information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
Iran

Discours du Président Iranien Mahmoud Ahmadinejad A La Conference Sur Le Racisme/Durban II A Genève 20/04/09. Traduction française suivie de la version en anglais.

Sur la photo, un enfant palestinien de Gaza brûlé au phosphore blanc pendant l'Opération Plomb Durci de l'armée israélienne. Les dirigeants politiques "Défenseurs des Droits de l'Homme" se sont tus et continuent de se taire, préférant par allégeance au Sionisme, diaboliser ceux qui ont le courage de définir le Sionisme pour ce qu'il est : une idéologie raciste qui a installé par la force un régime colonial en Palestine en pratiquant un nettoyage ethnique, acte raciste par excellence, avec la complicité de l'ONU, en violation flagrante de sa propre Charte.



Enfant palestinien de Gaza brûlé au phosphore blanc lors de l'attaque israélienne Plomb Durci
Enfant palestinien de Gaza brûlé au phosphore blanc lors de l'attaque israélienne Plomb Durci

Traduction en français de la version anglaise

Note éditoriale

Nous publions la traduction du discours du Président iranien parce que la liberté d'expression est un droit de même que la liberté d'information. Dans la situation présente, ce n'est pas vers Ahmadinejad qu'il faut pointer un doigt accusateur, mais vers ceux qui, par allégeance à une idéologie et un régime sioniste raciste militariste cruel, ont décidé de ne pas participer à la conférence, et vers ceux qui présents, ont eux aussi fait passer leur allégeance au Sionisme avant toute considération humanitaire tout en se prévalant haut et fort avec suffisance de défendre les Droits de L'Homme.

Si, Défendre les Droits de l'Homme - récemment éclaboussés du sang de 1400 Palestiniens du camp de concentration de Gaza sauvagement assassinés, parfois même gazés et incinérés - en dénonçant ce régime sioniste pour ce qu'il est, c'est être traité en paria, alors il y a certainement des millions d'être humains sur cette planète qui revendiquent fièrement ce statut de paria.

L'arrogance des tortionnaires americano-sionistes, de leurs serfs politiques européens et de leurs cohortes de journalistes moralement profondément corrompus, ne peut rien contre la Vérité.

Ils ne pourront empêcher que Justice soit rendue, même en s' absolvant et en absolvant ceux qui, par leurs actes barbares, souillent l'Histoire de l'Humanité au même titre que d'autres avant eux - les Nazis - l'ont souillée.

Discours

Mr le Président, Honorable Secrétaire Général des Nations Unies, Honorable Haut Commissaire pour les Droits de l'Homme, Mesdames Messieurs :

Nous nous sommes rassemblés pour donner suite à la conférence de Durban contre le racisme et la discrimination raciale pour travailler à des mécanismes concrets pour notre campagne sacrée et humanitaire.

Pendant ces dernier siècles, l'humanité a enduré d'immenses souffrances et douleurs. Au Moyen Age, des penseurs et des scientifiques ont été condamnés à mort. Cela a été suivi par une période d'esclavage et de commerce d'esclaves. Par millions, des personnes innocentes ont été emmenées captives en Europe et aux Etats Unis dans les pires conditions, séparés de leurs familles et de ceux qui leurs étaient chers.Une période sombre qui a expérimenté l'occupation, les pillages et massacres de personnes innocentes.

De nombreuses années se sont écoulées avant que les nations se lèvent et combattent pour leur liberté en payant pour cela un prix élevé. Elles ont perdu des millions de vies pour chasser les occupants et établir des gouvernements nationaux indépendants Cependant, il a fallu peu de temps pour que ceux voulant s'emparer des pouvoirs imposent deux guerre en Europe qui ont aussi touché l'Asie et l'Afrique. Ces guerres horribles ont fait environ 100 millions de morts et ont laissé derrière elles une destruction massive. Si les leçons avaient été apprises des occupations, des horreurs et des crimes de ces guerres, il y aurait eu une lueur d'espoir pour le futur.

