information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
Propagande

Cyber Alerte : Israël Deploie Une Cyber Equipe Pour Répandre Sa Propagande "Positive"

Explication et Appel à mobilisation massive de vos cyber forces pour contrer la propagande sioniste. Toute opinion favorable à Israël doit engendrer des réponses critiques massives accusant le régime sioniste de colonialisme, crime de guerre et contre l'humanité, photos et vidéos à l'appui. Nous avons pour nous la Vérité, la Justice mais aussi le nombre pour noyer cette propagande nauséabonde.



Cyber Alerte : Israël Deploie Une Cyber Equipe Pour Répandre Sa Propagande "Positive"

Israël Deploie Une Cyber Equipe Pour Répandre Sa Propagande Positive

Le soutien passionnel pour Israël qui s'est exprimé dans des talk back sur des sites web, des forums de discussion, des blogs, sur Twitter et sur Facebook ne sont peut être pas ce qu'ils paraissent être.

On rapporte que le ministère des affaires étrangères israélien a établi une équipe spéciale de salariés dont le boulot c'est de surfer sur internet 24 heures sur 24 pour répandre des nouvelles positives concernant Israël.

Des jeunes israéliens accros d'internet, principalement des jeunes diplômés et des soldats démobilisés qui maîtrisent certaines langues sont recrutés pour poser comme surfers ordinaires tandis qu'ils répandent le point de vue gouvernemental sur le conflit au Moyen Orient.

" Quelque soit sa fonction, l'internet est un thêatre pour le conflit israélo palestinien, et nous devons être actif dans ce thêatre, sinon nous allons perdre ( la guerre de l'info ndlt) " a dit Ilan Shturman responsable du projet.

L'existence d'une "équipe de guerre internet" a été révélée quand son financement a été inclus dans le budget du ministère des affaires étrangères de cette année. Environ 150 000 $ ont été mis de côté pour la dernière étape de développement du projet avec une augmentation de financement prévu pour l'an prochain.

L'équipe sera placée sous l'autorité d'un grand département qui s'occupe de ce que les Israéliens appellent la Hasbara traduit officiellement par "explication publique" mais qui veut dire habituellement propagande. Cela implique non seulement les activités de relations publiques du gouvernement mais aussi des accords secrets que le ministère a passé avec toute une batterie d'organisations privées, et des initiatives qui font la promotion de l' image d'Israël dans les documents papier, à la TV* et en ligne.

Dans une interview publiée ce mois ci dans le Calcalist, un journal d'affaires israélien, Mr Shturman, vice directeur du département de la Hasbara (Propagande) au ministère, a admis que son équipe travaillera clandestinement.

" Nos gens ne vont pas dire "Hello" j'appartiens au département de la Hasbara ( Propagande) du ministère des affaires étrangères israélien et je veux vous dire ce qui suit, de même qu'ils ne vont pas s'identifier comme étant Israéliens" a-t-il dit. " Ils parleront comme des surfers du net et en tant que citoyens, et écriront des réponses qui se présenteront comme personnelles mais seront basées sur une liste de messages préparés que le ministère des affaires étrangères a développé".

Rona Kuperboim, une chroniqueuse d'Ynet (site du quotidien israélien Yedihot Aharonot), le site web d'informations le plus populaire en Israël, a dénoncé cette initiative en disant que cela montre qu'Israël est devenu un "état pratiquant la police de la pensée".

Elle a ajouté que "de bonnes relations publiques PR, ne peuvent embellir la réalité dans les territoires occupés. Des enfants sont tués, des maisons bombardées et des familles sont affamées".

Plusieurs commentateurs de son article ont demandé comment ils pouvaient présenter leur candidature pour faire partie de l'équipe du ministère des affaires étrangères.

Le projet formalise des pratiques de relations publiques du ministère développées spécifiquement lors de l'attaque d'Israël contre Gaza en Décembre et Janvier.

"Lors de l' Opération Plomb Durci, nous avons fait appel aux communautés juives à l'étranger et avec leur aide nous y avons recruté quelques milliers de volontaires, rejoints par des volontaires israéliens" a dit Mr Shturman.

"Nous leurs avons fourni de l;'information de base et du matériel de Hasbara/Propagande, et nous les avons envoyé pour qu'ils présentent le point de vue israélien sur des sites web d'informations et dans des sondages sur internet."

L'armée israélienne a également l'un des sites les plus populaires sur le site de partage de vidéos YouTube, et télécharge régulièrement des clips, bien qu'il ait été critiqué par des groupes de défense des droits de l'homme pour tromper ceux qui les regardent quand à la nature de ce qui est montré dans ces vidéos.

Mr Shturman a dit que durant la guerre le ministère avait concentré ses activités sur les sites internet européens où les audiences étaient les plus hostiles à Israël. Il a ajouté qu'en haut de sa liste des sites internet ciblés pour son nouveau projet il y aurait la BBC Online et des sites internet en arabe.

Elon Gilad, qui dirige l'équipe internet, a dit à Calcalist que de nombreuses personnes avaient contacté le ministère offrant leur service lors de l'attaque contre Gaza. " Des personnes ont simplement demander des informations et ensuite nous avons vu que l'information avait été distribuée partout sur internet."

