information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
Pandemies

Grippe Porcine (A) : Le Vaccin Pourrait Etre Plus Dangereux Que La Grippe Elle Même

"...Ce qui est terrifiant, c'est que ces vaccins contiennent des composants, dénommés adjuvants immunitaires qui sont à l'origine de désordres auto immunes dévastateurs, dont l'arthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques et le lupus, comme l'ont montré un certain nombre d'études...C'est évident que les fabricants de vaccins vont engranger des milliards de $ de profits de cette pandémie dont l' OMS et les gouvernements font la promotion..."




Grippe Porcine (A) : Le Vaccin Pourrait Etre Plus Dangereux Que La Grippe Elle Même

Au printemps une épidémie de grippe porcine s'est déclarée au Mexique qui a finalement touché 4910 Mexicains et provoqués 85 morts. Alors qu'elle s'étendait aux Etats Unis, le virus a seulement provoqué des contaminations légères du type grippe courante.

A cause des déplacements en avion et à l'absence de contrôle sur les vols en provenance du Mexique par les fonctionnaires du service public le virus s'est propagé dans le monde entier. Malgré les prédictions de nombreux morts et de l'apocalypse, le virus est resté relativement bénin, comme ce qui se passe chaque année avec les épidémies de grippe.

Dans le monde entier il n'y a eu que 311 décès sur un total de 70.893 cas de contamination par le virus de la grippe porcine répertoriés. Aux Etats Unis, il y a eu 27.717 cas avec 127 décès. Chaque décès est une tragédie, mais un taux de décès aussi bas ne devrait pas servir à mettre en place une politique gouvernementale aussi draconienne.

On peut rappeler à bon escient que les "Centers for Desease Control" (Centres de Contrôle des Maladies) avec la complicité des médias nous rappellent constamment que chaque année 36 000 personnes meurent de la grippe, un chiffre prouvé être un mensonge. Dans le cas de la grippe porcine on parle de plus de 300 décès dans le monde entier.

Ce virus continue d'être une énigme pour les virologues. Dans le numéro de Nature du 30 Avril 2009, il y a une citation d'un virologue disant : " d'où diable a-t-il bien pu récupérer tous ces gènes que nous ne connaissons pas "? Une analyse approfondie du virus a montré qu'il contenait le virus originel H1NI de 1918, le virus de la grippe aviaire, et deux nouveaux gènes du virus H3N2 d'Eurasie. Les discussions continuent sur le fait que le virus de la grippe porcine pourrait être un virus génétiquement conçu.

Naturellement, les fabricants de vaccins se sont retrouvés en compétition pour produire le premier vaccin. Les principaux concurrents sont Baxter Pharmaceuticals et Novartis Pharmaceuticals, ce dernier ayant récemment racheté la société de fabrication de vaccins Chiron secouée par des scandales. Ces deux multinationales ont passé des accords avec l' OMS (Organisation Mondiale de la Santé) pour produire un vaccin contre la pandémie.

Le vaccin de Baxter, appelé Celvapan, a rapidement obtenu un certificat d'autorisation de mise en vente. Il est basé sur une nouvelle technologie virale cellulaire, qui utilise des cellules cultivées provenant du singe vert africain. Les tissus de ce même animal transmettent un certain nombre de virus contaminant les vaccins, dont le virus du VIH.

La société Baxter a été associées à deux scandales meurtriers. Le premier s'est passé en 2006 quand des composants hémophiles ont été contaminés par le virus du VIH et ont été injectés à des dizaines de milliers de personnes, dont des milliers d'enfants. Baxter a continué à mettre sur le marché des vaccins contaminés au VIH même après que la contamination ait été connue.

Le deuxième évènement s'est produit récemment quand on a découvert que Baxter avait mis sur le marché un vaccin contre la grippe saisonnière qui contenait le virus de la grippe aviaire, qui aurait pu produire une véritable pandémie dans 18 pays. Heureusement, des techniciens alertes de laboratoires de République Tchèque ont découvert la combinaison mortelle et ont éventé l'affaire avant que le désastre ne se répande mondialement.

Malgré ces deux évènements mortels, l' OMS a maintenu son accord avec Baxter¨Pharmaceuticals pour produire le vaccin contre la pandémie mondiale.

Novartis, le deuxième concurrent, a également un accord avec l' OMS pour un vaccin contre la pandémie. Novartis semble avoir remporté le contrat, car leur vaccin est bientôt prêt. Ce qui est terrifiant, c'est que ces vaccins contiennent un composant, dénommé adjuvant immunitaire qui est à l'origine de désordres auto immunes dévastateurs, dont l'arthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques et le lupus, comme l'ont montré un certain nombre d'études.

Des études basées sur des expérimentations animales utilisant cet adjuvant ont montré qu'il était mortel. Une étude utilisant 14 cochons dinde a trouvé que quand on leur injectait cet adjuvant spécial seul un animal survivait. Une nouvelle étude du même type a abouti au même taux de mortalité.

Alors, quel est ce composant ? Dénommé squalene, c'est un composant huileux. La société Chiron, qui fabrique le vaccin contre l'anthrax mortel, fabrique un adjuvant le MF-59 qui contient deux principaux composants inquiétants - le squalene et le gp120. Un certain nombre d'études ont montré que le squalène peut déclencher, si injecté, toutes les maladies auto immunes citées ci dessus.