Les puissances victorieuses se sont appelées les conquérants du monde en ignorant ou en piétinant les droits des autres nations en imposant des lois opprimantes et des accords internationaux.

Mesdames Messieurs, considérons le Conseil de Sécurité des Nations Unies qui est l'un des héritages de la Première et Deuxième Guerre Mondiale. Quelle était la logique derrière le fait de s'accorder un droit de véto ? Comment une telle logique peut -elle répondre aux valeurs humanitaires ou spirituelles ? Est ce conforme avec les principes reconnus de justice, d'égalité devant la loi, l'amour, et la dignité humaine ? N'y a t-il pas là discrimination, injustice, violation des droits de l'homme ou humiliation de la majorité des nations et pays ?

Le Conseil est l'organe mondial de décision le plus haut pour la sauvegarde de la paix internationale et de la sécurité. Comment peut on s'attendre à la réalisation de la justice et de la paix quand la discrimination est légalisée et que la source de la loi est imposée par la force plutôt que par la justice et les droits ?

A l'origine des guerres, il y a le fait d'imposer par la force et l'arrogance. Bien qu'actuellement de nombreux opposants au racisme condamnent la discrimination raciale dans leurs mots et leurs slogans, un certain nombre de pays puissants ont été autorisés à décider pour d'autres nations selon leurs propres intérêts et à leur propre discrétion et ils peuvent facilement violer toutes les lois et les valeurs humaines comme ils l'ont fait.

Après la seconde guerre mondiale, ils ont eu recourt à l'agression militaire pour rendre une nation entière sans abri sous le prétexte de la souffrance Juive ( et des abus sur la question de l'Holocauste : cette phrase pas été prononcée sur pression de Ban Ki Moon mais fait partie du discours écrit ndlt) et ils ont envoyé des migrants d'Europe et des Etats Unis et d'autres parties du monde pour établir un gouvernement totalement raciste en Palestine occupée. Et, en fait, en compensation pour les conséquences terribles du racisme en Europe, ils ont aidé le régime le plus cruel et répressif à prendre le pouvoir en Palestine.

Le Conseil de Sécurité a aidé à stabiliser le régime occupant et l'a soutenu les 60 dernières années leur laissant les mains libres pour commettre toutes sortes d'atrocités C'est particulièrement regrettable qu'un certain nombre de gouvernement occidentaux et les Etats Unis se soient engagés à défendre ces racistes qui perpétuent un génocide tandis que des personnes dont la conscience s'éveille et à l'esprit ouvert condamnent l'agression, les brutalités et les bombardements de civils à Gaza. Les supporters d'Israël ont toujours soutenu ou ont gardé le silence face aux crimes.

Fort malheureusement la raison de leur soutien et de leur silence est que le sionisme égoïste et barbare est parvenu à pénétrer profondément leur structure politique et économique, ce qui inclut leur législation, leurs médias de masse, leurs entreprises, leur système financier et leurs agences de sécurité et de renseignement. Ils ont imposé leur domination au point que rien ne puisse être fait contre leur volonté. Dans certains pays, même les changements de gouvernement ne font jamais fléchir le soutien aux sionistes, bien qu’ils soient tous conscients de leurs crimes : cela est en soi fort regrettable.

Tant que la domination sioniste se maintiendra, de nombreux pays, gouvernements et nations ne seront jamais en mesure de jouir de la liberté, de l’indépendance et de la sécurité. Tant qu’ils seront au sommet du pouvoir, la justice ne triomphera jamais dans le monde et la dignité humaine continuera d’être offensée et piétinée.

Il est grand temps que l’idéal du sionisme, qui constitue le paroxysme du racisme, soit brisé.


Toute cette partie en italique ne figure pas dans la version anglaise ci dessous mais a été traduite de la version en Perse par le Réseau Voltaire à qui nous l'empruntons dans un souci d'information.

Chers amis, honorables délégués, Mesdames Messieurs, quelles sont les causes profondes des attaques US contre l'Irak, ou l'invasion en Afghanistan?

