information critique contre l'islam conquerant supremaciste le terrorisme
archives Armement Sécurité Stratégies Militaires

AIEA/Nucléaire IRAN: Communiqués du bureau du directeur général de l’AIEA du 6/03/06 et du 8/03/06

Pour suivre de prés ce qui se passe avec le programme nucléaire iranien, il est important d'aller à la source des déclarations. Les médias atlantistes ont tendance à en donner une version " agressive" à des fins propagandistes pro américaines et européennes, puisque l'Europe, dont la France, l'Allemagne et la Grande Bretagne se sont alignés sur Washington, perdant ainsi toute indépendance contrairement à ce qui s'était passé avec l'Irak.



AIEA/Nucléaire IRAN: Communiqués du bureau du directeur général de l’AIEA du 6/03/06 et du 8/03/06

Communiqué du bureau du directeur général de l'AIEA du 6/03/06

Le directeur général de l’Agence Internationale à l’Energie Atomique Mohamed ElBaradei a fait une déclaration de presse aujourd’hui concernant le programme nucléaire iranien, avant le début de la rencontre des membres du Conseil des gouverneurs de l’AIEA qui se tient à Vienne cette semaine. Il a dit aux journalistes qu’au cours des inspections de l’AIEA il n’a pas été vu de détournement de matériel nucléaire pour la fabrication d’armes nucléaires, ou pour d’autres explosifs nucléaires. Cependant, il a dit qu’il y avait encore un nombre "d’importantes incertitudes" qui avaient besoin d’être clarifiées. "Malheureusement, l’aperçu reste flou concernant l’étendue et la nature du programme nucléaire iranien".

Ci-dessous quelques extraits des remarques du directeur général:

  • Presque toutes les capitales travaillent à essayer de trouver une solution. Il y a une reconnaissance universelle comme quoi c’est un problème ayant une implication sérieuse pour la paix internationale et la sécurité. C’est la sécurité de tout le Moyen Orient qui est vraiment en jeu. Chacun comprend qu’une escalade ne va pas aider une situation qui est déjà hautement, hautement volatile actuellement au Moyen Orient. Ce que chacun voudrait voir c’est un équilibre entre le droit de l’Iran d’utiliser l’énergie nucléaire à des fins pacifiques, et l’assurance pour la communauté internationale que ce programme est exclusivement à des fins pacifiques. Comment nous pouvons réaliser cet équilibre, c’est l’art de la diplomatie créative dans laquelle chacun est engagé au moment où nous parlons.

  • Il y a beaucoup d’options, mais pas de solution. La seule solution que je vois c’est un accord étendu qui englobe le problème nucléaire, le problème sécuritaire, le problème économique et le problème politique. Tous ces problèmes sont interdépendants.

  • Le problème de la Recherche et du Développement en Iran est un problème qui sème beaucoup de discorde….L’Iran a fait fonctionner environ 20 centrifuges. Ceci n’a pas changé ces dernières semaines. J’ose espérer qu’à ce stade l’Iran gèlera sa R&D jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée.

  • Une confrontation pourrait être contreproductive. Cela ne nous fournira pas une solution durable. Le plus tôt nous ramenons les parties autour de la table des négociations, le mieux cela sera pour tout le monde. Entre temps, j’appelle toutes les parties à exercer le maximum de retenue dans leurs déclarations publiques.

  • Le Conseil se penchera sur le problème demain après midi et mercredi matin. Je ne m’attends pas à ce que le Conseil adopte une résolution sur le problème iranien s’il n’y a pas de progrès et s’il n’y a pas d’accord positif. Telles que les choses se présentent, je ne m’attends pas à ce que le Conseil prenne une décision. Je transmettrai, comme il a été demandé en février*, mon rapport au Conseil de Sécurité en parallèle à d’autres rapports que l’ai transmis au Conseil. Nous verrons si le Conseil discutera du problème et cela dépend des progrès faits pour amener les parties à la table des négociations.

Source AIEA - Document en anglais


Communiqué du bureau du directeur général de l’AIEA du 8/03/06

Le rapport sur le programme nucléaire iranien envoyé au Conseil de Sécurité

Le directeur général de l’AIEA Mohamed ElBaradei a transmis son rapport sur le programme nucléaire iranien au Conseil de Sécurité de l’ONU à la fin de la rencontre du Conseil des gouverneurs de l’agence qui s’est tenu à Vienne aujourd’hui. Parlant à la presse, le directeur général a appelé tous les partis à "garder la tête froide".

Ci-dessous quelques extraits de ses remarques :

  • L’Iran a besoin de continuer à être transparent dans sa coopération avec l’agence. Je pense qu’il y a un accord total sur le fait que l’Iran à besoin de faire un pas de plus dans sa coopération. Personne ne sera plus heureux que moi lorsque nous pourrons conclure que tous les problèmes en suspend concernant le programme nucléaire iranien sont clarifiés. Tout le monde cherche une solution politique.

  • Ce que nous avons besoin à ce stade c’est de "têtes froides". Nous avons besoin que les gens diminuent leur rhétorique. Nous avons besoin de continuer pour voir comment nous pouvons aller de l’avant.

  • C’est une nouvelle étape dans la diplomatie. Le Conseil de Sécurité apportera tout son poids aux efforts de l’AIEA de façon à être sûr que l’Iran coopérera le plus étroitement possible avec nous. De façon à ce que l’on soit sûr que l’Iran prend les mesures de confiance exigées.

  • L’AIEA continuera ses inspections en Iran et continue de demander à l’Iran d’être aussi transparent que possible. Nous continuerons à faire les vérifications pendant que le Conseil de Sécurité délibère sur l’ensemble de l’affaire.

  • Nous avons besoin d’un règlement qui assure à l’Iran son droit pacifique à l’énergie nucléaire. Mais en même temps assurer la Communauté internationale que le programme de l’Iran est exclusivement à des fins pacifiques.

  • Je suis encore optimiste. Je pense que tôt ou tard les parties décideront qu’il n’y a pas d’autre option que les négociations.

Pour plus d’information et lire l’intégralité du communiqué : Story Ressources and special section on the IAEA ‘ s safeguards in Iran

site de l’AIEA : www.iaea.org

Traduction bénévole pour information à caractère non commercial MD pour Planète Non Violence

Texte integral en français de la résolution adoptée par le Conseil des gouverneurs de l’AIEA le 4 février* 2006


AIEA/IRAN – Les exigences de l’AIEA, sous pression américaine, sont –elles légales ?

non-violence infos: Accord nucléaire Bush/ Inde : Bush et l’Inde relancent la course à l’armement nucléaire








Lundi 6 Mars 2006
Mireille Delamarre

Dans la même rubrique :
1 2 3

Humour Les Folles D'Allah | Terrorisme Islamo-fascisme | International | Immigration clandestine | France XXI | Communautarisme Islamisation racialisation | Europe | Empire USioniste du Chaos | LIBERTE D'EXPRESSION D'INFORMATION | COLONIALISME JUDEO SIONISTE | GUERRE DE L'INFORMATION | Propagande | DICTATURE UE | PALESTINE | FRANCE | MONDE ARABE | ASIE | archives Armement Sécurité Stratégies Militaires | archives Droit International ONU | archives histoire traditions 2004-2008 | archives sciences écologie 2004-2008 | archives société 2004-2008 | archives culture | archives ressources educatives | archives informations 1 | archives informations 2