information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
Boycott Israel

Carnage à Gaza : Un Remake De l'Holocauste



Carnage à Gaza : Un Remake De l'Holocauste
Editorial

Les victimes palestiniennes - plus de 1200 civils tués dont près de 500 enfants et 100 combattants de la Résistance Palestinienne, et plus de 5000 blessés majoritairement des civils - du carnage sioniste à Gaza à peine enterrées, la horde des propagandistes US de la Ligue Anti Diffamation et autres groupes d'adeptes du Sionisme lancent leur offensive contre les comparaisons "antisémites" entre l'extermination des Gazaouis et celle des Juifs organisée par les Allemands Nazis. Ci dessous, l'intervention du parlementaire travailliste, Sir Gérald Bernard Kaufman, enfant de rescapés juifs polonais de l'Holocauste. On est bien loin de la mièvrerie et des platitudes de la discussion au Parlement français ayant eu lieu sur le sujet en plein carnage à Gaza.

Ces propagandistes Sionistes, terroristes de la pensée, de la parole, du droit à la libre expression, ne nous ferons pas taire.

Jamais nous ne serons complices des crimes de guerre Sionistes. C'est la leçon, la plus importante, que des millions de citoyens manifestant partout dans le monde en soutien aux martyrs palestiniens de Gaza, ont tiré de l'Holocauste, à la différence de leurs dirigeants politiques dont Sarkozy, Merkel, Berlusconi... qui sont allés le weekend dernier sans aucune retenue, aucune honte - preuve que depuis le début ils sont tous complices - faire ripaille avec le criminel de guerre en chef Sioniste, Ehud Olmert. Les médias Sionistes ont interprété cela comme le signe de leur soutien au carnage de Gaza, car effectivement aucun d'entre eux n'a publiquement condamné les massacres de civils Palestiniens, tous s'empressant de féliciter l'occupant et colonisateur pour sa décision unilatérale de cessez le feu, et d'offrir leurs bons et loyaux services militaires pour rendre plus efficace le bouclage de la Bande de Gaza et l'écrasement de la Résistance Palestinienne.

Ci dessous le texte complet (traduction et texte original en anglais) du discours du membre travailliste du Parlement britannique et ancien ministre du gouvernement, Sir Gerald Bernard Kaufman, prononcé lors du débat sur Gaza qui a eu lieu le 15 janvier 2009 à la Chambre des Communes.



Carnage A Gaza: Un Remake De L'Holocauste

J'ai été élevé comme un Juif orthodoxe et un Sioniste. Sur l'étagère de notre cuisine, il y avait une boîte en fer pour le Jewish National Fund (Fond National Juif) où nous mettions des pièces pour aider les pionniers à construire une présence juive en Palestine. Je suis allé pour la première fois en Israël en 1961, et depuis j'y suis allé un nombre incalculable de fois. J'avais de la famille en Israël et des amis en Israël.L'un d'entre eux a combattu durant les guerres de 1956, 1967, et 1973, et a été blessé lors de deux d'entre elles. L'épingle de cravate que je porte est faite d'une décoration militaire qu'il a reçue et qu'il m'a offerte. J'ai connu la plupart des premiers ministres d'Israël, en commençant par le père fondateur le Premier Ministre David Ben Gourion. Golda Meir était mon amie, de même qu'Ygal Allon, vice premier ministre, qui, comme général, s'est emparé du Negev pour Israël lors de la guerre d'indépendance de 1948.

Mes parents sont arrivés en Grande Bretagne comme réfugiés de Pologne. La plupart des membres de leurs familles ont par la suite été assassinés par les Nazis pendant l'Holocauste. Ma grand mère était malade alitée quand les Nazis son venus dans la ville où elle habitait, Staszow. Un soldat allemand l'a tuée dans son lit. Ma grand mère n'est pas morte pour couvrir les assassinats de grands mères palestiniennes à Gaza par les soldats israéliens. L'actuel gouvernement israélien exploite impitoyablement et cyniquement la culpabilité continuelle des Gentiles (Non Juifs) à cause du massacre des Juifs pendant l'Holocauste comme justification pour leurs assassinats de Palestiniens. Cela signifie que la vie juive est précieuse mais que les vies des Palestiniens ne comptent pas.

