information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
Propagande

Iran - Encore une manipulation ordinaire de la presse française en l'occurence du Figaro

Dans son numéro du premier février 2006, à la Une du Figaro, un gros titre raye la page:

"LE MONDE UNI CONTRE L'IRAN"

Oui mais voilà en page 2, l'article complet et documenté contredit cette Une.



Iran - Encore une manipulation ordinaire de la presse française en l'occurence du Figaro

Encore une manipulation ordinaire de la presse française

Dans son numéro du premier février 2006, à la Une du Figaro, un gros titre raye la page:

LE MONDE UNI CONTRE L'IRAN

Sous titre au-dessus d'une grande photo représentant une centrale nucléaire avec ses techniciens masqués et martiaux: pour la première fois, le Conseil de sécurité de l'ONU se saisit des projets atomiques de Téhéran.

Oui mais voilà en page 2, l'article complet et documenté contredit cette Une.

Voici donc l'article signé Jean-Louis Turlin :

"La référence du dossier iranien au Conseil de sécurité des Nations Unies peut prêter à de fausses interprétations. les examiner une par une permet de comprendre le processus qui s'est dessiné lundi soir à Londres. Pour l'instant on juge à New York qu'il est encore prématuré de discuter des sanctions.

Les 35 membres du Conseil des gouverneurs de l"Agence Internationale de l'énergie atomique devront d'abord cette semaine à Vienne "transcrire l'accord politique de Londres", commente un diplomate. L'adoption d'une résolution de l'AIEA, sur laquelle la plus grande unité est souhaitée, permettra au Conseil des gouverneurs de l'agence (et non pas à son directeur) de faire rapport au Conseil de Sécurité de l'ONU sur les mesures demandées à l'Iran.

Action et sanction

Le Conseil sera saisi sans l'être puisqu'au terme de l'accord de Londres, il devra "attendre le rapport du directeur général devant le Conseil de l'AIEA en mars (...) avant de décider de l'action à entreprendre pour renforcer l'autorité du processus mené par l'AIEA.

L'ONU disposera donc d'un mois pour étudier le dossier technique et discuter de ses implications politiques. Ce n'est qu'à l'issue de ce travail "préparatoire" et en fonction du Conseil des gouverneurs de mars à Vienne que l'on passera "à l'action"si l'Iran ne revient pas d'ici là, à la suspension de ses activités nucléaires suspectes.

Action ne veut pas dire sanctions. Dans un premier temps, ce seront des appels politiques qui pourraient être lancés à l'Iran, sous une forme à déterminer, soit par une résolution du Conseil de Sécurité, soit par le biais d'une simple déclaration présidentielle (1), rappellant Téhéran à ses engagements envers l'AIEA. L'ONU entend rester dans son rôle qui est de soutenir et de renforcer l'autorité de l'agence, non de s'y substituer.

Association Chine Russie

Le processus enclenché à Londres ne se situe donc pas "dans une logique punitive, mais de pression, pour ramener les iraniens à une vois négociée" dit un diplomate. C'est la première fois que sur le dossier iranien, la Chine et la Russie se sont associés à un texte qui constitue finalement, un premier pas concret vers la saisine effective du Conseil de Sécurité.

Au bout de ce processus, si la pression échoue, les fissures réapparaîtront très vite au Conseil de Sécurité entre les Etats-Unis qui demanderont des sanctions et le bloc russo-chinois, qui les a toujours rejetées. Tout le monde semble cependant d'accord sur un point: si sanctions il y a, elles ne pourront être que de nature économique - tout en excluant un embargo sur les ventes pétrolières de l'Iran- même si l'ambassadeur américain à l'ONU John Bolton,(1) rappelait encore la semaine dernière que "nous n'éliminons jamais aucune option" sous-entendu militaire.



Commentaires

On voit à quel point cet article contredit la Une du journal.

Pourquoi ?

On pense immédiatement à l'usage qui en a été fait dans les revues de presse à la télévision. Non seulement le clou des armes de destruction massive a été enfoncé par cette une, mais des commentaires n'ont pas craint de faire état du contenu du rapport de l'AIEA qui devra intervenir ultérieurement pourtant.

Est-ce que le Figaro prend ses lecteurs pour des imbéciles?

Faut-il voir dans cette contradiction manifeste et "orientée" entre la Une et le contenu de l'article :

  • Le fait qu'en général c'est la direction qui choisit les titres et qu'elle le fait en insistant sur le "sensationnel", ce qui est "accrocheur" et fait vendre... Mais là, cela dépasse la recherche du sensationnel, il s'agit bien de convaincre que l'Iran cherche à s'équiper d'armes de destructions massives et qu'il se heurte à l'unanimité. D'ailleurs deux autres sous-titres de cette une affirment que "l'UE se rapproche de Washington", ou encore à côté un autre sous titre "les monarchies du Golfe s'alarment".(2)

  • Cette direction, en l'occurence monsieur Dassault n'a jamais fait mystère de sa volonté de voir "son" journal adopter une ligne en conformité avec ses intérêts de marchand d'armes. Comme dans toute la presse des tensions existent entre les journalistes soucieux d'exercer leur métier et de présenter des "faits" et la rédaction en chef... La Une et l'article témoignent incontestablement d'une différence d'approche de l'actualité.

  • Dans la mesure où la direction du Figaro est un membre du complexe militaro-industriel qui mène de plus en plus la politique de la France, on ne peut qu'être inquiet qu'au coeur d'un processus visiblement axé sur la détente et la négociation face au bellicisme des Etats-Unis, monsieur Dassault ait choisi de présenter une autre réalité, celle de la reconnaissance du leadership étasunien...

Danielle Bleitrach - 1/02/06

(1) John Bolton, le faucon proche de Dick Cheney, a pour un mois la présidence du Conseil et la coïncidence avec le délai est intéressante.

(2) Là encore l'article en fait montre que les monarchies du Golfe souhaitent une zone dénucléarisée, en particulier en ce qui concerne Israël...

du même auteur

La presse ou le coup d'état permanent

Samedi 4 Février 2006
Danielle Bleitrach

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Humour Les Folles D'Allah | Terrorisme Islamo-fascisme | International | Immigration clandestine | France XXI | Communautarisme Islamisation racialisation | Europe | Empire USioniste du Chaos | LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | COLONIALISME JUDEO SIONISTE | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | PALESTINE | FRANCE | MONDE ARABE | ASIE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2