information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
COLONIALISME JUDEO SIONISTE

La Conférence Des Donateurs D'Israel - Amira Hass

..."En tant que puissance occupante, Israël est obligé d'assurer la subsistance de la population sous son contrôle. Mais Israël au lieu de cela lui fait du mal, après quoi les Etats Unis (comme d'autres pays) accourent pour réparer les dommages causés...Le soutien à la politique d'Israël, voilà la seule façon de comprendre pourquoi d'autres pays continuent de déverser des centaines de millions de dollars... "



La Conférence Des Donateurs D'Israel - Amira Hass

L'importance des fonds promis à l'Autorité Palestinienne par les pays donateurs reflète l'étendue de leur soutien à Israël et sa politique. Les vastes sommes que le gouvernement US donnent à Israël tous les ans éclipsent la contribution des contribuables américains (et européens ndlt) au compte en banque du gouvernement de Ramallah. C'est impossible de se féliciter des promesses américaines de dons de 900 millions de $ ( dont 2/3 pour renforcer le gouvernement de Fayyad et le reste pour la reconstruction de Gaza) et oublier les 30 milliards de $ que les Etats Unis ont promis à Israël en aide militaire jusque fin 2017, comme un rapport d' Amnesty International de la semaine dernière le notait.

Les 900 millions de $ promis aux Palestiniens à Sharm el-Sheikh devraient être perçus comme faisant partie de l'aide régulière de l'Amérique à Israël. En tant que puissance occupante, Israël est obligée d'assurer la subsistance de la population sous son contrôle. Mas Israël au lieu de cela lui fait du mal, après quoi les Etats Unis ( comme d'autres pays) accourent pour compenser les dommages causés.

Les Administrations Clinton et Bush - et Barak Obama semble emboîter leurs pas - ont supprimé la phrase " occupation israélienne" de leurs dictionnaires et ont collaboré avec Israël en ignorant ses obligations comme définies par le Droit International. Les milliards de dollars qu'Israël reçoit des US pour des armes et pour développer la recherche militaire - qui ont joué un rôle significatif dans la destruction dans la Bande de Gaza - font partie de la propagande à succès d'Israël, qui présente les tunnels de Rafah et les roquettes Grad comme une menace stratégique faisant partie de l'offensive du terrorisme islamique contre les pays civilisés.

L'Occident a accordé une importance démesurée au mouvement du Hamas, exagérant ses capacités militaires jusqu'au mensonge, autorisant un long siège et 3 semaines d'action militaire intraitable israélienne . Chez les Palestiniens et dans le monde Arabe plus largement, cette embellissement aide le Hamas à se décrire comme la véritable force patriotique ( ce qu'il est vraiment eu égard à l'attitude collaborationniste d'Abbas, Fayyad et leur clique ndlt).

Les centaines de millions d'euros qui ont été donnés ou promis pour aider Gaza, comme si Gaza avait été frappée par des catastrophes naturelles, dissimulent les relations économiques entre l'UE et Israël. Les pays occidentaux préoccupés par l'aide humanitaire aux Palestiniens achètent également des armes à Israël et un savoir faire militaire - l'occupation servant de laboratoire d'expérimentation à son développement - créateur en série de crises humanitaires.

Et le milliard de pétrodollars ? Premièrement, ils ont été générés par des ressources naturelles qui devraient profiter aux peuples arabes. Deuxièmement, ils ont été promis lors d'une conférence qui a boycotté Gaza ( ni le Hamas, ni les hommes d'affaires, ni les travailleurs sociaux de la Bande n'ont participé à cette conférence des donateurs). C'est ainsi que l'Arabie Saoudite prête la main au véto américain et israélien d'une réconciliation inter palestinienne.