Sur Sky News il y a quelques jours, on a demandé à la porte parole de l'armée israélienne, le Major Leibovich, si les tueries israéliennes, à ce moment là de 800 Palestiniens - le total actuellement est de 1000 (depuis il a grimpé à 1300 et continuera puisque des corps ensevelis sous les gravas sont retrouvés tous les jours ndlt ). Elle a répliqué que "500 d'entre eux étaient des militants". C'était la réponse d'une Nazie. Je suppose que les Juifs combattant pour sauver leurs vies dans le Ghetto de Varsovie auraient pu être qualifiés de militants.

La ministre des affaires étrangères israélienne, Tzipi Livni, affirme que son gouvernement n'aura rien à voir avec le Hamas, parce que ce sont des terroristes. Le père de Tzipi livni, Eitan Livni, était un officier, chef des opérations du groupe terroriste, Irgoun Zvai Leumi, qui a organisé l'attentat contre l'hôtel King David à Jerusalem qui a fait 91 victimes dont 4 juifs.

Israël est né du terrorisme Juif, les terroristes Juifs ont pendu deux sergeants britanniques et ont bourré leurs cors d'explosifs. L'Irgun, ensemble avec le gang terroriste Stern, a massacré 254 Palestiniens en 1948 dans le village de Deir Yassin. Aujourd'hui, l'actuel gouvernement israélien montre qu'il serait prêt, dans des circonstances acceptables pour eux, à négocier avec le Président Palestinien Abbas du Fatah. C'est trop tard pour cela. Ils auraient pu négocier avec le dirigeant précédent du Fatah, Yasser Arafat, qui était un de mes amis. Au lieu de cela, ils l'ont assiègé dans un bunker à Ramallah, où je lui ai rendu visite. A cause de la chute du Fatah depuis la mort d'Arafat, le Hamas a gagné les élections palestiniennes en 2006. Le Hamas est une organisation profondément inquiétante, mais elle a été démocratiquement élue, et c'est la réalite de terrain. Le boycott du Hamas, inclus par notre gouvernement, a été une grave erreur, suivie de conséquences horribles.

Le fabuleux ministre des affaires étrangères israélien, Abba Eban, avec qui j'ai fait campagne pour la paix dans de nombreuses tribunes, a dit : " vous faites la paix en parlant avec vos ennemis"

Quelque soit le nombre de Palestiniens que les Israéliens assassinent à Gaza, ils ne peuvent pas résoudre ce problème existentiel en utilisant des moyens militaires. Quand et comment le combat se termine, il y aura toujours 1,5 millions de Palestiniens dans Gaza, et 2,5 millions de Palestiniens en plus en Cisjordanie.Les Israéliens les traitent comme des moins que rien, avec des centaines de barrages et avec les horribles habitants des colonies juives illégales qui les harassent aussi. Le moment viendra, bientôt, quand ils dépasseront en nombre la population juive d'Israël.

Il est temps que notre gouvernement fasse clairement comprendre au gouvernement israélien que leur conduite et politiques sont inacceptables, et d'imposer un embargo total sur les armes à destination d'Israël.

il est temps de faire la paix, mais la vraie paix, pas la solution basée sur la conquête qui est le but réel d'Israël, mais qu'il lui est impossible d'atteindre. Ils ne sont pas simplement criminels de guerre, ils sont fous.

Source : HN/MMN www.presstv.ir -19/01/09

Traduction Mireille Delamarre

Texte en anglais

Comparatif photographique Régime Nazi Régime Sioniste. Les photos parlent d'elles-mêmes. Faites les circuler SVP pour que le monde entier cesse de se culpabiliser, faisant le jeu des Sionistes, laisse parler sa conscience devant les atrocités commises par les Sionistes contre le Peuple Palestinien et AGISSENT EN BOYCOTTANT ISRAEL

Visualiser le comparatif



Mardi 20 Janvier 2009
Mireille Delamarre

Dans la même rubrique :
1 2

Mossad Cia et Cie | Boycott Israel | Collaborateurs Des Sionistes | Anti Sionisme | Collaboration Au Sionisme Archives