Le motif derrière l'invasion de l'Irak n'était -ce rien d'autre que l'arrogance de l'administration US de l'époque et les pressions croissantes de la part de ceux qui possèdent richesse et pouvoir d'étendre leur sphère d'influence cherchant à satisfaire les intérêts des géants de l'industrie de l'armement en atteignant une culture noble aux antécédents historiques de plusieurs milliers d'années, éliminant les menaces potentielles et concrètes de pays musulmans contre le régime sioniste, ou le contrôle et le pillage des ressources énergétiques du peuple irakien ?

Pourquoi, effectivement, presqu' un million de personnes ont été tuées et blessées et quelques millions de plus déplacées ? Pourquoi, vraiment, le peuple irakien a souffert d'énormes pertes qui se monte à des centaines de milliards de dollars ? Et pourquoi des milliards de dollars de dépenses ont été imposés au peuple américain comme résultat de ces actions militaires ? L'action militaire contre l'Irak n'a-telle pas été planifiée par les Sionistes et leurs alliés dans l'administration US de l'époque avec la complicité des pays fabricants d'armes et les possesseurs de richesse ? L'invasion de l'Afghanistan at-elle restauré la paix, la sécurité, et la prospérité économique dans le pays ?

Les Etats Unis et leurs alliés ont échoué non seulement à contenir la production de drogues en Afghanistan, mais la culture des narcotiques s'est multipliée pendant leur présence. La question de base c'est qu'elle était la responsabilité de l'administration US de l'époque et de ses alliés ?

Représentaient-ils les pays du monde ? Ont-ils été mandatés par eux ? Ont-ils été autorisés par les peuples du monde à interférer dans toutes les parties du globe, bien sûr principalement dans notre région ? Ces actions ne sont-elles pas des exemples clairs d'égocentrisme, de racisme, de discrimination, ou de non respect de la dignité et de l'indépendance des nations ?

Mesdames, Messieurs, qui est responsable de l'actuelle crise économique mondiale ? Où cette crise a-t-elle commencé ? En Afrique, en Asie, ou en premier lieu aux Etats Unies s'étendant ensuite en Europe et puis chez leurs alliés ?

Pendant longtemps, ils ont imposé par leur puissance politique à l'économie internationale des réglementations économiques inéquitables. Ils ont imposé un système financier et monétaire sans mécanisme international de supervision correct aux nations et gouvernements qui ne jouaient aucun rôle dans les tendances et politiques répressives. Ils n'ont même pas autorisé leurs peuples à superviser ou contrôler leurs politiques financières. Ils ont introduit toutes les lois et réglementations défiant toutes les valeurs morales seulement pour protéger les intérêts de ceux qui possèdent la richesse et le pouvoir.

Ils ont en plus présenté une définition de l'économie de marché er de la compétition qui refusaient à d'autres pays du monde un grand nombre d'opportunités économiques. Ils ont même transféré leurs problèmes sur les autres tandis que la vague de crise a eu un effet boomerang touchant leurs économies avec des déficits budgétaires de milles milliards de $. Et aujourd'hui, ils injectent des milliards de dollars de liquidités tirées des poches de leurs propres peuples et d'autres nations dans les banques qui font défaut, les sociétés et institutions financières, rendant la situation de plus en plus compliquée pour leurs économies et leurs peuples. Ils ne pensent simplement qu'à maintenir leur pouvoir et leur richesse. Ils n'ont que faire des peuples du monde et même de leurs propres peuples.

Mr le Président, Mesdames et Messieurs, le racisme est enraciné dans le manque de connaissance concernant la source de l'existence humaine comme créature élue de Dieu. Le racisme est aussi le produit d'une déviance du vrai chemin de la vie humaine et des obligations de l'humanité dans le monde de la création, échouant à consciemment vénérer Dieu, n'étant pas capable de réfléchir sur la philosophie de la vie ou sur le chemin de la perfection, principaux ingrédients des valeurs divines et humaines, restreignant l'horizon de l'aspect humain, faisant des intérêts éphémères et limités le point de référence de son action. C'est pourquoi la puissance diabolique a pris forme et a étendu le champ de son pouvoir tandis qu'il privait les autres du bénéfice d'opportunités équitables et justes de développement.

