information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
Anti Sionisme

Dernières Trouvailles Devastatrices Des Sionistes - Information sur La Création du Reseau International Juif Antisioniste

Décidement, les Sionistes ne manquent pas d'imagination lorsqu'il s'agit de commettre des crimes de guerre contre la population civile palestinienne de la Bande de Gaza. Israël ne doit pas être autorisé à désensibiliser la conscience du monde comme l'Allemagne l'a fait il y a 60 ans.



Dernières Trouvailles Devastatrices Des Sionistes - Information Sur La Création du Reseau International Juif Antisioniste

Les SS (Soldats Sionistes) En Action
Les SS (Soldats Sionistes) En Action
Bande de Gaza : En représailles aux tirs de roquettes, les Sionistes veulent détruire les villages palestiniens

Non comptant d'avoir transformé la Bande de Gaza en un vaste camp de concentration, les dirigeants Sionistes projettent de détruire les villages palestiniens en représailles aux tirs de roquettes.

Après des tirs de roquettes sur le Sud d' Israël en réponse à une attaque israélienne dans le Sud de la Bande de Gaza qui a fait six morts palestiniens et six blessés parmi les SS (Soldats Sionistes) , le cabinet ministériel israélien s'est réuni mardi pour discuter d'une nouvelle stratégie utilisant des tirs d'artillerie lourde en représailles.

Une proposition conjointe faite par le ministre de la justice, Daniel Friedmann, et le vice premier ministre, Haim Ramon, propose que l'armée israélienne donne l'ordre aux villageois palestiniens d'évacuer leurs villages après des tirs de roquettes provenant du voisinage de ces villages, et ensuite l'armée israélienne raserait ces villages en les bombardant massivement par des tirs d'artillerie lourde.

Bande de Gaza : les Sionistes interdisent l'importation de vêtements et de chaussures

Israël a supprimé de la liste des biens de consommation pouvant entrer dans la Bande de Gaza les vêtements et les chaussures, "car ils pourraient être utilisés pour produire des uniformes militaires" selon Ali al-Hayek, à la tête de la fédération des industries palestiniennes. " La nouvelle décision d'interdire les vêtements et les chaussures ne fait qu'accroître le manque de vêtements chauds d'hiver et complique la situation à l'approche du Greater Bairam" une fête qui tombe en Décembre et pour laquelle les Palestiniens achètent des vêtements pour leurs enfants.

Tout ceci vient s'ajouter aux mesures de punitions collectives déjà en place depuis 2006 après que le Hamas ait remporté les élections législatives palestiniennes. Parmi elles : bouclage total de la Bande de Gaza, enfermement des Palestiniens, refus de laisser les malades sortir se faire soigner à l'extérieur faute de disposer à Gaza des équipements médicaux adéquats parce que considérés comme pouvant avoir un double emploi ( fabrication d'armes) ce qui a déjà coûter la vie à plusieurs centaines de Palestiniens dont des nouveaux nés, rationnement drastiques des médicaments, de la nourriture, du gaz et de l'électricité, de l'essence...

Pour affronter cette pénurie, des Palestiniens risquent leur vie tous les jours à creuser des tunnels le long de la frontière avec l'Egypte - qui, tout comme l'UE, les US et d'autres nations est complice des crimes sionistes - et y acheminer les biens de première nécessité pour que la population gazaouite puisse survivre. 29 jeunes palestiniens ont péri ces derniers temps en faisant passer ces biens via les tunnels. Ce blocus rappelle celui organisé par les Nazis Allemands contre le Ghetto de Varsovie où les juifs durent aussi faire passer en fraude nourriture et médicaments via des réseaux souterrains.

Décidement, les Sionistes ne manquent pas d'imagination lorsqu'il s'agit de commettre des crimes de guerre, et la "communauté internationale" se tait comme par le passé.

Les tendances fascistes de plus en plus prégnantes dans la société israélienne.

Ce qui rend cela possible c'est non seulement le silence complice de la communauté internationale mais c'est aussi l'état d'esprit qui s'est développé en Israël, imprégné de haine, de malfaisance, de brutalité voire tout simplement de racisme à l'encontre des Arabes en général et des Palestiniens plus particulièrement. Ces tendances fascistes visent également les citoyens israéliens d'origine palestinienne qui sont de plus en plus fréquement victimes de pogroms comme cela a été le cas récemment dans la ville mixte de St Jean d'Acre sur la côte méditerranéenne où des bandes de fascistes sionistes se sont déchaînés contre les biens des habitants arabes palestiniens, attaquant même physiquement certains d'entre eux. L'échec, où peut être même la volonté du gouvernement israélien de ne rien faire pour mettre fin au harassement rampant contre les citoyens arabes israéliens conduit inévitablement à ce genre de pogrom qu'on peut comparer à l'absence de volonté des autorités allemandes de combattre la vague de haine ayant deferlé sur l'Allemagne à la veille de la Deuxième Guerre Mondiale, dont la plus connue est la "Nuit de Cristal".

On peut également s'interroger sur le système éducatif et culturel qui produit de telles attitudes et slogans du genre " un juif est le fils d'un roi, un arabe est le fils d'un chien" qu'on peut entendre répété par les extrémistes sionistes et pas seulement ceux des colonies. Rien à voir avec une culture juive et un bagage culturel juif, religieux et/ou laîque, puisant ses sources dans le véritable Judaisme galvaudé et partiellement détruit par les hérétiques sionistes.

