information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
DICTATURE UE

L’Union Européenne Complice de Crimes de Guerre en Somalie ?

Plus de 1000 morts. L’Ethiopie et la CIA Unies dans la Torture.

Les forces militaires éthiopiennes et somaliennes sont accusées de crimes de guerre. Les affrontements ont fait parmi les somaliens, plus de 1000 morts et 4000 blessés. La Commission Européenne, qui soutient financièrement le régime fantoche de Mogadishu, pourrait être accusée de complicité. L’Ethiopie offre ses geôles et tortionnaires pour aider la CIA



L’Union Européenne Complice de Crimes de Guerre en Somalie ?

L’Union Européenne Complice de Crimes de Guerre en Somalie ?

Selon une dépêche de l’AP datée du O7/04/07, un haut responsable de la sécurité à l’UE a mis en garde le chef de la délégation de l’UE en Somalie sur le fait que les forces militaires éthiopiennes et somaliennes pourraient avoir commis des crimes de guerre et que les pays donateurs pourraient être considérés comme complices s’ils ne font rien pour les arrêter.

C’est le responsable de l’UE pour la Somalie et le Kenya qui a été averti d’un tel risque via un email de ce haut fonctionnaire.

Dans celui-ci, ce haut fonctionnaire écrit que :

« Je dois vous mettre en garde sur le fait qu’il existe des bases sérieuses pour croire que le gouvernement éthiopien et le gouvernement fédéral de transition de Somalie et le commandant de la force de l’Union Africaine (force de maintien de la paix), possible aussi que le chef de mission de l’Union Africaine et d’autres responsables de l’Union Africaine ont par commission ou omission violé le statut de Rome de la Cour Criminelle internationale ».

L’auteur de cet email a poursuivi en détaillant précisément les articles du statut de Rome violés, dont mener intentionnellement des attaques contre les civils et ordonner le déplacement de civils pour des motifs liés au conflit.

Ce email précise également que :

« Eut égard aux violations possibles mentionnées ci-dessus, des questions urgentes se posent sur la responsabilité et la complicité potentielle en matière de crimes de guerre par la Commission Européenne et ses partenaires ».

La Commission Européenne a été l’un des principaux soutiens financiers du gouvernement Somalien et de la mission de maintien de la paix de l’Union Africaine qui ne comprend actuellement que des troupes ougandaises.

Suite à cet email, le lendemain, l’Union Européenne a publié un communiqué demandant la fin des combats.

« Nous somme profondément inquiets de l’impact humanitaire du conflit dans Mogadishu et des bombardements indiscriminées sur des zones densément peuplées » annonçait-il. Une déclaration condamnant de possibles crimes de guerre peut être considérée en droit international comme atténuant des accusations de complicité.

L’Union Européenne n’a aucun mécanisme juridique permettant d’enquêter sur des crimes de guerre commis en Somalie, cette mission devrait donc être confiée à la Cour Criminelle Internationale. Un groupe somalien de défense des droits de l’homme est entrain, secrètement par crainte de représailles, de collecter des témoignages de ces crimes de guerre pour les remettre à cette Cour.

L’Union Européenne devait fournir 15 millions d’euros pour les forces de maintien de la paix de l’Union Africaine, mais ces accusations de possible complicité de crimes de guerre pourraient remettre en cause cette aide financière.

Prisons Secrètes en Ethiopie au service de la CIA

Plusieurs pays dont le Canada, l’Eritrée, la Suède tentent depuis plusieurs semaines de connaître le sort de leurs ressortissants fait prisonniers. Selon des groupes de défense des droits de l’homme, des centaines de prisonniers dont des femmes et des enfants ont été transférés secrètement et illégalement dans des prisons en Ethiopie. Selon une enquête menée par l’AP, des agents du FBI et de la CIA ont interrogé ces prisonniers.