Le résultat cela a été la fabrication d'un racisme débridé posant les menaces les plus sérieuses à la paix internationale et entravant le chemin pour construire une coexistence pacifique dans le monde entier. Nul doute que le racisme est le symbole de l'ignorance qui a des racines profondes dans l'histoire, et c'est effectivement le signe d'une frustration dans le développement de la société humaine.

Par conséquent, c'est d'une importance cruciale de détecter les manifestations de racisme dans des situations ou des sociétés où l'ignorance ou le manque de connaissance prévaut. La prise de conscience croissante et la compréhension de la philosophie de l'existence humaine représentent le combat principal contre de telles manifestations, et révèle la vérité comme quoi l'humanité centrée sur la création de l'univers, et la clé pour résoudre le problème du racisme se trouvent dans un retour aux valeurs spirituelles et morales et finalement le penchant à vénérer Dieu Tout Puissant.

La communauté internationale doit initier des actions collectives pour accroître la conscience dans les sociétés affectées où l'ignorance prévaut encore, de façon à faire cesser ces manifestations malicieuses.

Chers amis, aujourd'hui, la communauté humaine est confrontée à une sorte de racisme qui a terni l'image de l'humanité au commencement du troisième millénaire.

Le Sionisme Mondial personnifie le racisme qui a faussement recours aux religions et abuse des sentiments religieux pour dissimuler son visage haineux et laid. Cependant, cela a beaucoup d'importance de mettre en avant les objectifs politiques de certaines puissances mondiales et de ceux qui contrôlent d'énormes ressources économiques et intérêts dans le monde. Ils mobilisent toutes les ressources dont leur influences économique et politique et les médias mondiaux pour apporter en vain un soutien au régime Sioniste et pour minimiser malicieusement l'indignité et le déshonneur de ce régime.

Ce n'est pas simplement une question d'ignorance et on ne peut mettre fin à ces phénomènes hideux par des campagnes au niveau culturel. Des efforts doivent être faits pour mettre fin aux abus par les Sionistes et leurs supporters politiques et internationaux et dans le respect de la volonté et les aspirations des nations. Les gouvernements doivent être encouragés et soutenus dans leurs combats visant à éradiquer ce racisme barbare et pour avancer dans les réformes des mécanismes actuels internationaux.

Il n'y a aucun doute que vous êtes tous conscients des conspirations de certaines puissances et des cercles Sionistes contre les buts et objectifs de cette conférence. Malheureusement, il a eu des écrits et des déclarations en soutien aux Sionistes et à leurs crimes. Et c'est la responsabilité des représentants honorables des nations de dénoncer ces campagnes qui vont à l'encontre des valeurs et principes humains.

On devrait reconnaitre que de boycotter une telle rencontre ayant une portée internationale remarquable est une véritable indication qu'on soutient cet exemple flagrant de racisme. En défendant les Droits de l'Homme, c'est principalement important de défendre les droits de toutes les nations à participer à égalité à toutes les processus internationaux importants de prise de décision sans l'influence de certaines puissances mondiales.

Et, deuxièmement, c'est nécessaire de restructurer les organisations internationales existantes et leurs obligations respectives. Donc cette conférence est un terrain de test, et l'opinion publique mondiale aujourd'hui et demain jugera nos décisions et nos actions.

Mr le Président, Mesdames et Messieurs, le monde traverse des changements rapides fondamentaux. Les relations de pouvoir sont devenus faibles et fragiles. On peur maintenant entendre les bruits des craquements dans les piliers des systèmes mondiaux. Les structures politiques et économiques majeures sont sur le point de s'effondrer. Les crises politiques et sécuritaires croissent. La crise économique mondiale qui empire et pour laquelle on ne voit aucune perspective radieuse, démontre une vague montante de changements mondiaux de portée énorme. J'ai mis l'accent de façon répétée sur le besoin de changer la mauvaise direction dans la gestion du monde actuellement, et j'ai aussi prévenu des conséquences terribles de tout retard à assumer cette responsabilité cruciale.