Tout ceci fait écho aux propos tenus récemment par des officiers de l'armée sioniste avertissant qu'en cas de conflit ils anéantiraient des villages entiers au Liban. L'un d'eux a affirmé qu'il y aurait " un grand nombre de dommages collatéraux" ( euphémisme pour morts civils) tandis qu'un autre a affirmé qu'Israël aurait recours au "scénario de Dresde", une ville d'Allemagne complètement rasée à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale par l'aviation anglo américaine comme punition collective, destruction ayant provoqué la mort de milliers de civils allemands.

Il y a peu, un Sioniste d'extrème droite a dit qu'il recommanderait au gouvernement de construire un système de transport d'eau différent pour les non juifs pour pouvoir ajouter des produits chimiques dans l'eau dans le but de rendre stérile les Arabes et ainsi réduire leur taux de natalité. Les Sionistes considèrent la démographie palestinienne comme une "bombe à retardement", et ils font tout pour harasser les Palestiniens et les obliger à partir.

Certains pourraient penser que ce sont là des cas extrèmes , des "brebis galeuses" au sein d'une société qui se veut et se définit comme démocratique.

Ce n'est pas le cas.

La société israélienne actuellement s'oriente vers le fascisme. Les pogroms quasi quotidiens organisés par les colons contre les Palestiniens de même que la récente tentative d'assassinat d'un professeur de sciences politiques et historien israélien pourtant sioniste, Zeev Sternhell, qui a documenté le fascisme européen, a appelé à mettre fin à l'occupation, et s'est récemment opposé au blocus imposé par Israël à la bande de Gaza, jugeant cette mesure "immorale et inefficace" , augure mal du virage pris par la société israélienne. S'il fut un temps ou ces comportements racistes ont pu être dénoncés par certains politiciens européens et américains, aujourd'hui les voix se font rares pour le faire, parce que nombre d'entre elles craignent l'accusaton d'anti sémitisme brandit par les groupes de pression sionistes. Ces pressions ont corrompu le discours politique nord américain et européen à un tel point que les Palestiniens ne peuvent plus compter sur ce soutien politique pour se defendre des tendances génocidaires sionistes à leur encontre.

Israël ne doit pas être autorisé à désensibiliser la conscience du monde comme l'Allemagne l'a fait il y a 60 ans.

C'est aux citoyens de s'atteler à la dure tâche de construire un mouvement mondial anti sioniste efficace pour dénoncer le colonialisme sioniste fasciste rampant à l'oeuvre en Palestine.

Information complémentaire

Création du Reseau International Juif Antisioniste. Une initiative initiée à San Francisco, Londres et tout récemment Paris, la création du réseau international juif antisioniste IJAN (International Jewish Anti Zionist Network) dont la Charte est en pièce jointe.

Table ronde Paris pour le lancement de la branche Paris

Suite au lancement du réseau international juif antisioniste IJAN (International Jewish Anti Zionist Network) à San Francisco et à Londres, nous vous annonçons sa formation à Paris.

Une table ronde aura lieu à cette occasion le mercredi 26 novembre à 19H
Au CICP, Centre International de Culture Populaire
21 ter rue Voltaire 75011 Paris (M° Boulets Montreuil)

Ont déjà donné leur accord pour intervenir:

• Youssef Boussouma, historien et représentant du MIR
• Layla Damiri, étudiante franco-palestinienne, présidente de la GUPS en 2006
• Manuel Salamanca, de la coordination populaire colombienne a Paris
• Rola Ezzedine, franco-libanaise, militante de la LCR et étudiante en Histoire du Monde Arabe
• Bahija Ouezini de la FTCR et de Citoyennes des Deux rives
• Florent Schaeffer membre du Cedetim, qui a travaillé dans une ONG pendant deux ans à Ramallah
• Tarek Kawtari du FSQP, Forum Social des Quartiers Populaires, et du MIB, Mouvement de l'Immigration et des Banlieues

Nous souhaitons que les intervenants s'expriment sur notre Charte (voir document ci-joint), qu'ils donnent leur point de vue sur le Sionisme et sur la manière dont ils intègrent la problématique du sionisme dans leurs activités militantes.

Daniel Levyne, d'IJAN et de l’UJFP, apportera un éclairage sur l'opposition de Juifs religieux au Sionisme.

Nos échanges porteront sur le rôle central du Sionisme dans les rapports de domination à l'échelle mondiale, sur sa nature coloniale et raciste incarnée dans la politique du nettoyage ethnique prolongé du peuple palestinien.

Nous examinerons les moyens de nous engager plus résolument contre l’apartheid dans nos luttes au quotidien et de promouvoir la campagne « Boycott Désinvestissement et Sanctions » pour isoler l'État d'apartheid d’Israël comme a été isolée l’Afrique du Sud de l'apartheid.

Restauration (sandwiches, thé à la menthe et pâtisseries orientales) proposée par l'association Joie des Enfants des Camps au profit des activités avec les enfants du camp de réfugiés palestiniens de Borj al Shamali (sud Liban). http://www.myspace.com/joieenfantsdescamps.

courriel : europe@ijsn.net


charte_du_reseau_international_juif_anti_sioniste.rtf charte du reseau international juif anti sioniste.rtf  (24.23 Ko)


Mardi 11 Novembre 2008
Myriam Abraham

Dans la même rubrique :
1 2 3

Mossad Cia et Cie | Boycott Israel | Collaborateurs Des Sionistes | Anti Sionisme | Collaboration Au Sionisme Archives