Anti Sionisme

Elections Israëliennes :Le Vrai Visage Du Sionisme Dévoilé, Celui D'Un Regime Colonial Raciste Fasciste

Quelque soit l'issue des prochaines élections en Israël, le masque est définitivement tombé pour laisser désormais apparaître la vraie nature du Sionisme : dans sa cruelle brutalité raciste fascisante avec le tandem Netanyahu Lieberman, ou par la tromperie, le simulacre de démocratie, avec celui de Livni Barak. Deux slogans racistes "porteurs" dans la campagne : "Morts Aux Arabes" (voir photo ci dessous )," Pas de Citoyenneté Sans Loyauté".



Elections Israëliennes :Le Vrai Visage Du Sionisme Dévoilé, Celui D'Un Regime Colonial Raciste Fasciste

Dans un éditorial (07/02/09) paru sur AlQuds AlArabi, l'écrivain Subhi Hadidi cite un extrait d'un article de Gideon Levy, journaliste israélien, paru la veille dans le quotidien Haaretz :

"Benjamin Netanyahu sera semble-t-il le prochain premier ministre. En cela, il y a cependant quelque chose d'encourageant. L' élection de Netanyahu va libérer Israël du souci de continuer à tromper le monde : s'il peut établir un gouvernement de droite ( extrême droite en se référant aux normes européennes ndlt) le voile tombera et le véritable visage de la nation apparaîtra face aux citoyens et au reste du monde, y compris les pays arabes. Ensemble avec le monde, nous verrons quelle direction nous aurons et qui nous sommes réellement. La mascarade qui dure depuis des années sera désormais terminée.

L' élection de Netanyahu va certainement tirer le rideau sur la grande fraude - le meilleur show en ville - le mensonge des "négociations" et l'injustice du "processus de paix". Israël affirme constamment que ces actes prouvent que l'état se concentre sur la paix et la fin de l'occupation. Pendant ce temps là il a tout fait pour renforcer l'occupation et repousser toute chance d'un accord."


L'élection de Livni ou Barak signifierait la continuité de ce processus frauduleux, mais à l'opposé:

"Netanyahu offrirait quelque chose d'autre. Premièrement, il est un représentant fidèle du "point de vue israélien authentique" - une méfiance pratiquement totale des Arabes et un pessimisme quasi total quant à la possibilité d'arriver à un accord de paix avec eux, mélangé à une attitude condescendante et déshumanisante. Deuxièmement, il provoquera finalement la colère de la communauté internationale à notre égard, y compris celle de la nouvelle Administration US. Tristement, cela pourrait être, la seule chance pour que se produise un réel changement ."

Hadidi cite ce passage puis rappelle certains points de la carrière politique de Netanyahu, mais seulement pour faire remarquer que " le point de vue authentique israélien" dont parle Gideon Levy, n'a pas changer, en fait tout ce qu'on peut attendre c'est plus de ce "mélange de terreur et de sauvagerie" qui lui est propre.

Source : www.uruknet.info?p=51605 - 07/02/09

Le tandem Netanyahu Lieberman.

Les deux hommes sont d'accord sur le thème central de la campagne d'Avigdor Lieberman du parti d'extrême droite Yisraël Beitenou à savoir :

"Pas de Citoyenneté sans Loyauté"

Lieberman a promis à ses supporters d'extrême droite que s'il était élu premier ministre il ferait voter une loi pour concrétiser ce slogan de campagne qui vise à dépouiller de la citoyenneté israélienne toute personne refusant de prêter serment de loyauté à l'état SIONISTE JUIF. Il est bien évident que cette exigence raciste vise principalement la population arabe israélienne. Lieberman n'a jamais caché son intention d'accentuer le nettoyage ethnique d'Israël, y compris en rattachant une partie de la Galilée, principalement peuplée d'arabes israéliens, au futur "état palestinien" constitué de Bandoustans après annexion d'une grande partie des colonies de Cisjordanie. il a d'ailleurs affirmé lui-même devant ses supporters que cette proposition de loi vise "à combattre le manque de loyauté des arabes israéliens" qu'il considère comme une cinquième colonne.

Jeudi , le dirigeant du Likud - dont la Charte du parti ne reconnaît pas le droit à la création d'un état palestinien : " Le gouvernement d'Israël refuse catégoriquement l'établissement d'un Etat arabe palestinien à l'Ouest du Jourdain", Netanyahu, parlant de "paix économique" avec les Palestiniens, autrement dit renforcer l'état d'Apartheid - a déclaré dans une interview accordée à la chaîne TV2 que cette loi était tout à fait "légitime", qu'elle avait déjà été proposée par un député du Likud, Yisrael Katz, mais qu'elle posait un problème d'application.