Maintenant au cours de ce précieux évènement, j'aimerai annoncer à tous les dirigeants, penseurs et toutes les nations du monde présentes pour cette rencontre et ceux qui ont faim de paix et bien être économique que la gestion économique injuste de ce monde est actuellement en fin de parcours. Cette impasse était inévitable car la logique de cette gestion imposée était opprimante.

La logique de la gestion collective du monde des affaires est basée sur de nobles aspirations qui se concentrent sur les êtres humains et la suprématie du Dieu Tout Puissant. Par conséquent, elle défie toute politique ou plan qui va à l'encontre de l'influence des nations. La victoire du bien contre le mal et l'établissement d'un système mondial juste a été promis par le Dieu Tout Puissant et ses messagers et elle a été un but partagé de tous les êtres humains de différentes sociétés et générations au cours de l'histoire. La réalisation d'un tel futur dépend de la connaissance de la création et de la croyance des fidèles.

La création d'une société mondiale est en fait l'accomplissement d'un but noble contenu dans l'établissement d'un système mondial qui sera dirigé avec la participation de toutes les nations du monde à tous les processus de décisions majeures tiré de la source sans équivoque de ce but sublime.

Les capacités scientifiques et techniques de même que la technologie de communication ont crée une compréhension commune et largement répandue de la société mondiale et fourni le terrain nécessaire pour un système commun. Maintenant, cela dépend des intellectuels, des penseurs et de ceux qui définissent les politiques dans le monde de mener à bien cette responsabilité historique en ayant une croyance ferme dans cette source sans équivoque.

Je veux aussi mettre l'accent sur le fait que le libéralisme occidental et le capitalisme touchent à sa fin car il n'a pas su percevoir la vérité du monde et des humains qui s'y trouvent.

Il a imposé ses propres objectifs et directions aux êtres humains. Il n'y a aucun respect pour les valeurs humaines et divines, la justice, la liberté, l'amour et la fraternité, et il a basé la vie sur la compétition intense, pour sécuriser à la fois l'intérêt matériel et celui des biens.

Maintenant nous devons apprendre du passé en prenant l'initiative d'efforts collectifs pour affronter les défis actuels,, et en lien avec cela, et comme remarque pour conclure, j'espère attirer votre aimable attention sur deux problèmes importants :

Premièrement, c'est tout à fait possible d'améliorer la situation actuelle dans le monde. Cependant, on doit noter que cela ne peut se faire qu'avec la coopération de tous les pays pour tirer le maximum de toutes les capacités et ressources existantes dans le monde. La raison de ma participation à cette conférence c'est que j'ai la conviction de l'importance de ces problèmes de même que notre responsabilité commune pour défendre les droits des nations vis à vis du phénomène sinistre du racisme, et c'est d'être avec vous, les penseurs du monde.

Deuxièmement, en tenant compte de l'efficacité des systèmes internationaux actuels politiques, économiques et sécuritaires, il est nécessaire de se concentrer sur les valeurs divines et humaines en se référant à la vraie définition des êtres humains basée sur la justice et le respect des droits de tous les peuples dans toutes les parties du monde, et en reconnaissant les maux du passé dans la gestion dominante passée du monde, et il est nécessaire de prendre des mesures collectives pour reformer les structures existantes.

Pour respecter cela, il est d' importance cruciale de reformer rapidement la structure du Conseil de Sécurité, dont l'élimination du droit de véto discriminatoire et de changer les systèmes financier et monétaire mondiaux actuels.

C'est évident que le manque de compréhension de l'urgence du changement cela équivaut à alourdir les coûts du délai.

Chers amis, attention, aller dans la direction de la justice et de la dignité humaine c'est comme suivre un courant rapide dans le courant d'une rivière. N'oublions pas l'essence de l'amour et de l'affection. Le futur promis aux êtres humains est un immense atout qui peut servir nos buts pour construire un nouveau monde.

Pour faire du monde un endroit meilleur plein d'amour et de bienfaits, un monde sans pauvreté et haine, fusionnant les bénédictions croissantes du Dieu Tout Puissant et la gestion juste de l'être humain parfait, joignons tous nos mains dans l'amitié et l'accomplissement d'un tel nouveau monde.