Le MF-59 a été utilisé dans plusieurs vaccins.Ces vaccins, dont celui contre le tétanos et la diphtérie, sont les mêmes vaccins fréquemment associés à des réactions négatives.

J'ai passé en revue un certain nombre d'études sur cet adjuvant et j'ai trouvé quelque chose d'intéressant. Plusieurs études réalisées à partir de tests sur des sujets humains ont trouvé que le MF-59 était un adjuvant immunitaire très sur. Mais quand j'ai vérifié pour voir qui avait fait ces études, j'ai trouvé - sans surprise - qu'elles avaient été faites par Novartis Pharmaceutical Cie et Chiron Pharmaceutical Cie, qui ont fusionné.Toutes ont été publiées dans des journaux médicaux "prestigieux". De même, ce qui n'est pas surprenant, un grand nombre d'études faites par des laboratoires indépendants et des instituts de recherche ont tous trouvé un lien entre le MF-59 et des maladies auto immunes.

Le squalene dans les vaccins a été fortement lié au Syndrome de la Guerre du Golfe. En Août 1991, Antony Principi, Secrétaire pour les affaires des vétérans, a admis que des soldats vaccinés avec le vaccin contre l'anthrax de 1990 à 1991 avait eu un risque accru de 200% de développer une SLA, (Sclerose Laterale Amyotrophique), maladie mortelle, également dénommée maladie de Lou Gehrig. Les soldats ont également souffert d'un certain nombre de maladies handicapantes et réduisant leur espérance de vie, telles la polyarterite noueuse, la sclérose multiple ou sclérose en plaques(SEP), le lupus, la myelite transversale ( un désordre neurologique causé par une inflammation de la moelle épiniaire), l'endardite (une inflammation de la paroi interne du coeur), la névrite optique avec cécité et la glomerulonéphrite ( une pathologie du rein).

Parce que le squalene, principal composant dans le MF-59, peut induire une hyper réaction du système immunitaire et provoquer une réaction auto immune, un véritable danger existe d'une activation prolongée des cellules immunitaires du cerveau, les cellules de la microglie (cellules microgliales). Ce genre d'activation prolongée a été fortement associée à des maladies telles la Sclérose en Plaques, la maladie d'Alzheimer, la Sclérose Latérale Amyotrophique, et peut être aussi l'encéphalite liée à une vaccination. Il a été démontré que l'activation du système immunitaire systémique, comme cela se passe lors d'une vaccination, active rapidement en même temps la microglie du cerveau, et cette inflammation du cerveau peut persister pendant de longues périodes.

De même, comment le gp120 arriverait-il jusqu'au cerveau ? Des études d'autres adjuvants immunitaires utilisant des traceurs techniques précis ont montré qu'ils entrent habituellement dans le cerveau après vaccination. Ce que la plupart des gens ne savent pas, même les docteurs qui recommandent les vaccins, c'est que la plupart de ces études de ces firmes pharmaceutiques n'observent les patients que seulement pendant une ou deux semaines après la vaccination. Ce type de réaction peut prendre des mois ou même des années avant de se manifester.

C'est évident que les fabricants de vaccins vont engranger des milliards de $ de profits de cette pandémie dont l'OMS et les gouvernements font la promotion. Novartis, le fabricant du vaccin de la nouvelle pandémie, a récemment annoncé qu'il ne fournirait pas de vaccins gratuits pour les pays pauvres - tout le monde paie.

Vous devez garder à l'esprit qu'une fois que le vaccin est injecté, vous ne pouvez pas faire grand chose pour vous protéger - au moins avec la médecine conventionnelle. Cela peut vouloir dire une vie affectée par une maladie invalidante et une mort prématurée.

Il y a des moyens beaucoup plus sûrs de se protéger de ce virus de la grippe, telles que des doses plus élevées de vitamine D3, des suppléments pour renforcer le système immunitaire, et une alimentation saine.

Dr Russell Blaylock 07/07/09. Copyright www.newsmax.com

Note cet article est strictement publié à titre d'information, les conseils prodigués en fin d'article ne constituent en rien un acte médical, et ne sauraient être interprétés comme tel.

Selon le journaliste d'investigation Matsumoto :

"Matsumoto dit que le squalène peut être considéré comme le déclencheur d’une authentique arme biologique. Les chercheurs soviétiques l’ont baptisé « bombe à retardement biologique !!! »… Matsumoto et le Dr Pam Asa doivent conclure que « ces types d’adjuvants (huileux) constituent l’arme chimique la plus insidieuse qui ait jamais été conçue ».Ceci comprend également le squalène. Depuis les années ’80, les soviétiques savaient que ces produits pouvaient être employés comme armes chimiques."

Lire l'article sur les effets négatifs du squalene injecté

Autres articles

La salve des virus de la grippe porcine, aviaire et humaine

La salve des virus de la grippe porcine, aviaire et de la bêtise humaine - partie II

Pandémie et restrictions des libertés individuelles – partie III

NOTE

En France la ministre de la Santé, Roseline Bachelot, est pharmacienne de profession et utilise sa fonction pour satisfaire le puissant lobby de l'industrie pharmaceutique.

Mercredi 22 Juillet 2009
Traduction Mireille Delamarre

Dans la même rubrique :

Pandemies