient ?

Dimanche 19 Juin 2011
Mireille Delamarre

Dans la même rubrique :
1 2 3

Terrorisme Islamo-fascisme | International | Immigration clandestine | France XXI | Communautarisme Islamisation racialisation | Europe | Empire USioniste du Chaos | LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | COLONIALISME JUDEO SIONISTE | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | PALESTINE | FRANCE | MONDE ARABE | ASIE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2