Je vous remercie Mr le Président, Secrétaire Général et tous les honorables participants pour avoir eu la patience de m'écouter. Merci beaucoup.

HN/AR/SME/MMA www.presstv.ir








Version anglaise du discours en Persan

Mon, 20 Apr 2009 22:20:10 GMT


The following is the speech of the Iranian President Mahmoud Ahmadinejad at the Durban Review Conference on racism in Geneva on April 20.

Mr. Chairman, honorable secretary general of the United Nations, honorable United Nations high commissioner for human rights, Ladies and gentleman:

We have gathered in the follow-up to the Durban conference against racism and racial discrimination to work out practical mechanisms for our holy and humanitarian campaigns.

Over the last centuries, humanity has gone through great sufferings and pains. In the Medieval Ages, thinkers and scientists were sentenced to death. It was then followed by a period of slavery and slave trade. Innocent people were taken captive in their millions and separated from their families and loved ones to be taken to Europe and America under the worst conditions. A dark period that also experienced occupation, lootings and massacres of innocent people.

Many years passed by before nations rose up and fought for their liberty and freedom and they paid a high price for it. They lost millions of lives to expel the occupiers and establish independent and national governments. However, it did not take long before power grabbers imposed two wars in Europe which also plagued a part of Asia and Africa. Those horrific wars claimed about a hundred million lives and left behind massive devastation. Had lessons been learnt from the occupations, horrors and crimes of those wars, there would have been a ray of hope for the future.

The victorious powers called themselves the conquerors of the world while ignoring or down treading upon rights of other nations by the imposition of oppressive laws and international arrangements.

Ladies and gentlemen, let us take a look at the UN Security Council which is one of the legacies of World War I and World War II. What was the logic behind their granting themselves the veto right? How can such logic comply with humanitarian or spiritual values? Would it not be inconformity with the recognized principles of justice, equality before the law, love and human dignity? Would it not be discrimination, injustice, violations of human rights or humiliation of the majority of nations and countries?

The council is the highest decision-making world body for safeguarding international peace and security. How can we expect the realization of justice and peace when discrimination is legalized and the origin of the law is dominated by coercion and force rather than by justice and the rights?

Coercion and arrogance is the origin of oppression and wars. Although today many proponents of racism condemn racial discrimination in their words and their slogans, a number of powerful countries have been authorized to decide for other nations based on their own interests and at their own discretion and they can easily violate all laws and humanitarian values as they have done so.

Following World War II, they resorted to military aggression to make an entire nation homeless under the pretext of Jewish suffering and they sent migrants from Europe, the United States and other parts of the world in order to establish a totally racist government in occupied Palestine. And, in fact, in compensation for the dire consequences of racism in Europe, they helped bring to power the most cruel and repressive racist regime in Palestine.

The Security Council helped stabilize the occupying regime and supported it in the past 60 years giving them a free hand to commit all sorts of atrocities. It is all the more regrettable that a number of Western governments and the United States have committed themselves to defending those racist perpetrators of genocide while the awakened-conscience and free-minded people of the world condemn aggression, brutalities and the bombardment of civilians in Gaza. The supporters of Israel have always been either supportive or silent against the crimes.

Dear friends, distinguished delegates, ladies and gentlemen. What are the root causes of the US attacks against Iraq or the invasion of Afghanistan?

Was the motive behind the invasion of Iraq anything other than the arrogance of the then US administration and the mounting pressures on the part of the possessors of wealth and power to expand their sphere of influence seeking the interests of giant arms manufacturing companies affecting a noble culture with thousands of years of historical background, eliminating the potential and practical threats of Muslim countries against the Zionist regime or to control and plunder the energy resources of the Iraqi people?

Why, indeed, almost a million people were killed and injured and a few more millions were displaced? Why, indeed, the Iraqi people have suffered enormous losses amounting to hundreds of billions of dollars? And why was billions of dollars imposed on the American people as the result of these military actions? Was not the military action against Iraq planned by the Zionists and their allies in the then US administration in complicity with the arms manufacturing countries and the possessors of wealth? Did the invasion of Afghanistan restore peace, security and economic wellbeing in the country?

