information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
Sarkozie

La France Malade du Jeunisme

Allez les Vieux, poussez vous, du balai, cassez vous, on vous a assez vu ! La France est sérieusement touchée par une épidémie de Jeunisme, pas sûr qu’elle s’en remette.



La France Malade du Jeunisme

La France Malade du Jeunisme

Mais d’abord , à tout seigneur tout honneur !

Sarkozy, chef arriviste des générations dites des « jeunes loups » aux dents longues, qui n’hésitent pas à mordre la main de ceux qui les ont choyés, nourris, à beau beugler dans toutes les lucarnes qu’il veut remettre les Vieux au travail, il est le premier touché par le Jeunisme. La Grand Messe du 20 H de TF1 n’est-elle pas en passe de devenir «la Voix de Son Maître, ou de sa Maîtresse (ex furtive)» ? PPDA la moumoute, jugé trop vieux, est viré, tant pis pour les mémés qui l’adoraient. C’est vrai qu’en plus Sarkozy n’a pas apprécié de s’être fait traiter par PPDA de petit garçon, il est allé pleurnicher dans le giron de son grand frère Bouygues, grand prêtre de la Messe du 20 H. Bouygues, du camp des Jeunes, a décidé de venger son jeune pote qui vient de lui faire un énorme cadeau en supprimant la pub sur la Télé publique pour la refiler à la Télé privé.

Déjà l’année dernière, pour son gouvernement fantoche, Sarkozy avait sélectionné des « belles gueules », types jeunes cadres et cadresses dynamiques, histoire de faire avaler la pilule de ses diktats néolibéraux.

Rachida Dati, la brunette, cravache et bottes de cuir, parfaite modèle de l’arriviste fraîchement débarquée de son landerneau d’outremed, via Chalon sur Saône, parachutée ministre de l’injustice qui défend la virginité comme « qualité essentielle » (elle a été élevée chez les bonnes soeurs du "Devoir").

Et puis il y a Valérie Pécresse, la blonde, importée de Neuilly, sans frais de douane – c’est le Grand Paris - pour faire avaler aux jeunes encore plus jeunes que les jeunes qui les gouvernent la casse de l’éducation universitaire à la française.

Autre jeune cadre dynamique promu secrétaire d’état à l’emploi, Laurent Wauquiez, produit de notre terroir, 100% pur porc néolibéral, qui propose de rouler les chômeurs dans le purin s’ils n’acceptent pas les emplois merdiques au rabais, quelques heures par ci quelques heures par là, au fin fond de la cambrousse esclavagiste style XIXème siècle.

Autre importation, celle-là en provenance de la Saga Africa bourgeoise, Rama Yade, la « black panthère » qui la joue droit de l’hommiste les yeux fermés, la bouche en cu de poule, pour gober les mouches qui collent aux talonnettes de son vénéré maître Sarkozy.

Mais même « l’opposition sacrée» est touchée par cette fièvre de Jeunisme.

Au sein du PS, les mammouths doivent se terrer pour éviter la curée, face à la meute des jeunes loups socio démocrates. La chasse à cour a commencé avec la présidentielle, mais la belle écuyère choisie, Ségolène Royal, bien que tout en « désirs d’avenir », a vite été désarçonnée par Sarkozy, un cavalier bien plus magouilleur qu’elle (c’est peu dire !). La curée se poursuit actuellement, l’écuyère est remontée en selle, talonnée de près par une jeunesse, Nana rd pour les intimes de la Mairie de Paris, qui se conjugue au féminin masculin ou masculin féminin, actif passif, passif actif, quelle embrouille !

Jusqu’à la gauche de la gauche, le parti anticapitaliste presque feu LCR, en gestation NPA, qui est tombé dans le piège politique du Jeunisme. Le sang neuf du jeune facteur de Neuilly, Olivier Besancenot, doit abreuver les sillons de la lutte des travailleurs, le sang vieux d'Alain Krivine sent la naphtaline comme la doudoune d’Arlette Laguillier.

C’est ainsi que le pays sombre dans le Jeunisme, alors que la majorité de la population est vieille ou vieillissante. Comme si les Vieux en laissant les jeunes diriger le pays, essayaient de gratter quelques années en se regardant dans le miroir de cette jeunesse en talonnettes occupée à s'admirer le nombril.

C’est vrai que l’image de marque du Vieux a pris un sacré coup de vieux. On ne parle plus que d’Alzheimer, d’incontinence, de dentiers scotchés, de moumoutes, de dépendance, d’assurance décès. On infantilise les Vieux pour mieux faire avaler les incompétences politiques de jeunes et surtout pour rayer de la carte de l’histoire tous les acquis sociaux économiques qui n’ont pu se faire que grâce aux Vieux, leurs grèves, leurs combats, souvent payés très chers.

Bref, c’est simple comme bonjour ! Faire table rase, pour mieux assujettir et exploiter.

Il est plus que temps de remettre un peu de bon sens dans la Maison France, et cesser ce jeu de massacre des Vieux.

Ou bien va-t-il falloir demander la parité Jeune Vieux ?

Le vote d’une loi contre la discrimination contre les Vieux ?

La Gauloise et le Gaulois qui Fument, Deux Jeunes Vieux Cons.

PS : a l’attention de Sarkozy la Récup : pas question de faire travailler les Vieux plus longtemps. Etant donné que maintenant pour les patrons on est vieux à 40- 45 ans, nous proposons d’avancer l’âge de la retraite à 55 ans, et d’encourager les Vieux à se présenter à toutes les fonctions politiques existantes. (Sans cumul).

Les Sages gouverneront pendant que les Jeunes travailleront. Comme au bon vieux temps ! (Enfin ça fait très longtemps).

A lire comme encouragement pour les Vieux, et comme pied de nez aux Jeunes Vautours :

Vieux Cerveau = Cerveau Plus Sage

Et aussi sur l'arrivisme en politique :

Rachida Dati : de la vente de produits Avon au Ministère de la Justice






Mercredi 11 Juin 2008
La Gauloise etle Gaulois qui Fument, Deux Jeunes Vieux Cons

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Special Présidentielle Sarkozy Dégages Hollande Ecoutes | Sarkozie