information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
archives histoire traditions 2004-2008

Fête des Mères - son origine pacifique

"Au nom des femmes et de l’Humanité…" Un appel des mères contre la guerre pour que la grande famille humaine puisse vivre en paix



Fête des Mères - son origine pacifique

C'est en 1870 à Boston, Etats Unis, qu'est proclamée la première journée de la fête des Mères suite à un appel lançé par la poétesse et dirigeante féministe américaine Julia Ward Howe, en réaction à la guerre civile qui ravage alors les Etats-Unis. Elle demande que les femmes prennent en main le destin pacifique de l'humanité.

Au siècle dernier et depuis le début de ce 21ème siècle, les victimes des guerres sont à 90% des civils tués au cours de massacres pour certains à caractère génocidaires, et depuis la guerre d’Espagne de 1937 (Guernica) à cause de bombardements massifs sur des zones civiles. Parmi ces victimes de nombreuses femmes, des mères pour la plupart. Parfois victimes de viols, de famine, souvent transformées en réfugiées, elles vont grossir les chiffres des statistiques de ce qu’on appelle avec un cynisme inhumain les «dommages collatéraux ».

C’est contre ces violences destructrices que ces femmes ces mères se battent depuis des générations pour que se construise un monde de paix.

Ci dessous le texte de la proclamation de la journée de consultation des mères sur la paix.

Levez vous maintenant femmes de ce jour !
Levez-vous toutes celles qui ont un coeur,
Que votre baptême soit celui de l’eau ou des larmes

Dites fermement :


«Nous ne voulons pas que les questions importantes soient décidées par des organisations déconnectées.

Nos maris ne devraient pas venir à nous puant le carnage,
Pour des caresses et des applaudissements.

Nos fils ne devraient pas nous être enlevés pour qu'on leur désapprennent
Tout ce que nous leur avons enseigné sur la charité, la clémence et la patience

Nous femmes d'un pays
Nous serons aussi tendres envers les femmes d’un autre pays
Pour éviter que nos fils soient entraînés à blesser les leurs.

Du cœur de la terre dévastée une voix monte avec la notre.
Elle dit « désarmez, désarmez » !

L’épée du meurte n’est pas la balance de la justice !.
Le sang n'efface pas le déshonneur
La violence ne marque pas la possession.
Car les hommes ont souvent abandonné la charrue et l'enclume pour répondre aux injonctions de la guerre.

Laissez les femmes quitter tout ce qui peut rester de leur foyer
Pour une grande et sincère journée de consultation.

Laissez les d'abord se rencontrer en tant que femmes pour pleurer et commémorer les morts.

Laissez les se consulter solennellement sur les moyens à mettre en place
Pour que la grande famille humaine puisse vivre en paix,
Chacune apportant en son temps l'empreinte sacrée, non de César
Mais de Dieu.

Au nom des femmes et de l’Humanité, je demande sérieusement
Qu'un congrès général de femmes de toute nationalité
Puisse être nommé et se tenir à un endroit jugé le plus arrangeant
Et le plus tôt selon ses objectifs
Pour promouvoir l’alliance des différentes nationalités,
La résolution amicale des problèmes internationaux.
Les intérêts généraux et importants de la paix.



Marche Mondiale des femmes 2005
plus d’infos

Rendez-vous européen de la Marche Mondiale les 28 et 29 mai à Marseille
plus d’infos

Lundi 23 Mai 2005
Mireille Delamarre



Dans la même rubrique :
1 2 3

Humour Les Folles D'Allah | Terrorisme Islamo-fascisme | International | Immigration clandestine | France XXI | Communautarisme Islamisation racialisation | Europe | Empire USioniste du Chaos | LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | COLONIALISME JUDEO SIONISTE | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | PALESTINE | FRANCE | MONDE ARABE | ASIE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2