The United States and its allies not only have failed to contain the production of drugs in Afghanistan, but the cultivation of narcotics has multiplied in the course of their presence. The basic question is that what was the responsibility and the job of the then US administration and its allies?

Did they represent the countries of the world? Have they been mandated by them? Have they been authorized by the people of the world to interfere in all parts of the globe, of course mostly in our region? Are not these measures a clear example of egocentrism, racism, discrimination or infringement upon the dignity and independence of nations?

Ladies and gentlemen, who is responsible for the current global economic crisis? Where did the crisis start from? From Africa, Asia or from the United States in the first place then spreading across Europe and their allies?

For a long time, they imposed inequitable economic regulations by their political power on the international economy. They imposed a financial and monetary system without a proper international oversight mechanism on nations and governments that played no role in repressive trends or policies. They have not even allowed their people to oversea or monitor their financial policies. They introduced all laws and regulations in defiance of all moral values only to protect the interests of the possessors of wealth and power.

They further presented a definition for market economy and competition that denied many of the economic opportunities that could be available to other countries of the world. They even transferred their problems to others while the waves of crisis lashed back plaguing their economies with thousands of billions of dollars in budget deficit. And today, they are injecting hundreds of billions of dollars of cash from the pockets of their own people and other nations into the failing banks, companies and financial institutions making the situation more and more complicated for their economy and their people. They are simply thinking about maintaining power and wealth. They could not care any less about the people of the world and even their own people.

Mr. President, Ladies and gentlemen, Racism is rooted in the lack of knowledge concerning the root of human existence as the selected creature of God. It is also the product of his deviation from the true path of human life and the obligations of mankind in the world of creation, failing to consciously worship God, not being able to think about the philosophy of life or the path to perfection that are the main ingredients of divine and humanitarian values which have restricted the horizon of human outlook making transient and limited interests, the yardstick for his action. That is why evil's power took shape and expanded its realm of power while depriving others from enjoying equitable and just opportunities of development.

The result has been the making of an unbridled racism that is posing the most serious threats against international peace and has hindered the way for building peaceful coexistence in the entire world. Undoubtedly, racism is the symbol of ignorance which has deep roots in history and it is, indeed, the sign of frustration in the development of human society.

It is, therefore, crucially important to trace the manifestations of racism in situations or in societies where ignorance or lack of knowledge prevails. This increasing general awareness and understanding towards the philosophy of human existence is the principle struggle against such manifestations, and reveals the truth that human kind centers on the creation of the universe and the key to solving the problem of racism is a return to spiritual and moral values and finally the inclination to worship God Almighty.

The international community must initiate collective moves to raise awareness in afflicted societies where ignorance of racism still prevails so as to bring to a halt the spread of these malicious manifestations.

Dear Friends, today, the human community is facing a kind of racism which has tarnished the image of humanity in the beginning of the third millennium.

World Zionism personifies racism that falsely resorts to religions and abuses religious sentiments to hide its hatred and ugly face. However, it is of great importance to bring into focus the political goals of some of the world powers and those who control huge economic resources and interests in the world. They mobilize all the resources including their economic and political influence and world media to render support in vain to the Zionist regime and to maliciously diminish the indignity and disgrace of this regime.

This is not simply a question of ignorance and one cannot conclude these ugly phenomena through consular campaigns. Efforts must be made to put an end to the abuse by Zionists and their political and international supporters and in respect with the will and aspirations of nations. Governments must be encouraged and supported in their fights aimed at eradicating this barbaric racism and to move towards reform in current international mechanisms.

There is no doubt that you are all aware of the conspiracies of some powers and Zionist circles against the goals and objectives of this conference. Unfortunately, there have been literatures and statements in support of Zionists and their crimes. And it is the responsibility of honorable representatives of nations to disclose these campaigns which run counter to humanitarian values and principles.