Chaque cent payé aux Palestiniens - que ce soit pour le budget du gouvernement de Ramallah ou pour les soins médicaux des enfants blessés par les pilotes et soldats israéliens - laisse entendre à Israël qu'il peut continuer ses efforts pour forcer l'élite palestinienne à accepter un accord de capitulation. Seulement en reconnaissant que le but c'est la rédition, peut on comprendre que 16 ans après Oslo, aucun état palestinien n'a été établi. Quand donc Shimon Peres, Ariel Sharon et Tzipi Livni ont ils commencé à parler de deux états ? Seulement après que leurs bulldozers et leurs bureaucrates militaires aient écrasé la base physique réaliste d'un état palestinien. Et cette base c'est : les terres occupées le 7 juin 1967, incluses Jérusalem Est et Gaza - parties inséparables de l'état - et zéro colonie ( et cela s'applique à Gilo et Ma'aleh Adumim).

Pendant les années 90, il était encore possible de décrire les donations faites aux Palestiniens comme une expression de confiance et d'espoir dans la volonté d'Israël de se libérer du régime d'occupation qu'il avait crée. Mais pas en 2009. Le soutien à la politique d'Israël - voilà la seule façon de comprendre pourquoi d'autres pays continuent de déverser des centaines de millions de dollars pour éteindre le feu allumé par cette politique, sans éteindre la source de l'incendie.


Amira Hass O4/03/09 - www.haaretz.com/hasen/spages/1068553.html

Information complémentaire

L'ONU estime que 45% de l'aide internationale envoyée dans les territoires occupés est réinjectée dans l'économie israélienne. Quand Israël bloque l'entrée des convois d'aide humanitaire dans Gaza, ce qu'il fait systématiquement, les ONG sont obligées de payer pour le stockage des marchandises en Israël, et ces sommes sont à retrancher de celles consacrée à l'aide humanitaire effectivement délivrée aux Palestiniens. Israël encaisse également des taxes sur l'aide humanitaire d'urgence et régulière.

Les Accords de Paris obligeant le transit des produits à destination des Palestiniens via Israël, fait qu'il est souvent moins onéreux d'acheter en Israël que dans les pays voisins comme l'Egypte, la Jordanie... et les pays de l'UE. Israël perçoit les taxes sur ces produits importés qu'il reverse à l'Autorité Palestinienne. Ce système s'est avéré être un moyen de pression voire de chantage contre l'AP qui se retrouve obligée d'obtempérer au dictat israélien sous peine de se voir couper les vivres, ce qui est arrivé à maintes reprises.

L'aide des généreux donateurs ( 4.5 milliards de dollars d'aide à la reconstruction de Gaza et au développement de la Cisjordanie) apparaît comme au mieux, une grandiose folie, au pire une complicité dans les crimes de guerre commis, non point qu'il ne faille pas apporter d'aide d'urgence à Gaza mais cela peut être organisé autrement (via l'Egypte par exemple).

Ces pays donateurs financent ce cercle vicieux de massacres destructions, reconstructions, et utilisent ces dons pour faire pression sur les Palestiniens, mais en même temps ils s'enferment dans un système qui autorise les dirigeants sionistes à leur faire du chantage, puisqu'en payant ils deviennent complices. Le régime sioniste ne survit que par le chantage : chantage à l'Holocauste, chantage à l'antisémitisme, et par ces dons chantage à la complicité de crimes de guerre et contre l'humanité.

Il est grand temps de briser ce cercle vicieux des chantages sionistes et exiger d'Israël d'assumer ses responsabilités en tant que puissance occupante. Mais cela implique de dénoncer et d'éradiquer cette nouvelle doctrine de "destruction créative" pour fomenter des guerres, utilisée par les Israéliens en Palestine et au Liban en 2006 - les Israéliens y ajoutant celle d'utilisation d'une force disproportionnée - mais aussi par les US leurs alliés, parmi lesquels des pays européens dont la France, en Irak et en Afghanistan.

Jeudi 5 Mars 2009
Traduction et Synthèse Mireille Delamarre

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Humour Les Folles D'Allah | Terrorisme Islamo-fascisme | International | Immigration clandestine | France XXI | Communautarisme Islamisation racialisation | Europe | Empire USioniste du Chaos | LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | COLONIALISME JUDEO SIONISTE | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | PALESTINE | FRANCE | MONDE ARABE | ASIE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2