L’Ethiopie est connue depuis longtemps pour les abus des droits humains commis sur son territoire. L’Ethiopie est un pays allié de Washington dans la Corne de l’Afrique dans sa soit disant guerre contre le terrorisme, de même que le Kenya. Certains des prisonniers ont été capturés lors des attaques menées par l’armée éthiopienne en Somalie alors que d’autres ont été déportés du Kenya où ils s’étaient réfugiés. La CIA mène depuis 2002 un programme agressif d’interrogatoire de « suspects » dans des prisons secrètes localisées en Asie du sud est, en Europe, en Afrique. Des prisonniers sont souvent arrêtés dans un pays et transférés secrètement dans d’autres pays connus pour pratiquer la torture, en violation flagrante du Droit International. Là ils sont détenus par les services secrets de ces pays complices, souvent torturés, parfois en présence d’agents américains, ce que nie Washington bien sûr.

D’aprés une dépêche AP du 12/04/07, et le quotidien de Stockolm Svenska Daglader, une adolescente suédoise de 17 ans Safia Benaouda a été emprisonnée pendant plusieurs semaines comme « suspectée de terrorisme ». Elle a été arrêtée avec d’autres femmes et enfants alors qu’elle fuyait la Somalie vers le Kenya, à la frontière du Kenya. Elle affirme qu’ils ont été arrêtés par 3 américains qui dirigeaient et encadraient des soldats du Kenya qui ont tiré sur le groupe touchant une femme. Cette jeune femme, enceinte, qui depuis a été libérée et rapatriée en Suède est la première à confirmer le rôle des US dans ces arrestations illégales et déportations. Apres avoir été détenus par les américains, ils ont été remis au Kenyans, puis transférés illégalement en Ethiopie. Des unités spéciales de l’armée US entraînent régulièrement les troupes de sécurité du Kenya sur la base navale de Manda Bay près de la frontière avec la Somalie. Safia Benaouda voyageait en Somalie avec son fiancé suédois d’origine libanaise Munir Awad dont elle a été séparée et qui lui est toujours détenu en Ethiopie. Selon elle, les détenus sont emprisonnés dans des « cages à volailles avec des toits en métal » dans une prison d’Adis Abeba la capitale de l’Ethiopie. Elle affirme également avoir été battue par un garde avec un bâton lors de sa détention. Ces détentions sont illégales en Droit International.



Somalie : Les pires affrontements depuis 15 ans plus de 1000 morts

Selon le porte parole du clan Hawiye Hussein Aden Korgab, plus de 1000 personnes ont été tuées et plus de 4000 ont été blessées au cours d’affrontements considérés comme les pires depuis 15 ans opposant les troupes d’occupation éthiopiennes alliés aux forces du gouvernement provisoire somalien et des forces rebelles islamistes et combattants Hawiye.

Selon le correspondant des services somaliens de la BBC Yusuf Garaad, ce chiffre de plus de 1000 morts ne surprend pas compte tenu du fait que l’artillerie lourde a été utilisée pendant les combats sur des zones résidentielles densément peuplées. La plupart des combats ont eut lieu prés du state de Mogadishu et dans le sud de la capitale dans le quartier d’al-Kamin.

Selon Mr Korgab, ils ont visité les zones de combats, les hôpitaux, parlé avec des civils et pu ainsi déterminer le nombre de personnes tuées et blessées.

D’après l’Agence pour les Réfugiés de l’ONU, 124 000 personnes ont fui la ville de Mogadishu.

Les troupes de l’Union Africaine de maintien de la paix devraient remplacer les troupes éthiopiennes, mais pour l’instant seulement 1200 soldats ougandais sont arrivés sur les 2000 prévus.

Le représentant de l’Union Européenne à Nairobi la capitale du Kenya, Eric van der Linden, a appelé à l’ouverture d’une enquête pour établir si les troupes éthiopiennes alliées aux forces somaliennes ont commis des crimes de guerre lors des combats. (Source BBC news 10/04/07)

Les Etats Unis de Barbarie

CIA partout

Un Empire Americain constitué de bases militaires

Vendredi 13 Avril 2007
Mireille Delamarre

Dans la même rubrique :

Fascisme Financier - 14/11/2011

1 2 3

Humour Les Folles D'Allah | Terrorisme Islamo-fascisme | International | Immigration clandestine | France XXI | Communautarisme Islamisation racialisation | Europe | Empire USioniste du Chaos | LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | COLONIALISME JUDEO SIONISTE | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | PALESTINE | FRANCE | MONDE ARABE | ASIE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2