It should be recognized that boycotting such a session as an outstanding international capacity is a true indication of supporting the blatant example of racism. In defending human rights, it is primarily important to defend the rights of all nations to participate equally in all important international decision making processes without the influence of certain world powers.

And secondly, it is necessary to restructure the existing international organizations and their respective arrangements. Therefore this conference is a testing ground and the world public opinion today and tomorrow will judge our decisions and our actions.

Mr. President, Ladies and Gentlemen, the world is going through rapid fundamental changes. Power relations have become weak and fragile. The sound of cracks in the pillars of world systems can now be heard. Major political and economic structures are on the brink of collapse. Political and security crises are on the rise. The worsening crisis in the world economy for which there can be seen no bright prospect, demonstrates the rising tide of far-reaching global changes. I have repeatedly emphasized the need to change the wrong direction through which the world is being managed today and I have also warned of the dire consequences of any delay in this crucial responsibility.

Now in this valuable event, I would like to announce to all leaders, thinkers and to all nations of the world present in this meeting and those who have a hunger for peace and economic well-being that the unjust economic management of the world is now at the end of the road. This deadlock was inevitable since the logic of this imposed management was oppressive.

The logic of collective management of world affairs is based on noble aspirations which centers on human beings and the supremacy of the almighty God. Therefore it defies any policy or plan which goes against the influence of nations. The victory of right over wrong and the establishment of a just world system has been promised by the Almighty God and his messengers and it has been a shared goal of all human beings from different societies and generations in the course of history. Realization of such a future depends on the knowledge of creation and the belief of the faithful.

The making of a global society is in fact the accomplishment of a noble goal held in the establishment of a common global system that will be run with the participation of all nations of the world in all major decision making processes and the definite root to this sublime goal.

Scientific and technical capacities as well as communication technology have created a common and widespread understanding of the world society and has provided the necessary ground for a common system. Now it is upon all intellectuals, thinkers and policy makers in the world to carry out their historical responsibility with a firm belief in this definite root.

I also want to lay emphasis on the fact that Western liberalism and capitalism has reached its end since it has failed to perceive the truth of the world and humans as they are.

It has imposed its own goals and directions on human beings. There is no regard for human and divine values, justice, freedom, love and brotherhood and it has based living on intense competition, securing individual and cooperative material interest.

Now we must learn from the past by initiating collective efforts in dealing with present challenges and in this connection, and as a closing remark, I wish to draw your kind attention to two important issues:

Firstly, it is absolutely possible to improve the existing situation in the world. However it must be noted that this could be only achieved through the cooperation of all countries in order to get the best out of the existing capacities and resources in the world. My participation in this conference is because of my conviction to these important issues as well as to our common responsibility of defending the rights of nations vis-Ã -vis the sinister phenomena of racism and being with you, the thinkers of the world.

Secondly, mindful of the inefficiency of the current international political, economic and security systems, it is necessary to focus on divine and humanitarian values by referring to the true definition of human beings based upon justice and respect for the rights of all people in all parts of the world and by acknowledging the past wrong doings in the past dominant management of the world, and to undertake collective measures to reform the existing structures.

In this respect, it is crucially important to rapidly reform the structure of the Security Council, including the elimination of the discriminatory veto right and to change the current world financial and monetary systems.

It is evident that lack of understanding of the urgency for change is equivalent to the much heavier costs of delay.

Dear Friends, beware that to move in the direction of justice and human dignity is like a rapid flow in the current of a river. Let us not forget the essence of love and affection. The promised future of human beings is a great asset that may serve our purposes in keeping together to build a new world.

In order to make the world a better place full of love and blessings, a world devoid of poverty and hatred, merging the increasing blessings of God Almighty and the righteous managing of the perfect human being, let us all join hands in friendship in the fulfillment of such a new world.

I thank you Mr. President, Secretary General and all distinguished participants for having the patience to listen to me. Thank you very much.

HN/AR/SME/MMA www.presstv.ir

Mardi 21 Avril 2009
Introduction traduction Mireille Delamarre

Dans la même rubrique :
1 2 3

Iran