information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
archives Droit International ONU

Cisjordanie occupée : une jeune palestinienne obligée d'accoucher au checkpoint de Qalandiya - Photos et vidéo

En violation flagrante du droit international, les femmes palestiniennes enceintes ont énormément de difficultés à se rendre à l'hôpital ou dans une clinique pour des visites pré natales ou pour accoucher. Deux femmes israéliennes ont ouvert un site pour témoigner de ces difficultés mais aussi des difficultés rencontrées au quotidien par les palestiniens pour se rendre à leur travail, à l'école, se faire soigner.



Cisjordanie occupée : une jeune palestinienne obligée d'accoucher au checkpoint de Qalandiya - Photos et vidéo

Accouchement au checkpoint de Qalandiya - Photos

Synthése du texte en anglais qui accompagne les photos.

Une jeunes palestinienne de 27 ans, Naame Mubarak Salah Adin, de la petite ville de Hizma à 5 minutes de Jerusalem était sur le point d'accoucher. Parce que palestinienne, elle n'a pu se rendre à l'hôpital le plus proche de Jérusalem et a du faire un détour accompagnée de sa mère pour rejoindre l'hôpital de Ramallah en passant par le checkpoint de Qalandiya.

Au chekpoint de Qalandiya, comme aux centaines d'autres checkpoints qui rendent la vie impossible aux palestiniens, l'arbitraire est la règle pour passer. Selon le bon vouloir d'un adolescent israélien, conscript de 18, 19 ans armé jusqu'aux dents, qui y règne en "maître", les palestinien(ne)s y attendent parfois pendant des heures sous un soleil de plomb l'été, l'hiver sous la pluie et dans le froid, sans même être assurés de pouvoir passer, subissant humiliation sur humiliation. Arrivées en taxi à un kilomètre du checkpoint devant une énorme porte en fer qui bloque le passage, Naame et sa mère ont du descendre du véhicule et continuer à pied jusqu'au checkpoint. Une femme enceinte, accompagnée d'une femme âgée...

Naame n'avait pas encore atteint le checkpoint qu'elle a commencé à ressentir les premières douleurs de l'accouchement. Incapable de continuer, elle a du s'allonger par terre et accoucher sur le béton, au milieu de la foule d'autres palestinien(ne)s. Des femmes palestiniennes l'ont immédiatement entourées créant ainsi un mur humain pour la protéger, sa mère s'est assise à côté d'elle.

Les femmes palestiniennes sont les premières victimes avec les enfants de la guerre menée par les israéliens contre le peuple palestinien. Certaines ont donné naissance à des enfants qui n'ont pas survécu parce que nés dans des conditions extrèmes.

Remarque

Tout ceci se passe dans un silence pesant, y compris le silence des femmes qui se disent défendre la cause des femmes.

Que font-elles pour les femmes palestiniennes ?

Où est leur solidarité ?



Photos et vidéo

Jenine: commémoration d'un massacre

Mardi 11 Avril 2006
Mireille Delamarre

Dans la même rubrique :

La Loi de la Jungle - 04/02/2007

1 2 3

Humour Les Folles D'Allah | Terrorisme Islamo-fascisme | International | Immigration clandestine | France XXI | Communautarisme Islamisation racialisation | Europe | Empire USioniste du Chaos | LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | COLONIALISME JUDEO SIONISTE | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | PALESTINE | FRANCE | MONDE ARABE | ASIE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2