archives Droit International ONU

Histoires d’Urophilie et de Coprophilie – (Quand Urine et Matières Fécales Deviennent des Armes pour les Troupes US)

Ne soyez pas confus à la lecture du titre. Ce sont les termes techniques * pour exprimer l’affinité pour l’urine et les matières fécales humaines. Je ne parle pas des pratiques sexuelles fétichistes de certaines personnes, mais d’opérations de l’armée US les utilisant comme des armes



Histoires d’Urophilie et de Coprophilie – (Quand Urine et Matières Fécales Deviennent des Armes pour les Troupes US)

Histoires d’Urophilie et de Coprophilie

Une affaire est actuellement jugée devant le Tribunal de Camp Pendldeton en Californie concernant le massacre de 24 civils irakiens à Haditha en Irak. Enterrée officiellement, elle a resurgi parce que l’un des marines US a défié la version officielle selon laquelle les morts étaient des combattants. Tous étaient des civils innocents.

Le sergent Sanick Dela Cruz, qui a pris part au massacre sanglant, a bénéficié de l’immunité comme témoin à charge. Selon une dépêche de Reuters publiée le 10 mai,

« Un Marine dit qu’il a uriné sur un irakien mort à Haditha » :

« Au cours d’un témoignage dramatique, lors d’une audition dans le prétoire de l’un des 7 Marines accusés des massacres de novembre 2005, et d’avoir étouffé l’affaire, Dela Cruz a décrit son amertume après l’explosion d’une bombe en bordure de route qui a réduit en deux morceaux sanguinolents le caporal Miguel Terrazas. »


« Je sais que ce que j’ai fais est mal, mais je l’ai fait parce que j’étais en colère T.J était mort et j’ai pissé sur une des têtes d’irakiens » a dit sans émotion Dela Cruz dans la salle du tribunal militaire à camp Pendleton, au nord de San Diego en Californie.

Dela Cruz a dit qu’il avait aussi regardé le chef de l’escadron le sergent spec Frank Wuterich tiré sur 5 hommes les mains attachées en l’air, prés d’une voiture. Dela Cruz a dit qu’il avait tiré sur les 5 hommes alors qu’ils étaient étendus par terre.

C’est incroyable que cet homme ne soit pas emprisonné pour ses actions et qu’il puisse à nouveau continuer à servir. Il y a-t-il une possibilité pour qu’il répète ses actions écoeurantes ? Si seulement un soldat étranger tuait un civil innocent US et puis urinait sur son visage, de nombreuses bombes et missiles s’abattraient. Ajouté à cela que l’étalage barbare de Dela Cruze n’a pratiquement pas provoqué de réaction du public américain. J’attends toujours des critiques sur ses activités de la part d’un membre du Congres ou de l’Administration.

Ce n’est pas la première fois que les irakiens ont eu à subir de telles actions, telle celle de Dela Cruz utilisant l’urine comme une arme. Les prisonniers irakiens d’Abu Graib ont été forcés de boire leur urine de même que de manger leurs matières fécales. Quand le scandale d’Abu Graib a été rendu public, nous avons tous vu des photos d’un personnage portant des lunettes à monture en corne : spec Charles A . Graner. On l’a vu insultant des irakiens de bien des façons, toujours avec un large sourire sur le visage. Spec Joseph M. Darby a montré les photos de Graner aux hauts responsables. Quand il a posé des questions à Graner sur ces photos, celui-ci, un gardien de prison en Pennsylvanie dans le civil, lui a dit : « le chrétien en moi dit que c’est mal, mais l’officier infligeant des punitions qui est en moi dit : « j’aime voir un adulte se pisser dessus. « Voilà de nouveau cette obsession de l’urine.

Quand les preuves ont fait surface concernant d’innocents irakiens forcés de boire leur propre urine, ou de ceux sur lesquels des troupes US avaient uriné, au lieu d’être outragés par les actions des soldats, les citoyens américains ont fait porter le blâme sur les irakiens pour leur misère. Selon une émission TV conservatrice de Rush Limbaugh :

Ce sont eux qui sont malades. Ce sont ont qui sont pervers. Ce sont eux qui sont dangereux. Ce sont eux qui sont sous humains. Ce sont eux qui sont des débris humains, pas les Etats-Unis d’Amérique, ni nos soldats et pas nos gardiens de prison.

Il y a beaucoup de cas de soldats US urinant et déféquant en Irak pour humilier les citoyens. Le monument au Sharid dans Bagdad est un mémorial pour les soldats irakiens tombés pendant les guerres, identiques aux mémoriaux des US. Aujourd’hui, si on entre et on descend dans l’endroit commémorant les soldats morts, il y a une insupportable odeur d’urine. Les soldats US ont « christianisé » le mémorial quand ils y sont entrés pour la première fois et c’est devenu en quelque sorte un rituel pour eux de descendre les escaliers et de se soulager.

Quand les Marines US sont entrés pour la première fois dans les bureaux de l’ONU dans Bagdad en 2003, ils ont vu que la 82ème compagnie aéroportée les avait précédé. A l’intérieur, les bureaux et les chaises étaient couverts d’excréments humains.

20 ans avant l’invasion de mars 2003, la 82ème compagnie aéroportée avait laissé ses marques à l’ambassade de Cuba à Grenade. Reagan avait donné l’ordre d’envahir la petite île, les mots « mangez de la merde, pédales communistes » étaient écrits sur la porte. La déclaration était signée « AA » une signature voulant dire « All Américan » (tous américains) et qui est communément utilisée par la 82ème aéroportée.

A Fallujah, les forces militaires US ont utilisé des graffitis identiques. Les forces US ont pris le contrôle d’une école. Apres avoir tué 17 manifestants, les soldats US ont quitté l’endroit. Quand le principal est rentré à l’intérieur, sur sa porte il y avait un dessin d’un pénis et d’un scrotum.

Tous ces faits mentionnés ont été bien documentés. Quand on essaie d’imaginer les centaines de milliers de fois ou de tels actes ont eu lieu et n’ont pas été mentionnés, cela dépasse l’entendement.

Un grand nombre de personnels militaires US qui ont uriné et laissés leurs matières fécales sur des corps irakiens, des meubles, auraient été réprimandés par leurs parents il y a quelques années pour avoir utilisé les mots « chier» ou « pisser » dans la conversation. Cela aurait été considéré comme de mauvais goût. Mais, en fait, passer aux actes que ces mots impliquent est acceptable.

Je laisse ce dilemme à un psychologue astucieux pour qu’il le déchiffre.

Malcome Lagauche 12/05/07

Source : Article nr. 32817 www.uruknet.info?p=32817

Traduction bénévole Mireille Delamarre pour www.planetenonviolence.org

* NDLT : L'urophilie et la coprophile sont caractérisées par une forte excitation érotique éprouvée en souillant ou en étant souillé, par de l'urine ou des matières fécales. Certains les définissent comme déviances sexuelles.

Guerre et Etat Policier: Complicité du Peuple Américain

Irak: le Blues d'une Femme Arabe

Samedi 12 Mai 2007
Mireille Delamarre

Dans la même rubrique :

La Loi de la Jungle - 04/02/2007

1 2 3

LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | DICTATURE ULTRALIBERALE USSIONISTE UE OTAN | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | COMMUNAUTARISME RELIGION | COLONIALISME JUIF SIONISTE | PALESTINE | FRANCE | ASIE | MONDE ARABE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2