information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
ASIE

Bombay: Les Dirigeants De L'Inde Doivent D'Abord Balayer Devant Leur Porte - Des Représailles Contre La Politique US

Discrimination et violence à l'encontre de la communauté musulmane indienne, colonialisme militaire avec viol et torture au Cachemire, autant de causes possibles pour des attaques contre de puissants symboles de l'arrivisme d'un pays soutenu par les Américains, les Britanniques et les Israéliens. L'Inde découvre, à travers ces actes sanglants, son vrai visage longtemps dissimulé derrière la notoriété de Gandhi.



Attaques de Bombay: les dirigeants de l'Inde doivent examiner de près ce qui se passe chez eux

210808 Couvre feu imposé à Srinagar capitale du Cachemire indien pour empêcher des manifestations
210808 Couvre feu imposé à Srinagar capitale du Cachemire indien pour empêcher des manifestations
Les attaques terroristes contre les hôtels cinq étoiles de Bombay étaient bien préparées, mais n'avaient pas besoin d'importants renseignements logistiques : toutes les cibles étaient "soft" (vulnérables). Le but s'était de créer la panique en braquant les projecteurs sur l'Inde et ses problèmes, en cela les terroristes ont réussi. L'identité du groupe d'attaquants reste un mystère.

Le Deccan Mujahedeen, qui a revendiqué l'attaque en publiant un mel, est certainement un nouveau nom choisi spécialement pour celle-ci. Mais la spéculation bat son plein. Un officier de haut rang de la marine indienne a affirmé que les attaquants (qui sont arrivés par bateau, le M V Alpha) étaient liés aux pirates somaliens impliquant que c'était une vengeance suite à l'attaque sanglante réussie par la flotte indienne contre des pirates dans le Golfe d'Arabie qui a fait de nombreuses victimes chez les pirates il y a quelques semaines.

Le premier ministre indien, Manmohan Sungh, a insisté pour dire que les terroristes étaient basés en dehors du pays. Les medias indiens se sont fait l'écho de ce point de vue en pointant vers le Pakistan (via le groupe Lashkar-e-Talba) et Al Qaeda, les suspects habituels.

Mais c'est une construction de l'esprit, une politique imaginaire de l'Inde. Son but c'est de nier que les terroristes pourraient être une fabrication maison, produit de la radicalisation de jeunes musulmans indiens qui ont finalement renoncer à s'appuyer sur le système politique autochtone. Accepter ce point de vue ce serait impliquer que les docteurs es politique du pays doivent se soigner eux-mêmes.

Al Qaeda, comme la dit clairement la CIA récemment, est un groupe sur le déclin. Il n'a jamais été à même de reproduire quelque chose ressemblant vaguement au 11 Septembre.

Il se pourrait que son principal dirigeant, Osama Ben Laden, soit mort ( il n'a certainement pas fait diffusé d'intervention video pour l'élection présidentielle US de cette année) et les menaces et bravades de son bras droit ont regressé.

Quand est-il du Pakistan ?

L'armée est lourdement engagée dans des actions sur sa frontière Nord Ouest où les débordements de la guerre afghane ont déstabilisé la région. Les politiciens actuellement au pouvoir font des ouvertures à répétition vers l'Inde. Le groupe Lashkar-e- Taiba, qui a l'habitude de revendiquer ses actions, a strictement nié toute implication dans les attaques de Bombay.

Pourquoi serait ce une surprise si ceux qui les ont commises sont des musulmans indiens ? Ce n'est un secret pour personne qu'il y a beaucoup de colère au sein des couches les plus pauvres de la communauté musulmane contre la discrimination systèmatique et les actes de violence perpétrés à leur encontre, dont le pogrom anti musulman de 2002 dans la province du Gujarat (qui a fait 2000 victimes musulmanes tuées par des extrêmistes hindous ndlt) a été récemment l'épisode le plus marquant et le plus rapporté, soutenu par le ministre en chef de l'état et les responsables des institutions locales.

Ajouter à cela la blessure continuelle du Cachemire qui depuis des decennies a été traité comme une colonie par les troupes indoues avec rafles, torture et viol d'habitants, et ce quotidiennement. Les conditions sont bien pire qu'au Tibet, mais ont suscité peu de sympathie en Occident, où la défense des droits de l'homme est fortement instrumentalisée.