Il existe un exemple dans l'histoire d'une telle loi, c'est une loi Nazie de 1935 concernant les "certificats de citoyenneté". Dans un article d'opinion publié sur Ynetnews (site du quotidien israélien à grand tirage Yedihot Aharonot) un professeur de psychologie israélien à l'Université hébraique, Leon Deouell, a expliqué la dangerosité d'une telle loi :

"Le slogan " sans loyauté pas de citoyenneté" appartient aux régimes les plus sombres. Dans de tels régimes, des individus ont été détenus, torturés, envoyés dans des camps de travail ou de réhabilitation, ou ont simplement "disparu" parce que quelqu'un les soupçonnaient de ne pas être loyaux. Dans de tels régimes, les citoyens vivent dans la frayeur et ont peur de s'exprimer craignant que quelqu'un interprète ce qu'ils disent comme une critique; ils se racontent en secret des blagues (oublier les satires politiques à la TV) tout en redoutant que des voisins ou amis ne les dénoncent.

"Sans loyauté pas de citoyenneté" cela semble logique et parle à notre sens naturel de la justice. C'est pourquoi ce slogan semble légitime. Pourquoi l'état devrait-il répandre ses bienfaits auprès de ceux qui ne sont pas loyaux et le critique ? Cependant, c'est un piège qui nous conduira à une vie de frayeur. Après tout, qui va déterminer ce que veut dire loyauté ? Et comment allons nous faire la distinction entre le manque de loyauté vis à vis de l'état, et celle d'une position critique vis à vis des autorités ? A partir du moment ou la loyauté sera déterminée par les autorités, toute forme de critique sera considérée comme un manque de loyauté. "


Il continue ensuite en expliquant comme ce processus s'enracine et se développe pour finalement ériger un état fasciste, exigeant une soumission totale de tous ses citoyens, et conclut que Lieberman et son parti appellent à la destruction des " droits élémentaires démocratiques".

"Lieberman ne parle pas de la plupart des citoyens. Pourtant cela les concerne tous. Il parle de quiconque n'est pas d'accord avec sa perception de l'état et sa direction. S'il vous plaît lisez le programme d'Yisrael Beitenou, il ne dissimule rien. Dans la clause portant sur "Citoyenneté et Egalité", sous l'intitulé " attitude plus stricte contre la subversion" est écrit : " nous agirons pour bannir les partis et mouvements dont les mots ou les actes constituent une incitation contre l' Etat d'Israël comme Etat Sioniste Juif et qui sapent son existence".

"Ensuite, regardez les flashs publicitaires de la campagne électorale d'Yisraël Beitenou à la TV qui montrent des cas de manque de loyauté, suivis par une voix off menaçante disant " pas de citoyenneté sans loyauté". Et quels sont les exemples fournis ? Des manifestants protestant contre l'opération à Gaza tenant des pancartes près de la cloture de l'Université de Jerusalem. La conclusion c 'est que ceux qui protestent contre les décisions du gouvernement manquent de loyauté. C'est dit de manière claire et nette. Et, où situons nous la ligne rouge en matière de loyauté ? Balad (parti arabe israélien ndlt) ? Hadash (parti communiste israélien ndlt) ? Meretz (parti de gauche équivalent du PS français ndlt) ? Ou peut être Kadima qui a engagé des pourparlers pour rendre les Hauteurs du Golan ?

"Et sur le plan personnel - avez vous fait un don à Peace Now ? Avez vous participé au rassemblement de masse après le massacre de Sabra et Chatila ? ( diffamer le pays publiquement). Avez vous exprimer votre solidarité avec le Mouvement des 4 mères ? ( affaiblir la volonté des troupes au Liban). Avec vous soutenu les Accords d'Oslo lors du rassemblement pour la Paix le 4 Novembre 1995 ? Peut être avez vous soutenu le démantelement des colonies de Gaza ? ( Faire la promotion de la rédition de territoire à l'ennemi et contribution au succès du terrorisme)."


Comme de nombreux exemples historiques le montrent clairement, d'abord ce type de loi est utilisé contre des minorités pour être étendu ensuite à tous les citoyens qui vivent dans la peur de perdre leur emploi, leur logement, que leur famille soit menacée et qui choisissent de se taire à l'exception de quelques rares individus qui pourchassés s'exilent craignant pour leur vie. C'est une réalité qu'ont du affronté à différentes époques de nombreux citoyens dans des pays comme l'Allemagne, l'Espagne, le Portugal, la Grèce, l'Argentine, le Chili, l'Afrique du Sud etc...

Il n'y a rien non plus à attendre du tandem Livni Barak comme l' a montré la dernière offensive barbare contre la population palestinienne de la Bande de Gaza. Eux aussi sont prêts à tout pour assurer la survie du Sionisme, car il s'agit bien de la survie non pas d'un Etat mais d'un régime qui a finalement dévoilé son vrai visage celui du colonialisme le plus brutal, le plus sanglant de l'histoire moderne.

Information complémentaire

Commentaires d'arabes israéliens d'Umm al Fahm, sur la montée en puissance de Lieberman et de l'extrême droite israélienne
Video

Dimanche 8 Février 2009
Myriam Abraham

Dans la même rubrique :
1 2 3

Mossad Cia et Cie | Boycott Israel | Collaborateurs Des Sionistes | Anti Sionisme | Collaboration Au Sionisme Archives