information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
Impérialisme US

La Diplomatie YouTube D'Obama

"...Est ce vraiment ce dont nous avons besoin - plus de diplomatie YouTube ? Où le moment est-il venu d'avoir des discussions sérieuses, substantielles, derrière des portes closes, se focalisant sur des résultats - pas des gestes theatraux diplomatiques en public..."



La Diplomatie YouTube D'Obama

Le Président Obama dans un communiqué historique s'adresse à L'Iran. Ce doit être une bonne chose. Vraiment ? Je suis loin d'en être sûr.

Voilà ce qu' Obama a dit dans son communiqué du Nowruz ( 1er de l'an iranien):

Obama a dit : " les Etats Unis veulent que la République Islamique d'Iran prenne sa juste place au sein de la communauté des nations".

Oh, et voilà qu'arrive le Président israélien Shimon Peres avec un message identique : " à la veille de la nouvelle année, j'en appelle au noble peuple iranien de la part du peuple juif ancien et le presse de reconquérir son honorable place parmi les nations du monde éclairé".

Donc, il semble que le peuple iranien et ses dirigeants soient visés par un appel conjoint israélo US. Comment cela va-t-il se passer ?

Voyons. Le premier ministre israélien à venir, Benjamin Netanyahou, a comparé l'Iran à l'Allemagne en 1938, voulant dire par là que Mahmoud Ahmadinejad est Hitler et que l'Iran est sur le chemin de la domination mondiale.

Les US veulent-ils vraiment être perçus comme agissant diplomatiquement envers l'Iran dans le cadre d'un effort coordonné Israélo US ? Cela pourrait faire plaisir aux Israéliens mais cela ne semble pas une bonne manière de faire avancer les intérêts diplomatiques de l'Amérique.

Le problème fondamental c'est que transformer la diplomatie en un tel spectacle public peut engendrer plus de confusion que de clarté. Avant que le message soit articulé, il faut prendre en considération chacune des audiences ciblées. Dans ce cas cela veut dire que la Maison Blanche a du façonner ses mots, son ton, et choisir son mode de diffusion de sorte qu'on puisse s'attendre à une certaine réponse souhaitée dans les audiences suivantes ( et je ne vais pas essayer d'en deviner l'ordre) :

Les dirigeants iraniens
Le peuple iranien
Les dirigeants d'Israël
Le peuple israélien
Le lobby d'Israel
L'UE
La Russie
La Chine
Les alliés US du Golfe
Le Congrès
Les commentateurs qui soutiennent l'engagement
Les commentateurs qui sonne l'alarme sur l"apaisement"
Les Démocrates
Les Républicains
Le gouvernement irakien
Les Musulmans
Les expatriés iraniens
La Syrie
Les alliés iraniens non étatiques.

Ok. si quelqu'un à la Maison Blanche lit cela, ils doivent probablement penser : " si seulement on pouvait être aussi prévoyant. En fait on l'a fait simplement lire à Hillary, Dennis et Rahm, et ils semblaient l'aimer."

En fait j'essaie juste de faire une remarque. C'est à dire, quand vous concevez un message et essayez de tenir compte d'une multitude d'audiences qui ont des agendas conflictuels, c'est vraiment difficile de dire quelque chose de substantiel. Il en sort finalement... une déclaration présidentielle.

Est ce vraiment ce dont nous avons besoin - plus de diplomatie YouTube ? Où le moment est-il venu d'avoir des discussions sérieuses substantielles, derrière des portes closes, se focalisant sur des résultats - pas des gestes thêatraux diplomatiques en public.

Et n'oublions pas qu'il y a seulement deux semaines on a rapporté que la secrétaire d'état d'Obama avait dit qu'elle " doutait beaucoup" que l'ouverture diplomatique des US réussisse à persuader l'Iran de renoncer à ses ambitions nucléaires.

A qui les Iraniens sont-ils supposés prêter attention ? Au Président US ou à sa diplomate en chef ?

(Et un autre rappel : les iraniens ont plutôt l'habitude des sérénades des présidents américains : "nous respectons votre pays,nous admirons votre riche histoire, votre culture vibrante et vos nombreuses contributions à la civilisation". C'était George Bush en 2006).

Paul Woodward 20/03/09 - Editorial de http://warincontext.org/

Information complémentaire

La réponse iranienne à la diplomatie YouTube d'Obama ne s'est pas faite attendre. Elle est venue du plus haut responsable à la tête de la République Islamique, l'Ayatollah Seyyed Ali Khameini, lors d'un discours prononcé samedi. Il a dit que le simple changement dans la rhétorique n'est pas suffisant et que la Maison Blanche doit montrer dans la pratique des changements.

" Ils utilisent le slogan du changement, mas dans la pratique on ne voit aucun changement.. Nous n'avons vu aucun changement... Avez vous levé les sanctions ? Avez vous arrêté de soutenir le régime sioniste ? Dites nous ce que vous avez changé ? Le changement seulement de mots n'est pas suffisant."

" Notre nation déteste le langage des menaces et des incitations. Mais nous n'avons pas d'expérience avec le nouveau président et la nouvelle administration. donc nous réserverons notre jugement et nous le baserons sur leurs actions".



L'Ayatollah Khomeini a conseillé au président Obama d ' " Eviter un ton arrogant, éviter un comportement arrogant, éviter d'intimider, d'interférer dans les affaires des nations".

"Si vous changez votre attitude, nous changerons notre attitude" a-t-il réaffirmé.

Cela fait trois décennies que Washington et Téhéran n'entretiennent aucune relation diplomatique.




Dimanche 22 Mars 2009
Traduction et Synthèse Mireille Delamarre

Dans la même rubrique :
1 2 3

TERRORISME | Impérialisme US | OTAN | changements stratégiques géopolitiques | archives Impérialisme Américain 2005-2008