Les services de renseignement indiens sont parfaitement au courant de tout ceci et ils ne devraient pas encourager les élucubrations de leurs dirigeants politiques. Le mieux, c'est de reconnaître et accepter qu'il y a des problèmes graves à l'intérieur du pays. L'Inde compte 1 milliard d'habitants : 80% d'Hindous et 14% de Musulmans. Une importante minorité dont on ne peut pas entreprendre le nettoyage ethnique sans provoquer un conflit plus vaste.

Aucune de ces raisons ne justifie des actes de terrorisme, mais cela devrait au moins obliger les dirigeants de l'Inde à orienter leur regard directement sur leur propre pays et les conditions qui prévalent. Les disparités économiques sont profondes. L'idée absurde que les effets et répercussions de la mondialisation capitaliste résoudrait la plupart des problèmes peut maintenant être vue pour ce qu'elle a toujours été : une feuille de vigne pour cacher des nouvelles formes d'exploitation.

Tariq Ali 211/08 -www.counterpunch.org

Dernier livre de Tariq Ali : " The Duel: Pakistan on the Flight Path of American Power’ Ed. Scribner

Christison : Bombay est lié à la politique US

Bill Christison, un ancien officier de la CIA dit que les évènements de Bombay sont des représailles du Monde Musulman contre la politique US dans la région.

Au cours d'une interview exclusive avec Press TV (tv iranienne ndlt) Christison un ancien conseiller de la CIA dit que le ciblage des citoyens US et britanniques lors de la dernière attaque de Bombay indique la frustration qui se développe dans le Monde Musulman à cause de la politique US en Asie Centrale et au Moyen Orient ces huit dernières années.

Christison a dit que le président US élu n'a montré aucun vrai désir de changement de politique au Moyen Orient et en Asie Centrale car il semble que le nouveau cabinet soit constitué d'anciens politiciens qui sont à l'origine de ces problèmes dans la région.

L'ancien conseiller de la CIA a dit que le partenariat US Israël et l'occupation de l'Irak sont tous des exemples des mauvaises politiques US dans la région et a mis en garde sur des attaques similaires à celles de Bombay si la politique US continuait sur la même voie.

En ce qui concerne les politiques de la Chine et la Russie au Moyen Orient, Christison a dit que ces superpuissances s'abstiendront d'intervenir et laisseront les US perdre leur crédibilité dans le Monde Musulman.

Quand, interrogé sur ce qu'il conseillait à la nouvelle administration en ce qui concerne la région, Christison a appelé à une révision totale de la politique pour la région spécialement en ce qui concenre l'Iran et l'Afghanistan.

Dans la dernière partie de l'interview le correspondant de Press TV lui a demandé de commenter sur le voyage du président russe Dmitry Medvedev en Amérique Latine et si les US étaient entrain de perdre la main mise qu'ils avaient dans la région.

Il a répondu que dans l'hémisphère Ouest la situation est trés différente de celle au Moyen Orient et en Asie Centrale, et qu'il ne croyait pas que les US perdraient leur hégémonie au profit de la Russie dans la région.

Bill Christison a rejoint la CIA en 1950, et y travaillé comme analyste pendant 28 ans. Dés le début des années 70 il a travaillé comme officier national des renseignements (comme principal conseiller auprès du Directeur de l'Agence Centrale du Renseignement pour certaines zones) dont, à certaines époques, l'Asie du Sud Est, l'Asie du sud et l'Afrique. Avant de prendre sa retraite en 1979, il a été directeur du bureau régional et d'analyse politique de la CIA.

SG/HAR - 28/11/08 - www.presstv.ir

Titre introduction et traduction Mireille Delamarre pour www.planetenonviolence.org





Samedi 29 Novembre 2008
Mireille Delamarre



Dans la même rubrique :
1 2

Humour Les Folles D'Allah | Terrorisme Islamo-fascisme | International | Immigration clandestine | France XXI | Communautarisme Islamisation racialisation | Europe | Empire USioniste du Chaos | LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | COLONIALISME JUDEO SIONISTE | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | PALESTINE | FRANCE | MONDE ARABE | ASIE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2