Il a suggéré qu'il y avait eu une coopération très étendue du gouvernement avec le ministère pour l'absorption fournissant les coordonnées de centaines d'immigrants récemment arrivés en Israël, qui ont écrit du matériel pro Israël pour des sites internet dans leurs langues d'origine.

On attend de la nouvelle équipe qu'elle augmente la coordination rapprochée du ministère avec un groupe de défense privé, giyus.org ( Give Israël Your United Support). Environ 50 000 activistes on paraît-il téléchargé un programme appelé Mégaphone qui envoie une alerte à leurs ordinateurs quand un article critiquant Israël est publié. Ils sont alors supposés bombarder le site avec des commentaires soutenant Israël.

Nasser Rego d'Ilam, un groupe basé à Nazareth qui surveille les médias israéliens, a dit que des organisations arabes en Israël faisaient partie de celles régulièrement ciblées par des groupes de Hasbara/Propagande pour " assassinat caractérisé". Il s'est inquiété du fait que cette nouvelle équipe essaierait de faire en sorte que ce travail apparaisse plus professionnel et plus convaincant.

"Si ces personnes dénaturent leur propre identité, on peut deviner qu'ils ne se soucieront pas de dénaturer les groupes et individus sur lesquels ils écriront. Leur but c'est clair c'est de discréditer ceux qui défendent les droits de l'homme et la justice pour les Palestiniens".

Quand Le National a appelé le ministère des affaires étrangères, Yigal Palmor, un porte parole, a nié l'existence de cette équipe internet tout en admettant que des responsables renforçaient l'exploitation des nouveaux médias.

Il a refusé de dire quels étaient les commentaires de Mr Shturman ou Mr Gilad qui avaient été mal interprétés par les médias en hébreu, et a dit que le ministère ne prendrait pas de sanction contre ces informations.

Israël a développé une approche de plus en plus sophistiquée des nouveaux médias depuis le lancement de la campagne de 2005 pour la "Marque Israël".

Des responsables ont été persuadés par une étude de marché qu'Israël devrait mettre en avant les bonnes informations sur les succès en affaires, et les découvertes scientifiques et médicales impliquant des Israéliens.

Mr Shturman a dit que son personnel chercherait à utiliser les sites internet pour "améliorer l'image d'Israël comme état développé qui contribue à la qualité de l'environnement et à l'humanité".

David Saranga, chef des relations publiques au consulat général d'Israël à New York qui a conduit le mouvement pour pousser à des messages plus percutants sur Israël a affirmé la semaine dernière qu'Israël avait un désaventage vis à vis des pro Palestiniens.

Il a écrit sur Ynet : " contrairement au monde musulman qui a des centaines de millions de supporters qui ont adopté la narration palestinienne pour accuser Israël, le monde juif ne comprend que 13 millions" (dont un nombre non négligeable d'anti sionistes qu'il faut déduire de ces 13 millions ndlt).

Israel est particulièrement inquiet du fait que le soutien à sa cause est en déclin parmi les plus jeunes générations en Europe et aux Etats Unis.

En 2007, il a été révélé que le ministère des affaires étrangères était derrière une série de prises de vue publiées dans le magazine US pour hommes Maxim, montrant des soldates israéliennes en bikini.

Jonathan Cook correspondant étranger 21/07/09 - Nazareth Israël - Copyright Abu Dhabi Media Company PJSC
jcook@thenational.ae

Lire Ses Articles En Anglais Sur Son Site Internet



* TV : La chaîne TV franco allemande ARTE - surtout depuis l'arrivée de SarkoSioniste au pouvoir - est devenue une vitrine du Sionisme à travers de nombreux documentaires. Pratiquement pas une semaine ne se passe sans qu'il n'y ait de programmer un documentaire voire une série de documentaires en lien avec le passé, le présent d'Israël, sans parler bien sûr des inévitables films et documentaires sur le génocide des Juifs par les Nazis pendant la seconde guerre mondiale. Sur une année de programmation cela se compte en dizaines de documentaires, films, débats etc... C'est particulièrement choquant d'autant plus que toute cette propagande sioniste est financée avec l'argent des contribuables français et allemands.

Exemple concret

Rien que cette semaine passée programmation d'une série du 24 et 25/07/09 - une production: ARTE France, Carrimage 4, France 3, HB Productions, ITC-NELKA Films - de documentaires en 6 épisodes d'une durée de 46mn chacun intitulés "Revivre" retraçant "l'épopée " de la colonisation sioniste de la Palestine juste avant la création de l'état d'Israël. Ces documentaires, présentés comme une "bouleversante saga", programmés pour certains aux heures de grande audience et jouant totalement sur l'émotionnel des spectateurs, fait que la TV publique est utilisée tout simplement à des fins de propagande sioniste et financé avec l'argent des contribuables français et allemands.

SexeSoldates de l'armée sioniste dans MAXIM

Samedi 25 Juillet 2009
Traduction Myriam Abraham



Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Humour Les Folles D'Allah | Terrorisme Islamo-fascisme | International | Immigration clandestine | France XXI | Communautarisme Islamisation racialisation | Europe | Empire USioniste du Chaos | LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | COLONIALISME JUDEO SIONISTE | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | PALESTINE | FRANCE | MONDE ARABE | ASIE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2